05/03/2011

Brussels Airlines dégage un profit de 6 millions en 2010

Brussels Airlines dégage un profit de 6 millions en 2011.PNG

Brussels Airlines a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 900 millions EUR, soit 50 millions de plus qu'en 2009. Ce chiffre coïncide à 97% à ce qui avait été budgété, ce qui est remarquable lorsqu’on songe aux pénalités liées à l’immobilisation des avions en avril, suite à l’éruption du volcan islandais, à la grève des aiguilleurs du ciel et aux intempéries de fin d’année. Ces événements avaient amené les responsables à nous confier en décembre qu’ils tablaient sur un break-even pour 2010.

Toutefois, le bénéfice net s’est élevé à 6 millions EUR, ce qui est inespéré. A noter que ce résultat n’a pas été audité, ni approuvé en conseil d’administration. L’année dernière, Brussels Airlines a enregistré une hausse de 4,4% du nombre de passagers transportés, à 4,89 millions. Ses dépenses ont pu être réduites de 5%.

Le début de cette année laisse planer des incertitudes en raison de la hausse des prix des produits pétroliers, de l’instabilité en Afrique (dont la Côte d’Ivoire) et des problèmes de droits de trafic au départ du Sénégal. Sur le marché européen, pour contrer les compagnies low cost (EasyJet en particulier), Brussels Airlines a ou va prendre livraison de quatre Airbus 319 pour remplacer des Avro RJ85 sur les lignes où elle a perdu des parts de marché.

Point de vue confort, de nouveaux sièges seront installés sur les A319. Sur long-courrier, de nouveaux sièges en classe Eco sont prévus et la compagnie nationale belge va entièrement revoir en cabine son système audiovisuel. Dans les couloirs de "B.House", on évoque déjà un investissement de 9 à 10 millions EUR. Par ailleurs, Brussels Airlines va développer ses activités de loisirs. Comme on le sait, elle a remporté l’an dernier le contrat Club Med face à Transavia et va ouvrir en avril des liaisons régulières vers Lamezia Terme, Marrakech et Agadir qui renforcent son offre loisirs. Enfin, la compagnie envisage de lancer une procédure de demande antitrust pour des vols sur les Etats-Unis avec ses partenaires de Star Alliance. Les projets ne manquent pas !


Lire aussi :
- Perte de 40 millions d'euros pour Brussels Airlines 29-05-10

04/03/2011

NetJets passe la plus importante commande de l'histoire de Bombardier

NetJets passe la plus importante commande de l'histoire de Bombardier.PNG

NetJets permet à la filiale aviation d’affaires de Bombardier d’enregistrer la plus importante commande de son histoire. La société américaine de multipropriété de jets d’affaires a passé une commande de 50 appareils de la famille Global et posé des options sur 70 appareils supplémentaires.

La partie ferme du contrat est estimée à 2,8 milliards USD. La valeur totale pourrait attendre 6,7 milliards USD si les options étaient exercées.

La commande porte notamment sur trente Global 5000 Vision et Global Express XRS Vision, dont les livraisons doivent débuter au quatrième trimestre 2012. L’autre partie porte sur une vingtaine de Global 7000 et 8000, appareils récemment lancés et dont le livraison n'est donc pas prévue avant 2017.

Grâce à ces appareils, NetJets compte développer son offre de jets à large fuselage.

Air China compte doubler la taille de sa flotte d'ici 2015

Air China compte doubler la taille de sa flotte d'ici 2015.PNG

Air China, première compagnie aérienne mondiale en termes de capitalisation boursière, envisage de doubler la taille de sa flotte pour la porter à plus de 700 appareils d'ici 2015, a déclaré le président du groupe Kong Dong.
Fin juin 2010, Air China exploitait une flotte de 381 appareils.

Kong Dong a par ailleurs estimé que l'envolée des cours du pétrole serait un défi majeur pour les compagnies aériennes dans les cinq prochaines années.

Airbus se voit une commande de 30 unités annulée par DAE Capital

DAE Capital, société de leasing d'avions de Dubai, a annulé 30 commandes passées précédemment chez Airbus, d'une valeur de 4,7 milliards USD (3,4 milliards EUR environ) aux prix catalogue actuels, selon les données publiées par Airbus.

La société, dont la majorité du capital est détenue par l'État de Dubai, avait déjà annulé le mois dernier 32 commandes de Boeing 737 représentant deux milliards USD, selon des analystes.

