J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

29/07/2010

Augmentation de 11,9% du trafic international passagers en juin

Le trafic aérien international passagers a augmenté de 11,9% en juin, par rapport à juin 2009, tandis que le trafic fret a bondi de 26,5%, a annoncé l'IATA.

La transport aérien se remet plus vite qu'on ne le pensait de la crise financière et les volumes de transport de passagers dépassent à présent de 1% à 2% leurs sommets antérieurs à la récession du premier trimestre 2008, précise l'IATA dans son rapport mensuel.

Air France affiche un premier trimestre correct

Air France affiche un premier trimestre correct.jpg

Air France (à savoir Air France KLM, le groupe) a confirmé viser le retour à l'équilibre opérationnel de son activité en 2010-2011 mais reste prudente quant à l'évolution de la conjoncture au deuxième semestre.
La compagnie aérienne franco-néerlandaise a fait état de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre, grâce à la hausse de ses recettes, à sa discipline budgétaire et à la baisse de ses capacités.

L'exercice avait mal commencé avec l'apparition en avril d'un nuage de cendres dans le ciel européen provoqué par l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll. En conséquence, le trafic aérien avait été interrompu plusieurs jours d'affilée.
"La fermeture de l'espace aérien en avril a masqué la reprise du trafic passagers. Sur le trimestre, le trafic est en baisse de 2,3% alors qu'il a progressé de plus de 4% aux mois de mai et de juin", explique Air France.
"Le résultat d'exploitation de l'activité passagers s'améliore fortement, passant de 338 millions EUR en négatifs au 30 juin 2009 à 142 millions EUR en négatifs au 30 juin 2010. Hors impact de la fermeture de l'espace aérien, cette activité aurait été à l'équilibre (3 millions EUR positifs)", précise la major.
L'impact négatif du nuage de cendres sur le résultat opérationnel est estimé à 158 millions EUR.

La compagnie, qui constate une accélération de la reprise des volumes cargo et de la demande pour les voyages d'affaires, note toutefois que les "engagements de réservation sur le deuxième trimestre sont solides" mais que "les incertitudes sur l'évolution de la conjoncture économique et du prix du carburant incitent à rester prudent sur la deuxième moitié de l'exercice."
Air France confirme avoir pour objectif un "équilibre d'exploitation" en 2010-2011 "hors impact de la fermeture de l'espace aérien en avril dernier."

Lors de la présentation de ses résultats annuels le 19 mai, marqués par des pertes records, Air France avait annoncé viser un "retour à l'équilibre opérationnel hors impact des couvertures pétrolières antérieures à 2009" et "sous réserve du coût définitif après compensations escomptées de la crise du nuage de cendres."

Retour au profit opérationnel du cargo
Au cours de la période avril-juin, la perte d'exploitation ressort à 132 millions EUR, à comparer à une perte de 496 millions un an plus tôt. Le résultat net s'inscrit à 736 millions EUR, contre une perte de 426 millions, tandis que le chiffre d'affaires progresse de 10,7% à 5,72 milliards.
Les analystes anticipaient en moyenne une perte opérationnelle de 277 millions EUR, un résultat net de 233 millions et un chiffre d'affaires de 5,43 milliards.

La reprise du trafic conjuguée à la baisse des capacités a permis au transporteur d'améliorer ses revenus et de mieux remplir ses avions.
La recette par siège au kilomètre offert (RSKO), indicateur clé du secteur, a augmenté de près de 15% et retrouve un niveau proche de celui de 2007-2008.

Dans le fret, baromètre des échanges commerciaux, la recette unitaire à la tonne kilomètre transportée affiche une croissance de 54,1%. Le résultat d'exploitation, à 11 millions EUR, revient dans le vert après une perte de 197 millions l'an passé.


