J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

15/03/2010

La grève chez British Airways pourrait coûter 22 millions d'euros par jour à la compagnie

La grève chez British Airways pourrait coûter 22 millions d'euros par jour à la compagnie

A partir du samedi 20 mars, le personnel navigant se mettra en grève. Il est estimé à 22 millions EUR par jour les pertes pour la major britannique, qui tend à prendre ses précautions afin assurer un maximum de vols en l’absence de son personnel navigant.

Le syndicat "Unite" a annoncé deux vagues successives : une première du 20  au 23 mars, et une seconde du 27 au 30 mars.
Une troisième menace pèse sur British Airways, puisque le 14 avril, un arrêt de travail pourra être donné si les syndicats ne se satisfont pas des accords proposés par la direction de British Airways.
Ceci devrait coûter à British Airways environ 22 millions EUR par jour. A titre de comparaison, les quatre jours de grève chez Lufthansa avaient été estimés à 25 millions EUR de pertes par jour.

Afin d’éviter des pertes trop importantes, British Airways se prépare depuis plusieurs mois à l’éventualité d’une grève de son personnel navigant. Un millier de ses employés a été formé de façon accélérée afin de pouvoir remplacer le personnel navigant en gréviste. En outre, British Airways s’est assurée de l’exploitation (location) de 23 appareils de compagnies de charters avec leurs équipages respectifs.
Le président de British Airways estime que 50% à 70 % des vols pourraient être assurés, avec peut-être des services repas à bord réduits à leur forme basique. Tous les vols de London City Airport ainsi que les long-courriers de Gatwick devraient être assurés. Depuis l’aéroport d’Heathrow, la moitié des longs-courriers dont ceux des B777 devraient également être assurés.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.