Cette annulation de 18 unités du monocouloir 320 et de 12 unités du gros porteurs 350-900 fait partie des 43 unités annulées en février chez Airbus, portant le solde net à -3 depuis le début de l'année.

DAE Capital avait commandé plus de 200 avions pendant l'essor du secteur en 2007, mais la crise financière mondiale a contrecarré ses ambitions. Elle aurait cédé une partie de ses commandes à la compagnie aérienne de Dubai, Emirates.

La compagnie libyenne Afriqiyah Airways a converti de son côté trois commandes de 320 en 321, selon les données d'Airbus, tandis que 13 commandes de 330 ont par ailleurs été annulées.

Airbus a parallèlement livré 73 appareils en janvier-février.


Lire aussi :
- Les commandes d'Airbus doppées par Farnborough 08-08-10

Air France KLM pourrait se réorganiser en vue de grossir

Air France KLM pourrait se réorganiser en vue de grossir.PNG

Air France KLM envisage de se réorganiser afin de pouvoir procéder à des acquisitions.

Le projet de nouvelle organisation du groupe, qui doit également permettre de mieux intégrer les coentreprises dans lesquelles il  est impliqué, aurait été évoqué en janvier en interne par le directeur général Pierre-Henri Gougeon.
"D'autres projets de convergence (...) sont en cours, pour nous permettre de poursuivre la consolidation ; il faut que le groupe soit capable d'accueillir de nouvelles compagnies comme ses deux grands concurrents", a déclaré le directeur général.

Ce projet ne devrait être mis en chantier qu'après le renouvellement du mandat de Pierre-Henri Gougeon qui arrive à terme en juin prochain.
Selon un membre du comité exécutif, la compagnie franco-néerlandaise privilégierait 2012 pour la mise en oeuvre de cette nouvelle organisation qui maintiendrait toutefois les deux marques commerciales.

Le groupe est aujourd'hui organisé autour d'une holding qui contrôle à 100% les filiales Air France et KLM.


Air France mandate des banques pour un crédit de un milliard EUR
Air France a mandaté plusieurs banques pour arranger une ligne de crédit revolving de 1 milliard EUR à 5 ans pour ses besoins généraux, dont le refinancement d'une ligne de crédit existante de 1,2 milliard EUR ouverte en avril 2005, annoncent la compagnie et les établissement arrangeurs.

Filiale du groupe franco-néerlandais Air France KLM, Air France a choisi comme arrangeurs du crédit syndiqué : The Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, BNP Paribas, Crédit agricole CIB, Crédit Mutuel-CIC, HSBC France, Natixis, RBS et Société générale CIB.

La syndication a été lancée ce vendredi.


Lire aussi à propos d'Air France KLM :
- Air France KLM veut augmenter ses capacités de 5,7% sur le long-courrier 21-02-11
- Air France KLM et Delta étudient une offre sur Virgin Atlantic 20-02-11
- Air France KLM : traffic passagers en hausse de 4,8% en janvier, objectif de résultat d'exploitation pour 2010 - 2011 abaissé 09-02-11
- Air France KLM affiche un trafic passagers en progression en novembre 08-12-10
- Air France KLM veut partiellement réduire sa première classe 24-11-10
- Air France KLM relève son objectif opérationnel 2010 - 2011 18-11-10
- Air France abandonne son projet de compagnie low cost 15-11-10
- Air France KLM affiche une hausse du trafic en juillet 07-08-10
- Hausse du trafic pour Air France KLM (en juin) 08-07-10
- Une contre-performance record pour Air France KLM ? 17-05-10

- Air France KLM pourrait perdre 300 M EUR en Europe en 2009 - 2010 22-01-10
- Air France KLM s'intéresserait à LOT 20-01-10
- Air France vise 120 millions d'euros de gains d'Ebit en plus dans le réseau européen 03-12-09
- Perte au premier semestre pour Air France KLM mais redressement attendu pour 2010 19-11-09
- Air France KLM : nouvelle baisse du trafic en octobre 11-11-09
- Air France KLM émet 700 millions d'euros d'obligations à sept ans 16-10-09
- Air France KLM : baisse du trafic passagers de 3,7% en septembre 08-10-09
- Air France KLM accuse une basisse de 9,4% du trafic passagers en mars 07-04-09