Lire aussi :
- Air France KLM vise l'équilibre après une perte record 20-05-10
- Une contre-performance record pour Air France KLM ? 17-05-10
- Air France KLM : baisse du trafic passagers mais amélioration du cargo 09-02-10
- Air France KLM pourrait perdre 300 M EUR en Europe en 2009 - 2010 22-01-10
- Air France KLM s'intéresserait à LOT 20-01-10
- Air France vise 120 millions d'euros de gains d'Ebit en plus dans le réseau européen 03-12-09
- Perte au premier semestre pour Air France KLM mais redressement attendu pour 2010 19-11-09
- Air France KLM : nouvelle baisse du trafic en octobre 11-11-09
- Air France KLM émet 700 millions d'euros d'obligations à sept ans 16-10-09
- Air France KLM : baisse du trafic passagers de 3,7% en septembre 08-10-09
- Air France KLM accuse une baisse de 9,4% du trafic passagers en mars 07-04-09
- Air France KLM devrait basculer dans le rouge en 2008 - 2009 28-03-09
- Air France KLM s'intéresse à CSA 23-03-09
- Air France KLM va supprimer 1000 à 1200 emplois cette année 13-02-09
- WestJet, nouvelle partenaire d'Air France KLM 09-02-09
- Air France, KLM et WestJet veulent un accord 05-02-09
Air France va réduire ses vols pour la première fois en cinq ans 03-02-09
- Air France KLM glisse dans le rouge au troisième trimestre 21-01-09
- Accord entre Alitalia et Air France 13-01-09
- Guerre du ciel : Air France défie Lufthansa à Bruxelles 12-12-08
- Air France KLM fléchit mais reste fort 24-11-08

- Air France KLM pique du nez 25-10-08

- Amende de 350 millions de dollars pour Air France KLM pour entente illicite 30-06-08
- Permis de pollution : Air France dénonce un système à deux vitesses 12-06-08
- Air France multiplie les annonces 04-06-08
- Air France KLM entre dans des turbulences mais garde le cap 24-05-08

- Air France teste les appels par téléphone portable avec OnAir 03-04-08
- VLM sous pavillon français 28-12-07
- Le coeur d'Air France balance entre l'A350 et le B787 28-11-07
- Les profits d'Air France KLM s'envolent malgré le pétrole cher (...) 23-11-07
- KLM renouvelle sa flotte 23-11-07
- Air France et Delta s'unissent pour concquérir l'Atlantique 18-10-07
- Air France communique sur ses métier 28-05-07
- Air France KLM s'envole 25-05-07

- Air France KLM lance CityJet for Air France et s'installe à London City 17-02-07


- Nouvelle allure pour Air France 12-02-09
- Air France a 75 ans ! 04-02-09
- Air France : perturbation, pénalisation, perte d'exploitation... la rime qui tue ! 20-11-08
- Le groupe Air France KLM et sa présidence 26-09-08

 

26/07/2010

Singapore Airlines augmente son bénéfice et croit à la poursuite de la reprise

 

Singapore Airlines croit à la poursuite de la reprise.jpg

Singapore Airlines, deuxième compagnie aérienne mondiale par la capitalisation boursière, a fait part aujourd'hui lundi de sa vision positive dans la reprise du trafic de passagers et de fret, estimant qu'elle devrait se poursuivre dans un avenir proche, après avoir publié un bénéfice supérieur aux attentes pour le premier trimestre.

Le groupe a fait état d'un bénéfice net de 253 millions de dollars singapouriens (143 millions EUR environ) au titre du trimestre avril-juin, supérieur aux prévisions des analystes à 232 millions de dollars singapouriens. Sur la même période l'an dernier, la compagnie avait affiché une perte de 307 millions de dollars singapouriens, sa première perte trimestrielle en six ans.
Singapore Airlines affiche ainsi son bénéfice trimestriel le plus important depuis la période octobre-décembre 2009, où elle avait affiché un bénéfice net de 404 millions de dollars singapouriens.

