J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

21/01/2010

AMR (American Airlines) dans le rouge au quatrième trimestre

AMR Corp, société mère d'American Airlines, a fait état d'une perte au quatrième trimestre, le dernier d'une année marquée entre autres par une forte chute de la demande. Mais la baisse de son chiffre d'affaires a été moins forte qu'attendue par les analyste.
"Le ralentissement de la baisse des ventes et du trafic suggèrent qu'AMR a survécu au pire en terme de déclin de son chiffre d'affaires", a déclaré un analyste.
"Cependant, les importants coûts de personnel ont pénalisé la rentatibilité."

AMR est la première de six plus grandes compagnies aériennes américaines à publier ses résultats du quatrième trimestre, et parmi elles seule Southwest Airlines semble susceptible d'être dans le vert.

Les analystes avancent la relative faiblesse du prix des billets pour expliquer ces pertes attendues, alors que le ralentissement économique a fait chuter la demande en voyages, notamment chez la clientèle professionnelle haut de gamme.
"La crise du carburant en 2008 a été remplacée par la pire récession depuis des décennies, ce qui a frappé de plein fouet la demande de voyages (...)", a déclaré le directeur général d'AMR, Gerard Arpey, dans un communiqué.
"Nous espérons que des temps meilleurs nous attendent et nous sommes fortement mobilisés en vue d'un retour à la rentabilité", a-t-il ajouté.

La perte nette de la compagnie s'établit à 344 millions de dollars, soit 1,03 dollar par action, contre une perte de 347 millions (1,24 dollar par action) un an auparavant.
Le chiffre d'affaires a lui diminué de 7,4% à 5,06 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient en moyenne sur une contraction plus forte, à 5,03 milliards de dollars.
AMR a terminé le quatrième trimestre avec 4,9 milliards de dollars en cash et en placements à court terme.

Les coûts sur les grandes lignes sont restés stables sur un an, en partie grâce à la baisse des cours du pétrole. Hors carburant, ces coûts ont bondi de 8,3% en raison de capacités réduites et d'une hausse des dépenses liées aux pensions.

Le coefficient d'occupation a progressé sur l'année à 81,1% contre 78,3% en 2008.

Après un repli de 4,9% l'an dernier, AMR prévoit une hausse de 0,9% ses capacités en 2010, avec notamment la reprise de certains vols supprimés pour cause d'épidémie de grippe A(H1N1) et le lancement d'une ligne Chicago-Pékin, repoussé en 2009.


Lire aussi : - AMR (American Airlines) dans le rouge au troisième trimestre 25-10-09

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.