- Air France KLM devrait basculer dans le rouge en 2008-2009 28-03-09
- Air France KLM s'intéresse à CSA 23-03-09
- Air France KLM va supprimer 1000 à 1200 emplois cette année 13-02-09  
- WestJet, nouvelle partenaire d'Air France KLM 09-02-09
- Air France, KLM et WestJet veulent un accord 05-02-09
Air France va réduire ses vols pour la première fois en cinq ans 03-02-09
- Air France KLM glisse dans le rouge au troisième trimestre 21-01-09
- Accord entre Alitalia et Air France 13-01-09
- Guerre du ciel : Air France défie Lufthansa à Bruxelles 12-12-08
- Air France KLM fléchit mais reste fort 24-11-08 
- Air France KLM pique du nez 25-10-08
- Amende de 350 millions de dollars pour Air France KLM pour entente illicite 30-06-08
- Permis de pollution : Air France dénonce un système à deux vitesses 12-06-08
- Air France multiplie les annonces 04-06-08

- Air France KLM entre dans des turbulences mais garde le cap 24-05-08 
- Air France teste les appels par téléphone portable avec OnAir 03-04-08
- VLM sous pavillon français 28-12-07
- Le coeur d'Air France balance entre l'A350 et le B787 28-11-07
- Les profits d'Air France KLM s'envolent malgré le pétrole cher (...) 23-11-07
- KLM renouvelle sa flotte 23-11-07
- Air France et Delta s'unissent pour concquérir l'Atlantique 18-10-07
- Air France communique sur ses métier 28-05-07

- Air France KLM s'envole 25-05-07
- Air France KLM lance CityJet for Air France et s'installe à London City 17-02-07

- Nouvelle allure pour Air France 12-02-09
- Air France a 75 ans ! 04-02-09
- Air France : perturbation, pénalisation, perte d'exploitation... la rime qui tue ! 20-11-08
- Le groupe Air France KLM et sa présidence 26-09-08

L'IATA réduit sa projection du bénéfice aérien mondial pour 2011

L'IATA réduit sa projection du bénéfice aérien mondial en 2011.PNG

Le transport aérien devrait dégager une marge pathétique de 1,4% sur les 594 milliards USD de revenus estimés.

Le bénéfice net des compagnies aériennes devrait diminuer de moitié cette année malgré une hausse de la demande, en raison principalement de la forte hausse des coûts du pétrole, annonce l'Association Internationale du Transport Aérien.
La marge nette bénéficiaire des compagnies aériennes devrait s'élever à 1,4% seulement cette année, contre 2,9% en 2010.

"Outre la hausse des cours du brut, la hausse de la fiscalité sur les prix des billets, est également une menace pour le secteur", a déclaré Giovanni Bisignani, directeur général de l'IATA.
"Nous sommes en permanence sur la corde raide avec des marges très faibles, sans amortisseur", a-t-il fait valoir. Ce secteur est très, très fragile.".

Au total, les 230 compagnies aériennes membres de l'association devraient afficher un bénéfice net de 8,6 milliards USD cette année (6,2 milliards EUR environ), contre 9,1 milliards USD prévu précédemment. Cela représente 47% de moins que les 16 milliards USD de profits nets réalisés l'année dernière.

Le chiffre d'affaires des transporteurs devrait atteindre 594 milliards USD cette année, contre 552 milliards USD en 2010.
La prévision de 2011 repose sur l'hypothèse d'un prix moyen de 96 dollars pour le baril de pétrole Brent, ce qui paraît toujours optimiste, puisqu'on est actuellement largement au dessus des 110.

En conséquence, la note en kérosène du secteur montera à 166 milliards USD cette année, soit 29% des coûts totaux, contre 139 milliards ou 26% en 2010.
Selon Giovanni Bisignani, toute augmentation de 1 USD du prix du baril de pétrole se traduit par un coût supplémentaire de 1,6 milliard USD pour les compagnies aériennes.

L'IATA s'est refusée à dire si la dernière flambée des cours se traduirait par une taxe supplémentaire sur les billets, la question étant du ressort de ses membres pris individuellement.
L'association anticipe une hausse de la demande mondiale de 5,6% en 2011 pour le trafic passagers et de 6,1% pour le fret.

Les moyennes calculées par l'IATA révèlent des disparités très importantes entre grandes zones géographiques. Les compagnies aériennes d'Asie et d'Océanie devraient afficher une marge de 4,6%, en raison de la forte croissance économique. Les compagnies aériennes européennes sont les moins rentables des grandes régions.