Les compagnies aériennes se reprennent après la plus grave récession qu'ait connu le secteur mais certains analystes se demandent si ce rebond peut perdurer, la crise de la dette européenne menaçant la demande de vols long-courriers.
"Les réservations montrent que la reprise d'une année sur l'autre du transport de passagers et des rendements, bien visibles au deuxième trimestre de l'année, devrait perdurer jusqu'à la fin de l'année 2010", a affirmé la compagnie.
"De la même façon, les principaux indicateurs (...) laissent à penser que la récente résurgence du fret aérien devrait perdurer prochainement, même si le taux de croissance devrait décliner".

Reprise du secteur
L'IATA avait estimé début juin que les compagnies aériennes dégageraient des bénéfices cumulés de 2,5 milliards USD cette année, un spectaculaire revirement puisqu'elle anticipait en mars des pertes de 2,8 milliards.

La reprise a été brièvement remise en cause par les perturbations provoquées par le nuage de cendres volcaniques en provenance d'Islande. Cet épisode a coûté à Singapore Airlines 50 millions de dollars singapouriens.
"En dépit des effets négatifs sur le court-terme générés par le volcan islandais, je pense que ça repart très fort pour Singapore Airlines", commente Sukhor Yusof, analyste.
"Une augmentation de 15% du rendement (du transport de passagers) est jugé importante sachant qu'ils n'ont pas augmenté leur capacités ni leur flotte en dehors des livraisons prévues", ajoute-t-il.

Pour l'analyste, les coûts de carburant et la stabilité de la demande européenne devraient être les principaux facteurs surveillés par les investisseurs d'ici la fin de l'année.


Lire aussi :
- Nouvelle année bénéficiare pour Singapore Airlines 25-05-10
- Singapore Airlines va supprimer 17% de sa flotte 16-02-09
- Singapore Airlines lance ses vols tout-Business 16-05-08
- Singapore Airlines en pleine forme mais sur ses gardes 15-05-08
- Les Airbus A340-500 de Singapore Airlines seront tout-Business 04-03-08
- Singapore Airlines abandonne ses vols les plus longs 26-01-08
- Airbus livre son deuxième A380 à Singapore Airlines 12-01-08
- L'A380 entrera au service de Singapore Airlines le 25 octobre 16-08-07
- Singapore Airlines toujours avec Airbus 20-12-06

FedEx relève ses prévisions pour le premier trimestre et l'exercice

FedEx relève ses prévisions pour le premier trimestre et l'exercice.jpg

FedEx a relevé aujourd'hui lundi ses prévisions de résultats pour le trimestre et l'exercice en cours, évoquant une croissance soutenue de ses volumes d'activité.

Le groupe de messagerie express et de logistique, considéré comme un baromètre de l'activité économique globale, bénéficie de l'augmentation de l'activité de ses réseaux aériens et terrestres, a commenté Kevin Sterling, analyste.
"C'est lié à la situation macroéconomique", a-t-il dit.
"Tout est lié aux volumes."

FedEx anticipe désormais un bénéfice par action (BPA) annuel de 4,60 à 5,20 USD, contre 4,40 à 5,00 USD prévus jusqu'à présent.
Les analystes financiers tablaient pour leur part sur un BPA annuel de 4,98 USD.

Pour le premier trimestre de son exercice 2011, qui s'achèvera le 31 août, FedEx prévoit un bénéfice par action de 1,05 à 1,25 USD, contre 0,85 à 1,05 USD auparavant. Les analystes tablaient sur un BPA de 1,01 dollar.

FedEx et son concurrent UPS devraient bénéficier d'une reprise économique, même lente, car ils ont réduit leurs coûts pendant la crise et amélioré ainsi leur efficacité, explique Kevin Sterling, qui a une recommandation d'achat sur FedEx et un objectif de cours de 100 dollars.
"Ils font du volume, ce qui fait croître le chiffre d'affaires, et ils ont un effet de levier sur le bénéfice."

UPS a relevé ses prévisions la semaine dernière après avoir publié ses résultats pour le deuxième trimestre de cette année.

