J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

09/12/2010

BAE Systems va supprimer plus de mille emplois au Royaume-Uni

Le groupe britannique de défense BAE Systems a annoncé jeudi prévoir de supprimer 1300 emplois au Royaume-Uni, en raison des coupes apportées par le gouvernement au budget de la défense. Les réductions d'effectifs toucheront principalement les employés travaillant sur l'appareil de surveillance Nimrod et l'avion de combat Harrier.
En octobre, le gouvernement britannique a annoncé qu'il réduirait de 8% sur quatre ans le budget de la dédence de 37 milliards GBP (44 milliards EUR environ).
Londres a supprimé une commande de neuf Nimrod et annoncé le retrait du service de ses Harrier. BAE produit le Nimrod et bénéficie d'un contrat pour l'entretien du Harrier, un chasseur à décollage vertical.

BAE a annoncé avoir "ouvert des consultations concernant des pertes d'emploi potentielles sur six de ses sites au Royaume-Uni et deux bases de la Royal Air Force" et ajouté que le retrait des deux programmes aéronautiques pourrait entraîner jusqu'à 1307 suppressions d'emplois.
La majeure partie des emplois concernés, soit 668, pourraient être supprimés sur le site de Warton, dans le Lancashire (Nord).

Celui de Farnborough, dans le Hampshire près de Londres, pourrait perdre 214 postes et celui de Samlesbury, dans le Lancashire, 119. Ce dernier site pourrait en outre perdre la majeure partie des 90 postes supplémentaires que souhaite supprimer au Royaume-Uni la filiale BAE Systems Saudi Arabia.

Le syndicat Unite a qualifié la décision de BAE Systems de "tragédie pour les employés et pour le Royaume-Uni".
"Le pays qui a créé le révolutionnaire Harrier va perdre le savoir-faire pour construire un tel appareil. La coalition (gouvernementale entre conservateurs et libéraux-démocrates) prive les forces armées du Royaume-Uni d'un outil nécessaire à sa défense, alors que des familles dans le pays entier craignent pour leur avenir", a déploré Bernie Hamilton, l'un des dirigeants d'Unite.


Lire aussi :
- BAE Systems vend des filiales 13-09-10
- Les profits de BAE Systems décollent 06-08-08

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Commentaires

Comme dab c'est les petite gens qui prennent tous dans la face, et les dirigeant qui se barrent avec leur parachute doré : honteux.

Écrit par : supprimer compte facebook | 26/05/2011

Les commentaires sont fermés.