J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

30/06/2010

Iberia signe sa fusion avec British Airways

Iberia a annoncé avoir signé l'accord de fusion avec British Airways , un rapprochement qui donnera naissance à la troisième compagnie aérienne mondiale.

L’espagnole appose sa signature au bas d'un texte, qui avait été défini en avril dernier, une semaine après que son homologue britannique ait annoncé avoir conclu un accord destiné à combler le déficit de 3,7 milliards de livres de son régime de retraites.

L'opération, qui verra les actionnaires de British Airways prendre 55 % du nouvel ensemble, doit encore être avalisée par les actionnaires, ce qui devrait intervenir en novembre.

Iberia dispose par ailleurs d'une clause de sortie de trois mois, toujours liée à son appréciation de la capacité de British Airways à résorber le déficit de son régime de retraites, un point qui a déjà par le passé failli faire capoter le projet de fusion.
"Iberia dispose de trois mois pour sortir du projet dès le moment où l'accord (conclu entre British Airways et les gestionnaires du fonds des retraites) est soumis à l'autorité de régulation des retraites britannique", précise Iberia.

A propos de la fusion :
- Fusion entre Iberia et British Airways 14-11-09

A propos d'Iberia :
- Perte d'exploitation record d'Iberia en 2009 26-02-10
- Iberia creuse sa perte au troisème trimestre 14-11-09
- Les bénéfices d'Iberia chutent de 90% 02-03-09

Trafic plus grand qu'avant la récession

La demande sur le marché du transport aérien a fortement augmenté en mai et dépasse désormais le niveau auquel il se situait juste avant l'entrée en récession de l'économie mondiale.
Le trafic passagers a augmenté de 11,7 % par rapport à mai 2009 et celui du fret a bondi de 34,3 %.
"La demande a fortement rebondi en mai après l'impact du fiasco des cendres volcaniques en Europe en avril. Le trafic passagers est désormais supérieur de 1 % à ses niveaux d'avant la récession, tandis que le marché du fret est 6 % au-dessus", a indiqué Giovanni Bisignani, le directeur général de l'IATA.

L'IATA précise que la croissance de la demande passagers n'a été que de 8,3 % pour les compagnies européennes alors qu'elle a atteint 23,6 % en Amérique latine.

En avril, après l'interruption d'une bonne partie du trafic en Europe à cause des cendres rejetées par un volcan islandais, le trafic passagers avait diminué de 2,4 % par rapport au même mois de l'an dernier.

 

29/06/2010

Lufthansa optimiste

Lufthansa optimiste

Prenant acte d'une nette reprise de son activité après des mois de demande atone, Lufthansa s'est déclarée optimiste lundi sur ses chances d'atteindre son objectif de bénéfice 2010.
"Malgré le premier trimestre négatif et les fermetures de l'espace aérien début avril, l'évolution de ces derniers mois a renforcé l'anticipation d'un résultat opérationnel 2010 supérieur à celui de l'année dernière", apparaît-il dans un communiqué de la compagnie.

En mai dernier, Lufthansa avait déjà confirmé son objectif 2010 d'un résultat opérationnel supérieur aux 130 millions EUR dégagés en 2009.

La major allemande a par ailleurs revu en légère hausse sa prévision de la facture carburant pour cette année, la voyant désormais à 5,3 milliards EUR contre 5,2 milliards précédemment.


Lire aussi : Hausse spectaculaire du trafic chez Lufthansa 12-06-10

 

24/06/2010

SkyTeam veut boucher ses trous

SkyTeam, l'alliance commerciale aérienne dirigée par Delta Air Lines et Air France KLM, est en quête de nouveaux membres en Amérique latine, en Asie et en Afrique afin de pouvoir élargir son réseau.