Kevin Sterling note également que l'annonce faite par FedEx de la reprise de l'abondement au plan d'épargne retraite de ses salariés à compter du 1er janvier est un signe de confiance.


Lire aussi :
- FedEx relève ses objectifs du deuxième trimestre 08-12-09
- FedEx voit des signes de stabilisation en Europe 16-10-09

25/07/2010

Airbus et Boeing revoient à la hausse leurs objectifs commerciaux pour 2010

Dans les annales de l'aéronautique, l'édition 2010 de Farnborough restera comme celle de la reprise. Avec près de 400 intentions d'achat (si l'on cumule les commandes fermes et engagements divers) rien que pour Airbus et Boeing, le salon a non seulement effacé le trou d'air du dernier Bourget (130 ventes l'année dernière), mais il a aussi enfoncé le score du millésime 2008 (312). Au prix catalogue, le bilan a quelque chose d'irréel, puisqu'on dépasse les 40 milliards USD d'engagements. De quoi renforcer encore les carnets de commandes des grands avionneurs à peine entamés par la crise.
« Mesdames et Messieurs, la récession est définitivement terminée »,
s'est réjoui John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, partageant l'optimisme de ses pairs.

· Objectifs revus à la hausse : Conséquence logique des annonces de cette semaine, Airbus a revu à la hausse ses prévisions commerciales pour l'année : « Plus de 400 nouveaux avions » commandés, a précisé Tom Enders, contre une fourchette de 250 à 300 jusque-là. Le patron du constructeur européen ne prend pas un gros risque. Au début du Salon, le compteur affichait déjà 131 ventes brutes, auxquelles sont venues s'ajouter 133 commandes fermes et 122 options cette semaine. Du coup, les cadences de production vont à nouveau être augmentées. Même son de cloche chez Boeing, qui vient d'empocher 103 commandes fermes et 54 options au Salon. Soulignant la « poursuite de la reprise », le constructeur américain a lui aussi augmenté ses objectifs, mais sans en dévoiler le contenu.
« Nous augmentons de manière significative »,
a-t-il simplement précisé.

· Loueurs superstars : Absents du Bourget l'année dernière, les loueurs ont signé un retour en fanfare cette année, s'appropriant une très grosse part des annonces. L'un d'entre eux peut-être plus que les autres : ALC, société du vétéran Steven Udvar-Hazy. Quatre mois à peine après avoir immatriculé sa nouvelle société, l'ancien patron d'ILFC a acheté pour près de 10 milliards USD d'avions. Excès de confiance ? Aujourd'hui, les compagnies louent près de 40% de leur flotte. Après avoir essuyé des pertes abyssales en 2008 et 2009, la profession dans son ensemble n'a pas encore retrouvé suffisamment de marges de manoeuvre financières pour commander des avions neufs. Passer par des loueurs permet donc de ne pas rater la reprise du trafic aérien, en attendant de regarnir sa trésorerie. Et si les loueurs peuvent refaire leurs emplettes, c'est que les banques leur prêtent à nouveau de l'argent. Les avions restent toujours un bon actif dans un bilan.

· Très prisés moyen-courriers : Une pincée de 787, une quinzaine de 350, le double de 777 et de 330 combinés, mais surtout énormément de 320 et de 737. Le marché des moyen-courriers a beau faire des envieux, Airbus et Boeing ont confirmé de manière éclatante que Bombardier, Embraer ou encore le chinois Comac vont devoir travailler dur pour entamer leur duopole. Au total, 350 exemplaires des deux best-sellers ont été retenus cette semaine (options incluses), en grande partie chez les loueurs. De quoi rendre encore plus complexe la question de leur avenir. Remotorisation ou nouvelle génération ?
« Nous ne prendrons pas de risque financier inconsidéré »,
a prévenu Fabrice Brégier, le numéro deux d'Airbus.

· Bombardier rate sa sortie : le constructeur canadien finit le Salon comme il l'a démarré : pas en grande forme avec son C-Series, positionné comme le futur concurrent du 320 et du 737. Qatar Airways, dont le nom était cité avec insistance, a fait état de « problèmes commerciaux » avec Pratt & Whitney, le motoriste de l'appareil.

