J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/07/2010

La reprise se confirme lentement dans le ciel

 

La reprise se confirme lentement dans le ciel.JPG

Même si une économie instable laisse présager un ralentissement de la croissance, les chiffres actuels affichés par l'industrie aéronautique dans sa globalité sont une nouvelle preuve de la reprise entrevue dans le secteur.

Continental Airlines, JetBlue Airways et Alaska Air group ont tous battu haut la main les prévisions des marchés, publiant des bénéfices en hausse imputables à un rebond de la demande et un chiffre d'affaires soutenu par des tarifs en hausse. Ces publications font suite à celles de Delta Air Lines (lire article) et United Airlines (branche de UAL ; lire article) en début de semaine, qui ont affiché des chiffres d'affaires en hausse, générés par une progression de la demande de transport de passagers.
Les dirigeants de Continental, qui entrevoient une progression des recettes tout au long du mois de juillet, adoptent eux néanmoins un ton de prudence pour évoquer la reprise tant évoquée dans le milieu.
"Nous apprécions cette tendance, mais nous continuons à penser que la reprise sera longue et lente", a expliqué aux analystes Jim compton, directeur marketing du groupe.


Croissance des recettes à l'ordre du jour
Les analystes estiment que le chiffre d'affaires du secteur peut encore progresser après l'un des meilleurs trimestres que les compagnies aériennes aient connu depuis longtemps.
"Nous n'avons pas encore atteint un pic des recettes", affirme un analyste.

Plus tôt dans la semaine, US Airways avait déclaré que la reprise économique américaine était modeste et les prévisions de Delta pour le troisième trimestre ont été jugées prudentes, même si le groupe prévoit tout de même un bénéfice sur l'exercice.

American Airlines (groupe AMR), a réduit sa perte trimestrielle, mais les analystes craignent que le potentiel de croissance du groupe ne soit limité, étant donné que ses concurrents américains ont opéré des fusions ou envisagent de le faire.

Continental et son mariage
Continental devrait ainsi se marier avec United Airlines d'ici le quatrième trimestre et devenir le numéro un mondial.

Le transporteur a fait état d'un bénéfice net de 223 millions USD, 1,46 USD par action, après avoir enregistré une perte nette de 213 millions USD l'année précédente, soit 1,72 USD par titre.

Hors coûts générés par la fusion et autres charges, évalués à 24 millions USD, Continental affiche un bénéfice de 1,60 USD par action.

JetBlue
Le bénéfice net de JetBlue a quant à lui progressé pour atteindre 30 millions USD, soit 10 cents par action, contre 20 millions USD l'année précédente.

Alaska Air
Alaska a publié un bénéfice de 58,6 millions USD contre 29,1 millions USD l'année précédente.
Hors exceptionnel, ce bénéfice s'établit à 84 millions USD.
Alaska inscrit ainsi le meilleur résultat trimestriel (en base ajusté) de son histoire.

 

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.