J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

09/12/2009

United Airlines remplace ses long-courriers en passant une grosse commande auprès de Boeing et Airbus

United Airlines remplace ses long-courriers

 

Les constructeurs aéronautiques respirent à nouveau petit à petit : leurs carnets de commandes viennent d’être dopés par la major américaine United Airlines. Celle-ci a conclu des contrats fermes avec les deux principaux avionneurs mondiaux, Airbus et Boeing, pour l'acquisition de vingt-cinq A350 ainsi que vingt-cinq B787.
Ces commandes sont une partie des 150 appareils de différentes tailles que souhaitent acquérir la filiale d'UAL. Elles constituent l'un des marchés les plus important depuis le début de la récession et marquent le retour des investissements dans le secteur après des années de restructuration.

Tous les contrats sont complétés d’options sur cinquante appareils supplémentaires. Le total est estimé à dix milliards de dollars (prix catalogue). La
part d'Airbus représerait 6 milliards de dollars, mais le directeur commercial du constructeur européen a précisé que United Airlines avait bénéficié, comme c'est souvent le cas, d'une remise, sans toutefois en indiquer le montant.
Il s'agit par ailleurs de la première commande de United Airlines auprès du constructeur européen concernant des long-courriers. Elle devient également la troisième compagnie cliente de l’A350 aux Etats-Unis, en plus de Hawaiian Airlines et US Airways.
Les livraisons s'échelonneront entre 2016 et 2019. Chacun des nouveaux appareils a un rayon d’action supérieur de 11% à 32% par rapport à ceux qu’ils remplacent.

United Airlines avait spécifié lors du lancement de son appel d’offres en juin qu’elle voulait remplacer la majeure partie de sa flotte long-courrier (composée de vingt-cinq 747-400, trente-cinq 767-300ER et cinquante-deux 777-200 et -200ER) ainsi que certains 757-200 par les appareils de cette commande-ci. L'objectif est de moderniser au maximum sa flotte et de la rendre plus homogène (réduction des coûts) et de
réduire ses coûts de carburant et ses émissions d'un tiers sur certains trajets à partir de 2016.

Un marché de plusieurs milliers d'appareils
Les industriels estiment le marché des avions de nouvelle génération comme l'A350 ou le B787 à plusieurs milliers d'appareils, une fois que les compagnies aériennes seront sorties de la récession.

 


Lire aussi : - La maison-mère de United Airlines limite ses pertes au troisième trimestre 20-10-09
                 - United Airlines va supprimer plus de 7000 emplois 26-07-08
                 -
Continental et United Airlines vers une fusion ? 27-04-08

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.