La reprise se confirme lentement dans le ciel

 

La reprise se confirme lentement dans le ciel.JPG

Même si une économie instable laisse présager un ralentissement de la croissance, les chiffres actuels affichés par l'industrie aéronautique dans sa globalité sont une nouvelle preuve de la reprise entrevue dans le secteur.

Continental Airlines, JetBlue Airways et Alaska Air group ont tous battu haut la main les prévisions des marchés, publiant des bénéfices en hausse imputables à un rebond de la demande et un chiffre d'affaires soutenu par des tarifs en hausse. Ces publications font suite à celles de Delta Air Lines (lire article) et United Airlines (branche de UAL ; lire article) en début de semaine, qui ont affiché des chiffres d'affaires en hausse, générés par une progression de la demande de transport de passagers.
Les dirigeants de Continental, qui entrevoient une progression des recettes tout au long du mois de juillet, adoptent eux néanmoins un ton de prudence pour évoquer la reprise tant évoquée dans le milieu.
"Nous apprécions cette tendance, mais nous continuons à penser que la reprise sera longue et lente", a expliqué aux analystes Jim compton, directeur marketing du groupe.


Croissance des recettes à l'ordre du jour
Les analystes estiment que le chiffre d'affaires du secteur peut encore progresser après l'un des meilleurs trimestres que les compagnies aériennes aient connu depuis longtemps.
"Nous n'avons pas encore atteint un pic des recettes", affirme un analyste.

Plus tôt dans la semaine, US Airways avait déclaré que la reprise économique américaine était modeste et les prévisions de Delta pour le troisième trimestre ont été jugées prudentes, même si le groupe prévoit tout de même un bénéfice sur l'exercice.

American Airlines (groupe AMR), a réduit sa perte trimestrielle, mais les analystes craignent que le potentiel de croissance du groupe ne soit limité, étant donné que ses concurrents américains ont opéré des fusions ou envisagent de le faire.

Continental et son mariage
Continental devrait ainsi se marier avec United Airlines d'ici le quatrième trimestre et devenir le numéro un mondial.

Le transporteur a fait état d'un bénéfice net de 223 millions USD, 1,46 USD par action, après avoir enregistré une perte nette de 213 millions USD l'année précédente, soit 1,72 USD par titre.

Hors coûts générés par la fusion et autres charges, évalués à 24 millions USD, Continental affiche un bénéfice de 1,60 USD par action.

JetBlue
Le bénéfice net de JetBlue a quant à lui progressé pour atteindre 30 millions USD, soit 10 cents par action, contre 20 millions USD l'année précédente.

Alaska Air
Alaska a publié un bénéfice de 58,6 millions USD contre 29,1 millions USD l'année précédente.
Hors exceptionnel, ce bénéfice s'établit à 84 millions USD.
Alaska inscrit ainsi le meilleur résultat trimestriel (en base ajusté) de son histoire.

 

24/07/2010

Farnborough 2010 : Airbus revendique 28 milliards de dollars de commandes

Airbus a annoncé avoir reçu pour quelque 28 milliards USD de commandes et d'intentions de commandes, portant sur 255 appareils.
Ces transactions comprennent, à ce jour, la commande ferme de 133 appareils, d'une valeur de plus de 13 milliards USD, ainsi que des protocoles d'accord portant sur 122 appareils supplémentaires, d'une valeur de quelque 15 milliards USD.

Les commandes fermes signées au cours du salon émanent des loueurs aéronautiques GECAS (60 A320 - quelque 4,9 milliards USD) et Air Lease Corporation (51 appareils de la famille A320 - 4,4 milliards USD) ainsi que des compagnies aériennes Aeroflot (11 A330-300 - 2,3 milliards USD), Garuda Indonesia (six A330-200 - 1,2 milliards USD), et Germania (cinq A319 - 372 millions USD).