Lire aussi :
- Perspectives du transport aérien d'ici à 2027 01-08-09

- Hausse probable de 32% du trafic aérien passagers entre 2009 et 2014 14-02-11
- Bond de près de 21% du transport de fret en 2010 02-02-11
- Le trafic aérien a ralenti en novembre dans le monde 30-12-10
- L'Europe sanctionne 11 compagnies aériennes pour entente illégale sur les prix du fret 10-11-10
- Principes retenus par l'Union Européenne pour la sécurité du fret aérien 06-11-10
- L'Allemagne veut sécuriser le fret aérien 04-11-10
- Croissance du trafic passagers en hausse, celle du fret en baisse en septembre 26-10-10
- Fortes amendes probables pour le fret aérien 22-10-10
- La reprise du transport aérien ralentit 14-10-10
- La croissance du trafic aérien international a ralenti en août 01-10-10

- La demande de fret aérien devrait ralentir après un rebond 06-09-10
- La reprise du transport aérien commence à ralentir 25-08-10
- Recul de 2,4% du trafic aérien international en avril 27-05-10
- La reprise du transport aérien s'est accélérée en mars 28-04-10
- Nouvelle hausse du trafic aérien en février 30-03-10

- La crise du transpoert aérien encore pendant 4 ou 5 an ? 30-03-10
- Reprise du transport aérien plus forte que prévue en 2010 11-03-10
- Forte hausse du fret aérien en décembre 27-01-10
- Pas encore de reprise de la demande en première classe et classe affaires 18-01-10
- Airbus et Boeing face à la crise, encore et toujours 05-10-09
- Transport aérien : une crise historique 26-09-09
- Pas encore de reprise en vue pour l'industrie aéronautique européenne, selon Fitch 24-09-09
- Le trafic aérien restera très déficitaire en 2010 16-09-09
- La baisse du trafic aérien mondial s'atténue 11-09-09
- La reprise a commencé dans le trafic aérien, signale l'IATA 30-08-09
- Nouveau recul du trafic aérien international en juin 02-08-09
- Airbus table sur une sortie de crise dès l'année prochaine 13-04-09
- Nouveau plongeon de l'activité passagers en mars 08-04-09
- Eurocontrol publie ses prévisions de trafic aérien pour l'Europe 25-03-09
- Le transport aérien ne redécolle pas 03-03-09
- Le trafic Premium ne sauvera pas le transport aérien 01-03-09
- La chute du trafic des compagnies européennes ne fait que commencer 21-02-09
- L'étau de la crise se resserre sur le transport aérien 22-01-09
- Le trafic aérien subit un ralentissement général 03-01-09
- L'aéronautique face à la crise 03-11-08
- L'aviation civile en pleine tempête 02-09-08
- Le modèle low-cost a fait son temps, l'aviation de demain approche 19-08-08
- Le trafic aérien international résiste au ralentissement mondial 04-07-08
- Le prix des billets d'avion va continuer de s'envoler 19-06-08
- Le prix du pétrole devient une menace importante 26-05-08
- Le trafic aérien international continue de ralentir 03-05-08
- L'industrie aéronautique européenne menacée par le dollar faible 23-04-08
- Le transport aérien français dopé par les low-cost 27-02-08
- La pollution, un enjeu majeur pour l'industrie aéronautique 27-01-08
- Thales exclu une crise dans l'aéronautique 23-01-08
- Hausse de 9,3% du trafic aérien mondial 05-01-08
- L'Europe soupçonne un cartel dans le fret aérien 24-12-07
- 2,2 milliards de passagers aériens en 2007 23-12-07
- Big bang dans le transport aérien 02-10-07
- Le transport aérien en état de crise au Brésil 27-07-07
- Croissance du transport aérien s'accélère au premier trimestre 30-04-07
- La croissance du trafic aérien international a baissé en 2006 31-01-07

27/02/2011

2010, année la plus sûre de l'histoire du transport aérien

2010, année la plus sûre de l'histoire du transport aérien.PNG

Les données de performance sur la sécurité du transport aérien (IATA) font état du plus bas taux d'accidents pour les avions à réaction de fabrication occidentale enregistré dans l'histoire de l'aviation.

Ce taux a été de 0,61 en 2010. Il mesure les pertes de coques (*1) par millions de vols d’avions à réaction de fabrication occidentale. Cela équivaut à un accident pour 1,6 million de vols. En 2009 on avait enregistré un taux de 0,71 équivalent à un accident pour 1,4 million de vols. Si on compare la situation à celle d’il y a dix ans, le taux d’accidents a diminué de 42% (par rapport à 2001). Cependant, on peut constater que ces accidents ont provoqué 786 décès, contre 685 en 2009.

