J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

02/01/2010

Airbus gagne la course aux commandes contre Boeing en 2009

Airbus gagne la course aux commandes contre Boeing en 2009

Chaque année, les deux avionneurs se livrent un duel sans merci. Cette année, pour la deuxième fois consécutive, l'Européen l'emporte.
L'avionneur européen prend le dessus grâce à 86 nouvelles commandes fermes en décembre contre 51 pour l'américain. Il dépasse au passage son objectif annuel de 300 commandes.

Double victoire pour Airbus. L'avionneur européen, qui livre une véritable course contre la montre avec son rival américain Boeing, dépasse ce dernier pour la deuxième année consécutive en terme de commandes d'appareils. De plus, avec 311 commandes fermes au carnet, il dépasse son objectif de 300 appareils en 2009. Une performance dont John Leahy, directeur commercial d'Airbus, avait fait une quasi-obsession.

Avant le 24 décembre, beaucoup d'observateurs voyaient pointer la frustration du groupe qui comptait 295 commandes brutes à deux semaines de la fin d'année. Mais les cadeaux de Noël sont arrivés de Chine et du Chili. Le 24 décembre, la compagnie aérienne d'Amérique latine LAN passe commande de 30 A320 pour 2 milliards de dollars environ. Quatre jours plus tard, China Eastern annonce l'achat de 16 long-courriers A330, obtenus au rabais pour 2,6 milliards de dollars environ (lire ici).
Quelques jours avant, la compagnie malaisienne Malaysia Airlines passe à l'avionneur européen une commande de 15 A330-300, assortie de 10 options d'achat, pour 5 milliards de dollars (lire ici). Précédemment, la compagnie américaine United Airlines achète 25 Airbus A350. Une commande assortie d'une option d'achat pour 50 exemplaires de plus. Au total, Airbus engrange donc sur l'année 311 commandes fermes, et 371 en comptant les options d'achat.

Retards à la chaîne
En face, Boeing veut rester dans la course. Le constructeur américain renfloue également son carnet de commande en décembre. Le 24, le groupe annonce que la compagnie réunionnaise Air Austral lui achète 2 B737. Quelques jours plus tôt, la japonaise All Nippon Airways lui renouvelait sa confiance en achetant dix 767 et 777. Copa Airlines, compagnie nationale panaméenne, achetait aussi 2 B737. Puis Air Algérie (7 B737) et Korean Air (5 B747) choisissait aussi l'américain pour renouveler leurs flottes. La plus grosse des commandes viendra de United Airlines. En effet, en plus de ses 25 Airbus, la compagnie avait choisi d'acheter 25 B787 avec aussi 50 options d'achat.

Mais ces commandes, moins importantes que l'européen, ne lui permettent pas de combler le retard accumulé depuis le début de l'année. Sur les 11 premiers mois de 2009, Boeing compte 204 commandes brutes. En ajoutant celles de décembre, il obtient cette année 255 commandes fermes et 305 en comptant l'option d'achat de United Airlines. A moins d'une gigantesque commande de 70 appareils dans les heures qui viennent, la course est définitivement perdue pour cette année. Les dirigeants de Boeing regretteront sûrement l'échec du méga contrat qu'ils devaient signer avec Ryanair et qui portait sur 200 appareils (lire ici).

Annulation de commandes et report de livraison
Dans un contexte économique difficile pour le secteur aérien, Airbus peut se féliciter de sa performance. Mais les réjouissances pourraient être de courte durée si les annulations de commandes et les reports de livraisons se multiplient. Sur les 11 premier mois de l'année, Airbus compte déjà 31 annulations. L'avionneur subirait aussi des retards de livraison pour son gros porteur A380 (lire ici). De même, le retard de livraison de trois ans sur le calendrier initial pour l'A400M agace les compagnies clientes et pourrait, à terme, nuire à l'image du constructeur.

Mais en face, Airbus voit son concurrent faire face à des difficultés plus grandes. Sur les 11 mois de 2009, Boeing a déjà subi 111 annulations dont 83 pour le tout nouveau Dreamliner 787. Un appareil qui accuse 2 ans de retard (lire ici).

Airbus a livré au total 498 avions en 2009.
Les chiffres annuels d'Airbus seront publiés le 12 janvier, a indiqué un porte-parole.


Lire aussi : La course entre Boeing et Airbus 04-12-09

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.