Les protocoles d'accord signés comprennent 40 A320 ainsi que 10 A321, émanant de la compagnie aérienne LAN (4,2 milliards USD), 10 A330-200 (1,9 milliards USD), plus 15 A350 XWB (3,8 milliards USD) émanant de Hong Kong Airlines, 40 A320 (3,3 milliards USD) destinés à Virgin America, et sept A330-300 (1,5 milliards USD) pour Thai Airways.

Ce salon, qui constitue un bon cru pour Airbus comme pour son rival américain Boeing, confirme une certaine reprise du transport aérien, après plusieurs années de crise importante.

Airbus a annoncé qu'il envisageait une nouvelle augmentation de ses cadences de production afin de faire face au rebond de la demande.

Farnborough : Actualité du jeudi 22 juillet 2010

JEUDI 22 JUILLET

Airbus  :

La compagnie américaine Virgin America, issue de la compagnie britannique Virgin Atlantic (de Richard Branson), a signé un protocole d'accord pour l'achat de 40 moyen-courriers A320, pour 3,25 milliards USD prix catalogue (lire article). Cet accord est associé d'une option pour 20 appareils supplémentaires. Ce protocole d'accord doit se transformer en commande ferme prochainement, ont indiqué le PDG de la compagnie David Cush et le directeur commercial d'Airbus John Leahy. Avec cette commande, la flotte de la compagnie doit tripler de taille. Le choix du motoriste pour ces moyen-courriers n'a pas encore été décidé.

Boeing  :

Azerbaïdjan Airlines a transformé une commande de 2 modèles 737 en une nouvelle qui porte sur 1 modèle 767-300ER et 2 modèles 767 (version fret).


Lire aussi :
- Farnborough : Actualité du mercredi 21 juillet 2010
- Farnborough : Actualité du mardi 20 juillet 2010
- Farnborough : Actualité du lundi 19 juillet 2010

Virgin America voit grand

 

Virgin America voit grand.JPG

 

Virgin America voit grand, et la preuve en est sa grosse commande passée au salon de Londres. L'américaine a annoncé qu’elle avait signé un protocole d’accord de commande avec Airbus de quarante 320, auxquels s’ajoutent des options sur 20 unités supplémentaires.

La partie ferme de la commande est évaluée à 3,3 milliards USD. Les appareils doivent être livrés dès 2013.
David Cush, CEO de Virgin America, précise qu'une option de convertion des 320 en 321 est possible si besoin est par le futur, ce qui introduirait alors un nouveau modèle de monocouloirs dans la flotte de la compagnie.
Celle-ci se compose actuellement de 28 monocouloirs : 10 modèles 319 et 18 modèles 320.
22 appareils supplémentaires, dont quatre acquis directement auprès d’Airbus, doivent les rejoindre d’ici 2012. Cette commande va donc doubler la taille de la compagnie.

22/07/2010

American Airlines limite ses pertes au deuxième trimestre

American Airlines limite ses pertes au deuxième trimestre.JPG

La hausse des prix des billets a permis à American Airlines de réduire ses pertes au deuxième trimestre.

L'américaine a fait état d'une perte nette de 10,7 millions USD, soit 3 cents par action, contre un résultat négatif de 390 millions un an plus tôt.
Son chiffre d'affaires a progressé de 16% à 5,67 milliards USD, grâce au bond de 14% des tarifs (en moyenne).

Le prix des carburants est resté une charge importante au deuxième trimestre. La major  a payé environ 334 millions de dollars de plus pour le carburant des avions que l'an dernier.

American Airlines table sur une augmentation de 0,9% de sa capacité en 2010.


Lire aussi :
- Feu vert pour une alliance British Airways è American Airlines 15-02-10
- AMR (American Airlines) dans le rouge au quatrième trimestre 21-01-10
- Programme et nouveautés chez American Airlines pour la saison 2009 - 2010 15-11-09
- AMR (American Airlines) dans le rouge au troisième trimestre 25-10-09