J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

04/11/2010

L'IATA met en garde contre une sécurité aérienne revue à la hâte

L'IATA averti des décisions précipitées en matière de sécurité aérienne dans la foulée de l'interception de deux colis piégés en provenance du Yémen et à destination des Etats-Unis.
"Nous avons connu beaucoup de cas où (les solutions) ont eu des conséquences imprévues", a souligné Giovanni Bisignani, le directeur général de l'IATA.

Les bombes découvertes à Dubaï et en Grande-Bretagne étaient dissimulées dans des imprimantes et elles étaient suffisamment puissantes pour faire exploser les avions qui les transportaient, ont précisé les autorités britanniques.
"L'industrie coopère avec les directives des gouvernements sur des actions ciblées pour le fret en provenance du Yémen", a ajouté Bisignani.
"Si des ajustements à plus long terme sont nécessaires, nous devrons les faire avec toutes les données en mains et des mesures ciblant des risques spécifiques."
"Au cours des semaines et des mois à venir, alors que les gouvernements en savent davantage sur cette menace, nous devons continuer à travailler ensemble pour mettre en oeuvre des solutions adaptées", a-t-il poursuivi.

Cette alerte illustre l'existence de failles dans le dispositif de sécurité du transport aérien de fret, qui menacent également le transport de passagers.
Elle devrait renforcer les appels en faveur d'une utilisation plus répandue de la recherche par scanner des explosifs. Cette technologie ne respecte pas les mêmes normes partout dans le monde et les entreprises de fret sont réticentes à porter seules le fardeau financier d'une telle politique.

Le fret transporté par avions cargos ou dans les soutes des avions de passagers, représente un peu plus du tiers du commerce international en valeur.
"La sécurité ne peut pas mettre toutes les activités à l'arrêt", a déclaré John Pistole, directeur de l'administration américaine de sécurité des transports.
"Nous devons trouver un équilibre. Le gouvernement américain en est bien conscient. Protéger la liberté de circulation est au coeur de notre mission", a-t-il ajouté au cours de cette même conférence consacrée à la sécurité aérienne.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.