J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

26/12/2009

Tentative d'attentat sur un vol Amsterdam - Detroit de Northwest Airlines

Tentative d'attentat sur un vol Amsterdam - Detroit de Northwest Airlines

Un Nigérian lié à Al Qaïda a tenté hier vendredi de faire enflammer des produits chimiques à bord d'un avion mais a été maîtrisé en vol et l'appareil s'est posé en sécurité.
Le suspect, qui souffre de brûlures au troisième degré, a été placé en détention. Deux des passagers souffrent de blessures légères.
"Nous pensons qu'il s'agissait d'une tentative d'acte de terrorisme", a déclaré un responsable de la présidence américaine, sous le sceau de l'anonymat. La Maison blanche a fait savoir que le président Barack Obama, en vacances à Hawaï, suivait de près les événements.

Selon l'un des membres de la commission parlementaire de la sécurité intérieure, Peter King, l'engin était "assez élaboré" et le suspect est un Nigérian âgé de 23 ans nommé Abdul Farouk Abdulmutallab.
"Quand l'engin a explosé, il a lui-même été sérieusement blessé. Il a des brûlures au troisième degré. Cela ne ressemble pas à ce que nous avons rencontré par le passé", a déclaré Peter King.

Abdulmutallab a apparemment tenté de faire enflammer un mélange chimique alors que l'avion, venu d'Amsterdam, entamait son approche vers Detroit.
Selon un responsable du département de la Sécurité intérieure, l'engin, "composé d'un mélange de poudre et de liquide", était "plus incendiaire qu'explosif".
D'après ce responsable, Abdulmutallab a expliqué aux autorités qu'il avait de la poudre explosive fixée sur sa jambe et qu'il avait tenté au moyen d'une seringue de mélanger cette poudre avec un produit liquide afin de provoquer une explosion.
Sa tentative lui a causé de sérieuses blessures, selon des témoignages recueillis auprès de passagers.
"Il était grièvement brûlé. Toute sa jambe était brûlée. Ils ont eu besoin d'un extincteur et aussi d'eau pour l'éteindre", a déclaré une passagère.

L'appareil, un Airbus 330, a été conduit dans un secteur isolé de l'aéroport de Detroit pour y être inspecté, de même que l'ensemble des bagages. Le vol Northwest Airlines 253 transportait 278 passagers.

Le jeune homme figurait vraisemblablement dans une base de données en raison d'un lien avec le terrorisme.

"Les passagers pourraient constater la mise en place de mesures de contrôle supplémentaires afin d'assurer la sécurité des voyageurs sur les vols intérieurs et internationaux", a fait savoir le département de la Sécurité intérieure.
Une enquête est en cours pour déterminer si cet incident s'inscrit dans le cadre d'une opération de plus grande envergure.
Une alerte mondiale a été lancée pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un plan plus large.

La méthode employée par Abdulmutallab rappelle celle de Richard Reid, qui avait tenté fin 2001 de mettre le feu à des explosifs qu'il avait dissimulés dans ses chaussures à bord d'un vol transatlantique.
Reid, qui s'était réclamé du chef d'Al Qaïda Oussama ben Laden, purge actuellement une peine de prison à vie dans une prison américaine.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.