J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

09/06/2010

Grosse commande pour Airbus

Grosse commande pour Airbus

EADS a volé la vedette au premier jour du salon aéronautique de Berlin, avec l'annonce d'une commande par Emirates de 32 modèles 380, le très gros porteur de sa filiale Airbus et la présence, parmi les appareils exposés, de son avion de transport militaire A400M.

Sur la base du prix catalogue de 346,5 millions USD l'unité, la commande d'Emirates représente 11,09 milliards USD (9,3 milliards EUR).

Cela porte à 90 le nombre d'appareils 380 commandés par la compagnie. Son directeur général, le cheikh Ahmed Ben Saïd Al Maktoum, espère d'ailleurs que l'ensemble des 90 appareils sera livré d'ici 2017.
"Notre dernier engagement illustre la confiance d'Emirates dans la croissance à venir", a-t-il déclaré.

De fait, la taille de la nouvelle commande d'Emirates a stupéfait ses concurrents.
"C'est déjà pour beaucoup d'entre nous un miracle qu'Emirates détienne déjà maintenant plus de sièges sur les liaisons intercontinentales qu'Air France et British Airways réunis avec un marché intérieur relativement petit", note Wolfgang Mayrhuber, président du directoire de Lufthansa.
"On doit présumer qu'il ne s'agit pas d'un investissement pour les Emirats Arabes Unis, mais d'un investissement pour le monde."

 

Emirates, la plus importante compagnie aérienne du monde arabe, est devenue l'un des principaux moteurs de l'économie de Dubaï depuis la crise immobilière survenue dans l'émirat fin de l'année dernière. La compagnie espère gagner 1,16 milliard USD cette année.

Lancée en 1985 avec deux avions, elle concurrence désormais frontalement Qantas et Singapore Airlines pour le trafic passagers entre l'Europe et l'Asie du Sud-Est.

 


Airbus a enregistré 234 commandes d'A380 et son responsable des ventes, John Leahy, qui prévoyait auparavant 20 commandes du très gros porteur pour cette année, a indiqué qu'un chiffre plus élevé était possible.

Par ailleurs, à la commande d'Emirates, s'ajouterait également celle de la compagnie brésilienne TAM portant sur vingt A320 et cinq A350.

Reste que l'inauguration le même jour du salon par le gouvernement allemand intervient dans un contexte de fronde de l'industrie du transport aérien contre la volonté de Berlin de mettre en place une nouvelle taxe sur le prix des billets d'avions au départ de l'Allemagne (lire article).

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.