A l'occasion de la célébration du dixième anniversaire de l'alliance, son président Leo van Wijk n'a pas précisé le nom des compagnies qui pouvaient intéresser SkyTeam, tout en précisant que l'essentiel était de compléter le réseau mondial.
"Notre couverture est un peu moins vaste que celle de Star Alliance. Il y a des trous sur lesquels nous allons nous concentrer", a-t-il dit lors d'un point presse.
"En Amérique latine, en Inde et en Afrique, il ne fait guère de doute qu'il y aura une lutte (entre alliances) pour attirer les transporteurs en bonne santé".

CFM devrait livrer plus de 1200 moteurs en 2010

CFM devrait livrer plus de 1200 moteurs en 2010

Le motoriste CFM International devrait livrer plus de 1200 moteurs à réaction en 2010 et estime que le niveau de ses prises de commandes est satisfaisant à ce stade de l'exercice, a déclaré mercredi le PDG de Snecma, Philippe Petitcolin.

CFM, coentreprise entre Snecma, filiale du groupe français Safran, et de l'américain General Electric, assemble les moteurs des monocouloirs de la famille 737 de Boeing. La société participe également à plusieurs grands programmes d'Airbus.

"Les livraisons sont en ligne avec les objectifs. A ce stade de l'exercice, nous serons en mesure de livrer plus de 1200 moteurs CFM en 2010. Les prises de commandes sont quant à elles tout à fait satisfaisantes en dépit de la crise", a souligné Philippe Petitcolin.
En 2009, CFM a remis 1263 moteurs à ses clients. L'exercice 2008 avait constitué un record avec 1268 livraisons.

Au terme de deux années jugées difficiles par les spécialistes sur le terrain des commandes, Boeing et Airbus ont constaté une reprise de la demande des companies aériennes au cours de ces derniers mois.
Boeing envisage d'ailleurs de relever les cadences de production de ses 737 à partir de 2012 (lire article). Airbus prévoit pour sa part d'augmenter la production de ses monocouloirs 320 à partir de décembre prochain.

Interrogé sur la remotorisation attendue des 737 et des 320, Philippe Petitcolin a répondu que le dialogue entre ses équipes et les constructeurs se poursuivait mais qu'il appartenait à Boeing et Airbus de se prononcer sur le sujet.
Philippe Petitcolin a ajouté espérer que le constructeur russe Sukhoï signerait au moins 400 commandes pour son bimoteur régional Superjet 100, une performance qui lui permettrait de placer 800 moteurs avec son partenaire local NPO Saturn.

Snecma a développé avec NPO Saturn le réacteur SaM146 du Superjet. Sa certification par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a été validée mercredi après-midi à Cologne en Allemagne.
"Nous aurons fait correctement notre travail si nous fabriquons au moins 800 moteurs sur ce programme", a expliqué Philippe Petitcolin.

Le Superjet 100, dont les premières livraisons sont programmées pour le quatrième trimestre 2010, soit avec près de deux ans de retard, a enregistré 122 commandes à ce jour, selon Snecma.

 

Vitrine
Aeroflot sera la compagnie de lancement de cet appareil qui pourra transporter 75 à 95 passagers et qui se présente comme la vitrine du renouveau technologique russe dans l'aéronautique civile.

United Aviation Corporation (UAC), propriétaire de Sukhoi, avait annoncé en décembre 2009 le report du calendrier de livraisons des Superjet 100 au motif de retards dans la fabrication des moteurs.