Chiffres 2010
En chiffres absolus, les résultats de 2010 sont les suivants :
- 2,4 milliards de personnes ont voyagé par avion en toute sécurité à bord de 36,8 millions de vols (28,4 millions par des avions à réaction, 8,4 millions par des avions à turbopropulseurs).
- 17 accidents avec perte de coque ont touché des avions à réaction de fabrication occidentale, contre 19 en 2009.
- 94 accidents (tous types d’aéronefs, de fabrication occidentale et orientale), comparé à 90 en 2009.
- 23 accidents mortels (tous types d’aéronefs) sont survenus, contre 18 en 2009.
- 786 décès, contre 685 en 2009.

La performance des compagnies membres de l’IATA a été meilleure que la moyenne de l’industrie, avec un taux d’accidents pour les avions à réaction de fabrication occidentale de 0,25. Ce taux correspond à un accident pour 4 millions de vols. On peut également constater que le système d’audit de la sécurité opérationnelle de l’IATA (IOSA (*2)) est devenu obligatoire pour les membres de l’IATA le premier avril 2009. La totalité des 234 transporteurs aériens membres de l’IATA figurent maintenant au registre de l’IOSA qui comporte actuellement plus de 350 transporteurs aériens.
"Les chiffres sont révélateurs. Durant la première année complète après que IOSA soit devenu obligatoire pour les membres de l’IATA, le taux d’accidents des transporteurs membres de l’IATA a été plus bas que jamais. Les données confirment que l’IOSA contribue à l’amélioration de la sécurité partout dans le monde. C’est une partie importante d’une vaste stratégie de sécurité qui touche les gouvernements et l’industrie, travaillant main dans la main pour réduire toujours davantage le nombre d’accidents et de décès", a expliqué M. Bisignani, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

Différences entre les régions
Il y a des différences importantes entre les régions pour ce qui est du taux d’accidents avec perte de coque touchant les avions à réaction de fabrication occidentale.
- L’Amérique du Nord (0,10), l’Europe (0,45), l’Asie du Nord (0,34) et la Communauté des États Indépendants (0,0) ont connu une performance meilleure que la moyenne mondiale (0,61).
- Le taux en Asie-Pacifique a été supérieur à la moyenne mondiale en 2010, à 0,80, soit environ le même que l’année précédente (0,86).
- Le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord ont vu leur taux d’accidents baisser de façon spectaculaire, s’établissant à 0,72 (contre 3,32 en 2009), avec seulement un accident impliquant un transporteur de la région.
- L'Amérique latine et Caraïbes a enregistré un taux d’accidents plus élevé, à 1,87, quatre transporteurs de la région ayant été impliqués dans des accidents, contre un taux nul en 2009.
- L’Afrique a eu un taux d’accidents de 7,41, ce qui est moins élevé que le taux de 9,94 enregistré en 2009. Bien qu’on observe des améliorations, l’Afrique est encore la région qui a le pire taux au monde. Il y a eu en 2010 chez les transporteurs africains quatre accidents avec perte de coque touchant des avions à réaction de fabrication occidentale. Les transporteurs d’Afrique représentent 2% du trafic mondial, mais 23% des accidents avec perte de coque touchant des avions à réaction de fabrication occidentale.


Sécurité en Afrique
En 2010, le taux d’accidents des transporteurs certifiés IOSA en Afrique (tous types d’avions confondus) était de 50% meilleur que le taux observé chez les transporteurs non certifiés IOSA. Parmi les efforts de l’IATA en Afrique, il y a le Programme pour la sécurité des opérations en Afrique (IPSOA). IPSOA fait en sorte que les outils d’analyse des données de vol soit disponibles pour tous les transporteurs IATA d’Afrique, et depuis le dernier trimestre de 2010, tous les transporteurs IATA ont mis en place cet outil de sécurité essentiel. L’IPSOA fournira à l’IATA les données nécessaires pour mettre au point des programmes de sécurité visant des problèmes spécifiques à la région.
"L’aviation doit être aussi sécuritaire dans toutes les régions du monde. Un taux d’accidents en Afrique de plus de 12 fois plus élevé que la moyenne mondiale est inacceptable. Des améliorations sont possibles. Les transporteurs d’Afrique membres de l’IATA ont eu des performances sensiblement meilleures que les compagnies africaines non membres de l’IATA. J’encourage tous les gouvernements de la région à utiliser l’outil IOSA pour améliorer les performances de la région", a soutenu M. Bisignani.


