J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

26/02/2011

Cap des trois milliards de passagers par an en vue dans le transport aérien

Cap des trois milliards de passagers par an en vue dans le transport aérien.JPG

Après le redressement spectaculaire opéré en 2010, le secteur aérien estime pouvoir continuer sur la voie de la croissance dans les années à venir. Le nombre de passagers transportés en 2014 devrait être supérieur de 32% à celui de 2009, selon l'IATA. Ce sont donc près de 800 millions de voyageurs supplémentaires qui prendront l'avion à cette échéance, pour arriver à un total de 3,3 milliards de personnes transportées dans les airs.

Cette croissance attendue devrait être avant tout tirée par la Chine, qui comptera pour plus d'un quart dans l'augmentation des passagers.
"Sur les 800 millions, 360 millions viendront de la zone Asie-Pacifique, dont 214 millions seront associés à la Chine", précise l'association. Le pays devrait notamment connaître une augmentation de 11% par an de son trafic international sur la période, soit plus du double des taux enregistrés en Europe ou en Amérique du Nord. Même tendance pour le fret, puisque la Chine et Hong Kong devraient représenter tous deux un tiers de la croissance mondiale d'ici 2014 (+ 12,5 millions de tonnes transportées à l'échelle de la planète, pour un total de 38 millions de tonnes).
"Le coeur de l'industrie continue de se déplacer vers l'est", commente Giovanni Bisignani, directeur général de l'IATA.

La Chine n'est en effet pas la seule à redessiner la carte du monde aérien. Les pays qui connaîtront la plus forte croissance du trafic aérien international seront les Emirats Arabes Unis, le Vietnam, la Malaisie et le Sri Lanka. Au total, le Moyen-Orient devrait être la région connaissant la plus forte augmentation du nombre de passagers (+ 9,4% par an), devant l'Afrique (+ 7,7%) et l'Asie-Pacifique (+ 7,6%).

En Amérique du Nord, la croissance sera nettement plus mesurée (+ 4,9%). Cela n'empêchera pas les Etats-Unis de demeurer "le plus grand marché, en termes de pays, pour les trafics domestique et international", toujours selon l'IATA.
Le plus bas taux de croissance du trafic (+ 4,7%) devrait revenir à l'Europe, qui est dans une situation "très, très difficile", selon M. Bisignani.
Sur le Vieux Continent comme en Amérique du Nord, "l'endettement persistant des consommateurs, le chômage élevé et les mesures d'austérité vont freiner la croissance", explique-t-il.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.