Jean-Paul Ebanga, PDG de Powerjet, la coentreprise formée entre Snecma et Saturn pour le programme Superjet, n'a pas souhaité endosser cette responsabilité.
"Tous les grands rendez-vous de ce programme ont été respectés. Comme beaucoup d'entreprises russes, Saturn a éprouvé des difficultés de refinancement, sa structure a évolué (la société a été nationalisée en décembre 2008) et son équipe dirigeante a été remaniée, tout cela prend du temps", a-t-il fait valoir.
"La certification du moteur obtenue aujourd'hui constitue néanmoins une première dans le cadre d'un partenariat franco-russe, ce dont nous pouvons être très fier", a-t-il ajouté. Philippe Petitcolin a rappelé que la priorité numéro un de Snecma restait d'assurer l'avenir de CFM mais que ses équipes chercheraient également à se positionner sur les futurs grands programmes d'avions régionaux et de jets d'affaires pour lesquels il prépare un nouveau moteur dédié, le Silvercrest.
"S'il y a des possibilités dans le régional et que l'on nous sollicite pour des appels d'offres, nous répondrons. Avec le SaM146, un dérivé ou un autre moteur, nous ne nous interdisons rien", a-t-il dit.

Publié dans Motorisations | Lien permanent

20/06/2010

Augmentation représentative des cadences de production du Boeing 737

Augmentation représentative des cadences de production du Boeing 737
Chaîne de production de Boeing du 737 Next-Generation

Peut-être un autre signe de la reprise importante annoncée dans le secteur aéronautique ?

Boeing a annoncé augmenter fortement les cadences de production de son best-seller, le monocouloir renommé 737.
Le constructeur américain a fixé à 35 appareils mensuels la production du 737 à partir de début 2012.

La production actuelle se stabilise à 31,5 unités par mois. L'augmentation semble donc être progressive puisque la production était de 31 unités cet hiver.

Du côté de Boeing en tout cas, la décision prise est justifiée par la reprise du trasport aérien. Les compagnies clientes commencent à exercer leurs options et repassent de nouvelles commandes.
Boeing peut se vanter d'un carnet de commande 737 de 2000 appareils, enrichi de 72 commandes nettes depuis le début de l'année.

19/06/2010

Les pilotes d’Air Canada demandent des réformes de sécurité

Les pilotes d'Air Canada réclament une réforme de la sécurité aérienne dans leur pays, en demandant entre autres qu’un ministère soit seul responsable de cet enjeu.
C’est l’Association des Pilotes d’Air Canada (APAC), comptant 3000 membres, qui demande une série de changements dans le régime de sécurité.

Le premier est qu’un seul ministère fédéral prenne en charge le dossier. Cela voudrait dire qu’Ottawa enlèverait des responsabilités à l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien et aux autorités aéroportuaires.
Dan Comeau, président de l’Association des Pilotes d’Air Canada à Montréal, dénonce le manque de coordination actuel pour expliquer ce choix.
« Présentement, on travaille en silo. Les autorités peuvent déléguer du travail à des sous-traitants. Avec une seule autorité, ce serait mieux administré et les gens se parleraient entre eux ».

Un superviseur unique n’est pas le seul changement demandé. L’organisme souhaite que l’accent soit mis davantage sur une forme proactive de maintien de l’ordre et sur la collecte de renseignements, au lieu de se concentrer sur l’inspection des passagers.

Une autre réclamation porte sur la combinaison des systèmes de télévision en circuit fermé avec un logiciel de reconnaissance des visages.
De plus, les pilotes espèrent qu’Ottawa peut initier les policiers à la reconnaissance des comportements.
Ils veulent aussi que le personnel de cabine et le service à la clientèle soient formés en matière de sécurité afin d’aider la police quand c’est nécessaire.

« On ne fait pas d’enquête sur le passé des employés, précise M. Comeau. Il faut aussi être plus proactif parce qu’il existe des systèmes de reconnaissance de comportement et de visage. Toutes les formations doivent être données aux gens qui sont en contact avec les passagers ».
« Nous ne disons pas qu’il faut réduire l’inspection des passagers, ajoute-t-il, mais qu’il faut avoir un système de collecte d’information qui empêchera les terroristes de se rendre jusque-là ».

Enfin, une demande porte sur de meilleures équipes au sol et le resserrement de la sécurité aux points d’accès des aéroports.
L’association affirme que ses pressions sont nécessaires parce que les gouvernements se laissent un peu aller en matière de prévention.