Analyse des causes des accidents survenus en 2010
L'analyse des causes des accidents survenus en 2010 a porté sur plusieurs domaines : les sorties de piste, soit les cas où l’aéronef sort de la piste au cours du décollage ou de l’atterrissage, ont encore une fois constitué la cause la plus fréquente d’accidents, représentant 21% de tous les accidents en 2010 (contre 26% en 2009).

En 2009, l’IATA a lancé sa trousse de réduction des risques de sortie de piste (RERR) qui propose une documentation de référence de haut niveau ainsi que des analyses approfondies des données d’accidents liés à des sorties de piste et une compilation des facteurs importants de risque. La trousse fournit aussi des recommandations pour les exploitants, les pilotes, les aéroports, les gestionnaires de la circulation aérienne et les autorités réglementaires. Une mise à jour importante de la trousse RERR est prévue pour le printemps 2011 et rassemblera toutes les organisations internationales importantes vouées à la sécurité en un effort commun pour éliminer ce type d’accident.

Les dommages au sol ont représente 11% de tous les accidents en 2010, une amélioration par rapport à la proportion de 17% enregistrée en 2008, au moment où l’IATA a mis en place l’ISAGO, le Programme d’audit de la sécurité des opérations au sol de l’IATA, afin de s’attaquer au problème. L’ISAGO est la première norme mondiale de l’industrie portant sur la surveillance et la vérification des compagnies de service d’escale. Le programme, qui comporte plus de 400 normes, a été lancé en février 2008 et les premiers audits ont été effectués en mai de la même année. A ce jour, 288 audits ont été effectués et 56 fournisseurs opérant dans 81 sites différents ont été inscrits au registre ISAGO. Le programme a reçu un large appui de plusieurs aéroports et autorités de l’aviation et il a été rendu obligatoire au Liban et en Turquie.


Données permettant des améliorations supplémentaires
D’autres améliorations de la performance de sécurité de l’industrie aérienne seront obtenues grâce aux données qui peuvent aider les compagnies aériennes à identifier les tendances et mettre en place des mesures de prévention. L’IATA a mis sur pied le Centre Mondial d’Information sur la Sécurité (GSIC) en 2010. Ce site web interactif offre un guichet unique combinant les données de sécurité de différentes sources, telles que les audits IOSA et ISAGO, les analyses de données de vol, les rapports des pilotes et les enquêtes d’accident, sans compromettre la confidentialité commerciale.
"La sécurité représente un défi constant. L’industrie et les gouvernements doivent accentuer leurs efforts en vue de partager les données. En 2010, l’IATA a mis sur pied le GSIC, offrant à ses membres un accès sans précédent à l’information relative à la sécurité. Plus de 430 organisations ont déjà soumis des données de sécurité au GSIC, et plus de 50% des transporteurs membres de l’IATA y participent. Une expansion importante du GSIC est prévue pour les prochaines années et l’industrie en récoltera les bénéfices", explique M. Bisignani.

En septembre 2010, l’IATA a signé un accord historique avec l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale, le département américain des Transports et la Commission de l’Union Européenne visant à mettre sur pied un système mondial d’échange de renseignements sur la sécurité. Ce premier partenariat mondial public-privé échangera des renseignements sur la sécurité en vue d’améliorer la sécurité et de réduire les risques.


(*1) Une perte de coque est définie comme un accident qui entraîne la destruction de l’aéronef, ou des dommages substantiels tels que l’aéronef ne sera pas réparé.
(*2) L’IOSA a été mis sur pied en 2003 et constitue maintenant une condition essentielle d’adhésion à l’IATA; tout transporteur aérien désirant se joindre à l’IATA doit d’abord compléter le processus IOSA.

Lire aussi :
- 90 accidents d'avion sur 35 millions de vols en 2009 26-02-10
- 20 à 30% des accidents seraient provoqués par la fatigue des pilotes 05-10-09
- 2008, plus d'accidents qu'en 2007, mais moins de victimes 14-01-09
- En 2007, plus d'accidents d'avions et moins de victimes selon l'IATA 13-05-08
- Moins d'accidents d'avions en 2007 07-01-08
- Il n'y a jamais eu aussi peu d'accidents d'avion qu'en 2007 12-07-07