J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

24/07/2010

Farnborough : Actualité du jeudi 22 juillet 2010

JEUDI 22 JUILLET

Airbus  :

La compagnie américaine Virgin America, issue de la compagnie britannique Virgin Atlantic (de Richard Branson), a signé un protocole d'accord pour l'achat de 40 moyen-courriers A320, pour 3,25 milliards USD prix catalogue (lire article). Cet accord est associé d'une option pour 20 appareils supplémentaires. Ce protocole d'accord doit se transformer en commande ferme prochainement, ont indiqué le PDG de la compagnie David Cush et le directeur commercial d'Airbus John Leahy. Avec cette commande, la flotte de la compagnie doit tripler de taille. Le choix du motoriste pour ces moyen-courriers n'a pas encore été décidé.

Boeing  :

Azerbaïdjan Airlines a transformé une commande de 2 modèles 737 en une nouvelle qui porte sur 1 modèle 767-300ER et 2 modèles 767 (version fret).


Lire aussi :
- Farnborough : Actualité du mercredi 21 juillet 2010
- Farnborough : Actualité du mardi 20 juillet 2010
- Farnborough : Actualité du lundi 19 juillet 2010

Virgin America voit grand

 

Virgin America voit grand.JPG

 

Virgin America voit grand, et la preuve en est sa grosse commande passée au salon de Londres. L'américaine a annoncé qu’elle avait signé un protocole d’accord de commande avec Airbus de quarante 320, auxquels s’ajoutent des options sur 20 unités supplémentaires.

La partie ferme de la commande est évaluée à 3,3 milliards USD. Les appareils doivent être livrés dès 2013.
David Cush, CEO de Virgin America, précise qu'une option de convertion des 320 en 321 est possible si besoin est par le futur, ce qui introduirait alors un nouveau modèle de monocouloirs dans la flotte de la compagnie.
Celle-ci se compose actuellement de 28 monocouloirs : 10 modèles 319 et 18 modèles 320.
22 appareils supplémentaires, dont quatre acquis directement auprès d’Airbus, doivent les rejoindre d’ici 2012. Cette commande va donc doubler la taille de la compagnie.

22/07/2010

American Airlines limite ses pertes au deuxième trimestre

American Airlines limite ses pertes au deuxième trimestre.JPG

La hausse des prix des billets a permis à American Airlines de réduire ses pertes au deuxième trimestre.

L'américaine a fait état d'une perte nette de 10,7 millions USD, soit 3 cents par action, contre un résultat négatif de 390 millions un an plus tôt.
Son chiffre d'affaires a progressé de 16% à 5,67 milliards USD, grâce au bond de 14% des tarifs (en moyenne).

Le prix des carburants est resté une charge importante au deuxième trimestre. La major  a payé environ 334 millions de dollars de plus pour le carburant des avions que l'an dernier.

American Airlines table sur une augmentation de 0,9% de sa capacité en 2010.


Lire aussi :
- Feu vert pour une alliance British Airways è American Airlines 15-02-10
- AMR (American Airlines) dans le rouge au quatrième trimestre 21-01-10
- Programme et nouveautés chez American Airlines pour la saison 2009 - 2010 15-11-09
- AMR (American Airlines) dans le rouge au troisième trimestre 25-10-09

Airbus contre Boeing, un duel de longue date

Airbus contre Boeing, un duel de longue date.JPG

Pour les deux géants de l'aéronautique, le salon de Farnborough ressemble à un véritable combat de boxe, au cours duquel les deux avionneurs cherchent à enregistrer un maximum de commandes. Retour sur une vieille rivalité.

La concurrence entre les deux grands a commencé en 1972, lorsque le nouveau constructeur aérien Airbus a lancé son premier avion : l'A300. Pas encore de quoi faire peur à l'américain Boeing, dont la compagnie existe depuis 1916. Mais si le constructeur américain a largement dominé le secteur jusqu'à la fin des années 1990, son concurrent est progressivement devenu un adversaire menaçant. En 1988, Airbus met en service l'A320, dont le succès (à hauteur de celui du Boeing 737 dans les années 60) permet au constructeur européen de s'imposer comme un incontournable dans le secteur. Petit à petit, avec les commandes croissantes d'A320 puis d'A330, et 340, mis en service en 1992, Airbus réduit l'écart de part de marché avec Boeing.

