J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

10/09/2010

Fly Your Ideas, quand Airbus stimule la créativité des futurs ingénieurs

Fly Your Ideas, quand Airbus stimule la créativité des futurs ingénieurs.jpg

L'avionneur européen lance un concours ouvert aux étudiants du monde entier pour sélectionner les projets les plus créatifs en matière d'aéronautique « éco-efficiente ».

Un fuselage en forme de goutte d'eau, entièrement conçu en matériaux composites « intelligents » auto-réparables et 100 % recyclables. Des ailes extra-longues et ultra-fines capables de s'adapter aux différentes phases du vol. Un large empennage en forme de « U » faisant aussi office de réducteur de bruit. Des moteurs intégrés au fuselage ne nécessitant presque plus d'entretien... Tels sont les grands traits du « concept-plane » imaginé par les ingénieurs d'Airbus pour illustrer ce que pourrait être l'avenir de l'aéronautique civile à l'horizon 2050.

A l'instar des « concept-cars » des constructeurs automobiles, le constructeur européen a en effet demandé à quelques uns de ses ingénieurs de concevoir un avion du futur combinant toutes les technologies nouvelles ou futuristes, sans tenir compte des habituels impératifs commerciaux et financiers. « Un rêve d'ingénieur » présenté ce jeudi à Paris par Charles Champion, le vice-président Engineering d'Airbus, en guise d'introduction à la deuxième édition du concours « Fly your ideas », qui permet aux étudiants du monde entier de présenter des projets innovants, susceptibles de rendre le transport aérien plus « éco-efficient ».

« Il ne s'agit pas de remplacer l'A320, mais d'un exercice de style, destiné à stimuler la créativité des jeunes du monde entier et à les attirer vers les métiers de l'aéronautique », explique Charles Champion. En 2008, lors de la première édition du concours, 2365 étudiants de 80 pays avaient répondu à l'invitation d'Airbus, avec des idées souvent audacieuses : des appareils sans hublot ou couverts de cellules photovoltaïques, des avions de ligne volant en formation tels des oiseaux migrateurs, ou encore un intérieur de cabine en fibres de ricin.

Les créateurs du « concept-plane » d'Airbus n'ont donc pas voulu être en reste en matière d'imagination et se sont donc, eux-aussi, lâchés. Avec parfois quelques idées surprenantes, comme celle de parois tour à tour opaques ou transparentes, en remplacement des hublots. Elles offriraient aux passagers une sensation pas forcément agréable de voler à ciel ouvert, à 10 000 mètres d'altitude. Plus sympathique, la possibilité de composer le décor de cabine de son choix, grâce à des projections holographiques en 3D, confortablement installé dans un fauteuil à mémoire de forme.

Robin Mannings, éminent futurologue indépendant, réfléchit à l’avenir en ces termes : "La plupart d’entre nous souhaite réduire l’encombrement du trafic, à la fois au sol et dans l’espace aérien, tout en améliorant le confort et les voyages. En outre, en 2050, nous nous attendons à avoir un accès permanent à un grand nombre de technologies et d’applications. Et dans le transport aérien, la "souplesse" sera devenue le nouveau leitmotiv, tandis que nous choisirons, en tant que passagers, nos niveaux de vitesse ou de luxe à bord de "vaisseaux aériens".

Et pourquoi pas un avion à un seul pilote, comme le clame le patron de Ryanair ?
« C'est techniquement envisageable, répond Charles Champion, mais nous n'avons aucun projet de ce genre. Nos efforts visent à augmenter la sécurité, en améliorant sans cesse l'ergonomie des commandes, plutôt qu'à réduire le nombre de pilotes ».

L’équipe gagnante recevra le premier prix de 30 000 euros ; l’équipe dauphine recevra 15 000 euros.


Site internet : www.airbus-fyi.com

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.