J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

31/01/2011

Ryanair confirme sa prévision de résultat annuel

Ryanair confirme sa prévision de résultat annuel.PNG

Ryanair, première compagnie low cost européenne, annonce anticiper un résultat annuel dans le haut de ses attentes, le renchérissement de ses tarifs moyens et le nombre de passagers devant compenser les perturbations dues aux grèves et au mauvais temps.

Pour l'exercice 2010-2011 qui sera clos fin mars, la compagnie irlandaise table sur un résultat net dans le haut d'une fourchette comprise entre 380 et 400 millions EUR.
En Bourse, l'action gagnait 1,85% à l'annonce, alors que le secteur aérien dans son ensemble accusait un recul de 0,5%.

Pour son troisième trimestre fiscal clos fin décembre, Ryanair accuse une perte nette de 10 millions EUR, similaire à celle de 11 millions enregistrée au troisième trimestre de 2009-2010.
Le trimestre octobre-décembre, le plus calme de l'année, est traditionnellement un trimestre déficitaire pour les compagnies aériennes.

Le chiffre d'affaires a crû de 22% à 746 millions EUR, grâce à une hausse de 6% du nombre de passagers transportés qui a atteint 17 millions et à une augmentation des tarifs de 15%.
"Cette petite perte du T3 est décevante, alors que nous étions partis pour atteindre l'équilibre mais les résultats ont été affectés par une série de grèves de contrôleurs aériens ainsi qu'une série de fermetures d'aéroports en décembre dues au mauvais temps", a expliqué Michael O'Leary, directeur général.

La low cost n'a pas chiffré le coût de ses perturbations. Ses concurrents EasyJet et Air Berlin ont annoncé la semaine dernière qu'ils passeraient respectivement des charges de 31 millions GPB (36 millions EUR environ) et de 30 millions EUR respectivement dans leurs comptes en raison des grèves et des problèmes météorologiques.

 

Stratégie de "hedging"
Ryanair a annulé plus de 3000 vols au troisième trimestre, contre un peu plus de 1400 un an auparavant.
Le mois dernier, Ryanair a annoncé qu'il irait en justice après l'annulation de 500 vols due à une grève des contrôleurs aériens en Espagne.

Au quatrième trimestre, Ryanair devrait continuer de bénéficier d'un meilleur équilibre des nouvelles destinations, en termes de passagers transportés et de tarifs moyens, a expliqué Michael O'Leary.
La compagnie compense les difficultés économiques en Irlande par un développement dans des pays comme l'Espagne et l'Italie.

Ryanair a été protégée des hausses du cours du pétrole par sa stratégie de "hedging" sur les prix des carburants, indique MOL. Ils sont déjà fixé à 90% pour le quatrième trimestre à un prix de 750 USD la tonne, alors que le cours actuel est de 890 USD la tonne.

Ryanair dit profiter de la hausse des tarifs sous forme de surtaxe sur les carburants que doivent afficher les compagnies aériennes traditionnelles sur un grand nombre de vols sur de courtes distances.
"Cela accroît l'écart entre leurs tarifs et les nôtres", commente Howard Millar, directeur financier de la compagnie.

Ryanair serait intéressée par l'acquisition de la participation de 25% détenue par l'État irlandais dans son concurrent Aer Lingus si elle venait à être mise en vente par un nouveau gouvernement à la recherche d'argent frais, a indiqué Howard Miller.


A lire aussi à propos de Ryanair :
- Ryanair ajustera ses dessertes selon les conditions 17-11-10
- Ryanair vers un changement de cap ? 18-10-10
- Ryanair ferme son unique base en France, Marseille 13-10-10
- Ryanair mise en examen en France pour travail dissimulé 01-10-10
- Plusieurs centaines de nouveaux appareils pour Ryanair ? 08-09-10
- Ryanair devient la plus rentable des compagnies européennes 02-06-10

- Air France porte plainte contre Ryanair 12-03-10
- Ryanair espère bien profiter de la crise 10-02-09

- Ryanair souhaite profiter de la crise pour acheter 400 appareils 05-02-09
- La crise donne des ailes aux low cost 27-01-09
- Vive les low cost ! 15-01-09
- Pourquoi Ryanair et easyJet devraient survivre à la flambée du prix du pétrole 08-08-08
- Ryanair : un business model offensif, mais à équilibre fragile... 15-02-08
- Ryanair : une low cost, mais pour qui ? 14-02-08

> Voir petit graphique des chiffres clés de Ryanair

 

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.