C'est en 2001 que tout bascule : après trente ans d'existence et une part de marché croissante dans les années 90, Airbus dépasse pour la première fois ses concurrents et devient alors le premier constructeur mondial d'avions civils. Cette année-là, le constructeur européen vend 378 appareils, ce qui représentait 54,4% du marché mondial, contre 314 pour son rival le plus proche, l'indétrônable Boeing jusqu'alors.
Le nouveau numéro un conserve cette place jusqu'en 2005. Mais en 2006, Boeing récupère sa position de leader, affirmant détenir 57% des commandes. Depuis, les deux principaux concurrents ne cessent de s'échanger la première place. Si Boeing l'a conservée en 2007, les années 2008 et 2009 ont donné l'avantage à Airbus. Quant à la première place pour l'année 2010, elle pourrait bien se jouer cette semaine au salon de Farnborough.

Le lièvre et la tortue ?
Alors que le groupe américain a devancé son principal concurrent au premier semestre 2010 (133 commandes nettes contre 117), les deux grands attendent beaucoup du salon de Farnborough. Anticipant une reprise économique (même si « inégale »), Boeing est aussi confiant qu'Airbus, dont le directeur commercial, John Leahy, a affirmé : « vous allez être étonnés par le nombre d'annonces que nous allons faire ».
Malgré un départ plus lent au premier semestre 2010 pour Airbus, ce salon pourrait bien être l'occasion pour le constructeur européen de repasser devant Boeing...


Lire aussi :
- Chiffres du premier trimestre pour Boeing et Airbus 09-04-10
- Airbus gagne la course aux commandes contre Boeing en 2009 02-01-10
- La course entre Boeing et Airbus 04-12-09
- Boeing accuse Airbus et Airbus accuse Boeing 05-09-09
- Airbus et Boeing en proie à des désistements de commandes 27-08-08
- Airbus redevient le numéro un mondial 02-01-08
- Boeing / Airbus 28-11-06

Publié dans Général | Lien permanent

Farnborough : Actualité du mercredi 21 juillet 2010

Airbus  :

  • Thai Airways a signé une lettre d'intention portant sur l'achat de 7 long-courriers Airbus 330-300, un contrat d'une valeur de 1,48 milliard USD prix catalogue.
  • La compagnie indonésienne Garuda Indonesia a commandé 6 avions long-courriers de la famille A330-200 pour un montant estimé à 1,1 milliard USD prix catalogue. Les six nouveaux appareils rejoindront la flotte de quatre 330-200 en location et six 330-300 possédés en propre par la compagnie déjà en service. Depuis l'ouverture du salon, Airbus avait essentiellement engrangé des commandes pour son avion moyen-courrier vedette, le 320.
  • Le loueur d'avions RBS Aviation Capital (groupe RBS : Royal Bank of Scotland) a commandé à Airbus 52 appareils de la famille 320. Ces achats avaient déjà été comptabilisés dans les carnets de commandes de l'avionneur européen mais l'identité du client n'avait pas encore été révélée.
  • L'allemande Germania a commandé cinq moyen-courriers Airbus 319 (une version plus courte du 320), confirmant ainsi un protocole d'accord signé auparavant. La commande atteint 372 millions EUR au prix catalogue (indicatif).

Boeing  :