« Il y a un faux sentiment de sécurité parce qu’il n’y a pas eu d’attentats depuis un bout de temps, souligne Dan Comeau. Nous, les pilotes, voyons des failles et nous voulons qu’elles soient réglées ».

16/06/2010

Bons résultats pour les compagnies américaines au deuxième trimestre

Bons résultats pour les compagnies américaines au deuxième trimestre

Delta Air Lines et AMR Corp, maison-mère d'American Airlines, ont fait savoir mardi qu'elles anticipaient une hausse du chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce à l'amélioration de la conjoncture et à la hausse de la fréquentation en classe affaires.

Les dirigeants des deux majors américaines estiment que l'orage s'éloigne peu à peu pour le secteur de l'aérien après la dure crise de 2009 et la hausse du baril de pétrole en 2008.
"Nous continuons d'observer une montée en puissance de l'activité", a déclaré Edward Bastian, président de Delta, à l'occasion d'une conférence Bank of America - Merrill Lynch diffusée sur internet.

Delta, première compagnie aérienne mondiale, table sur une hausse de son chiffre d'affaires d'environ 20 %.
American, de son côté, prévoit une hausse de son chiffre d'affaires, en incluant les liaisons régionales, comprise entre 16,5 % et 17,5 % sur le trimestre.

En avril, Delta avait déjà dit qu'elle espérait dégager des bénéfices au deuxième trimestre. Le groupe a précisé qu'il anticipait une marge opérationnelle comprise entre 10 % et 12 %, ce qui est plus élevé que sa dernière prévision communiquée en avril.

United Airlines a également prédit une hausse de son chiffre d'affaires supérieure à 20 % au deuxième trimestre. United Airlines devrait fusionner avec Continental Airlines dans le courant de l'année afin de donner naissance au nouveau numéro un mondial du secteur.

Cette amélioration attendue s'explique en partie par le rebond de la fréquentation des en classes affaires. La directrice financière de Soutwest Airlines, Laura Wright, a toutefois tempéré les résultats en soulignant que le niveau de la demande restait encore très inférieur à ce qu'il était avant la crise : "Le trafic en business, même s'il s'améliore, est encore très loin d'un redressement complet".

15/06/2010

Aerolineas Argentinas adopte un nouveau style

Aerolineas Argentinas adopte un nouveau style

La major argentine Aerolineas Argentinas a dévoilé son restylage ainsi que son plan d'activités 2010 - 2014.

Visuellement, le condor (
emblême de la compagnie) est conservé et relifté. Les couleurs ont été modifiées. Le bleu est éclairci pour se rapprocher de celui du drapeau argentin, et le gris argenté fait son apparition, pour évoquer l’origine latine du nom du pays.

Aerolineas Argentinas adopte un nouveau style (2)


Le Président de la compagnie, Mariano Recalde, a confirmé l’acquisition de quinze Airbus 340 et a indiqué que la flotte serait renouvelée au cours des cinq prochaines années. La compagnie devrait introduire 73 appareils dans la flotte, dont les livraisons débuteront en juillet, avec l’arrivée des premiers Embraer 190 (vingt sont en commande).

Arolineas Argentinas a par ailleurs prévu de reprendre ses vols vers New York, Londres et Mexico dès 2011. Elle souhaite reconquérir le marché Brésilien et retourner en Equateur.
La compagnie estime qu’elle devrait transporter plus de six millions de passagers cette année, chiffres qui devraient croître jusqu’à dix millions vers 2014.

12/06/2010

Hausse spectaculaire du trafic chez Lufthansa

La compagnie allemande a enregistré une hausse de trafic de 10 % en mai, à 5,4 millions de passagers. En y ajoutant ses dernières acquisitions, Austrian Airlines et BMI, le trafic passager du groupe a grimpé de 34,7 %, à 8,2 millions de passagers. L'activité a progressé de 17,6 % de plus par rapport à un an.