  • American Airlines a commandé 35 moyen-courriers 737, pour 2,7 milliards USD prix catalogue, transformant en commandes fermes des options prises auparavant.
    « La commande s'inscrit dans le plan de renouvellement de la flotte d'American Airlines, qui remplace ses MD-80 par des 737 », a expliqué l'avionneur.
    La compagnie Qatar Airways commande à Boeing deux long-courriers 777-200 supplémentaires, confirmant ainsi une option prise auparavant, et va prendre livraison plus tôt que prévu de ses 787, a annoncé son PDG Akbar Al Baker. La commande représente 500 millions USD au prix catalogue. Le 777-200LR est une version du long-courrier de Boeing disposant d'une autonomie plus importante que le modèle de base. Avec cette commande, Qatar Airways a au total une commande ferme pour dix 777 et une option pour trois de plus, « que j'espère confirmer dans un futur pas trop lointain », a indiqué M. Baker.
  • La française Air Austral, basée sur l'île de la Réunion, a commandé au constructeur américain 2 long-courriers 777 pour près de 500 millions USD prix catalogue, afin de les utiliser entre Mayotte et Paris. Le contrat était déjà comptabilisé dans le bilan commercial de Boeing mais le client n'avait pas été identifié. « Le 777-200LR est le seul long-courrier qui peut voler sans escale vers Paris à pleine charge en décollant de notre petite piste de l'île de Mayotte », dans l'Océan indien, a déclaré le PDG de la compagnie Gérard Ethève.
  • La chinoise Okay Airways a commandé 10 appareils 737-800. Cette commande, qui avait déjà été prise en compte dans le carnet de Boeing sous la mention "acheteur anonyme", représente 800 millions USD prix catalogue.
  • Le loueur d'avions RBS Aviation Capital (groupe RBS : Royal Bank of Scotland) a commandé 43 appareils de la gamme 737. Ces achats étaient comptabilisés dans les carnets de commandes du constructeur américain, mais l'identité du client n'avait pas encore été révélée. Même chose pour la commande de dix 737-800 émanant de la compagnie aérienne chinoise Okay Airways (800 millions USD prix catalogue) ou celle de la compagnie française Air Austral (basée à la Réunion) qui concerne deux long-courriers 777 (près de 500 millions de dollars au prix catalogue).

Embraer

L'armée de l'air brésilienne (FAB) a l'intention d'acheter 28 avions militaires KC-390 au constructeur brésilien. En avril 2009, ce dernier avait signé un contrat de 1,3 milliard USD avec l'armée de l'air pour le développement d'un avion de transport militaire, le KC-390, capable transporter 19 tonnes ou 80 hommes.
« Le projet se développe conformément au plan de départ et la phase d'études préliminaires a été close avec succès
», souligne le communiqué du constructeur qui prévoit un premier vol « en 2014 pour une mise en service à la fin 2015 », d'après Embraer.

 

Lire aussi :
- Farnborough : Actualité du jeudi 22 juillet 2010

- Farnborough : Actualité du mardi 20 juillet 2010
- Farnborough : Actualité du lundi 19 juillet 2010

21/07/2010

Delta renoue avec les bénéfices

Delta renoue avec les bénéfices.JPG

Delta Air Lines, première compagnie aérienne mondiale, a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à la reprise du trafic aérien international.

Le groupe entrevoit une croissance de son chiffre d'affaires grâce à la reprise économique, après deux années difficiles pour un secteur aérien confronté à une forte baisse de la demande.

Le revenu net de la compagnie s'établit à 467 millions USD, soit 55 cents par action diluée au deuxième trimestre, après avoir affiché une perte nette de 257 millions USD l'année précédente, soit 31 cents par action.

Le chiffre d'affaires opérationnel a progressé de 17% à 8,17 milliards USD, un chiffre pratiquement conforme aux estimations des analystes qui anticipaient 8,25 milliards USD.


Lire aussi :
- Delta réduit ses pertes et anticipe un retour aux bénéfices 20-04-10

20/07/2010

United fait mieux que prévu

 

United fait mieux que prévu.JPG

 

United Airlines a fait état d'un bénéfice meilleur que prévu pour le deuxième trimestre, à la faveur du rebond du trafic international.

Le bénéfice tiré des activités est ressorti à 430 millions de dollars (334 millions d'euros) soit 1,95 dollar par action alors que les analystes financiers avaient anticipé 1,75 dollar par action, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net est ressorti à 273 millions de dollars, soit 1,29 dollar par action, contre 28 millions (0,19 dollar/action) il y a un an. Le chiffre d'affaires opérationnel a augmenté de 28,4% à 5,16 milliards.

Les bons résultats d'United, qui va fusionner avec Continental d'ici la fin de l'année (lire article), contrastent avec le chiffre d'affaires inférieur aux attentes publié la veille par Delta Air Lines, première compagnie aérienne mondiale.

Le titre Delta, qui avait reculé de près de 3% lundi après ses résultats trimestriels, est inchangé.