J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

18/11/2009

Airbus confirme l'objectif de 300 ventes en 2009 (Dubai Air Show 2009)

Airbus confirme l'objectif de 300 ventes en 2009 (Dubai Air Show 2009)

Airbus compte toujours vendre 300 avions en 2009 et pense pouvoir réaliser son objectif de livraison de l'A350 en 2013, a déclaré le directeur commercial John Leahy.

Le secteur montre des signes de reprise et, en dépit de la récession, le constructeur maintient un rythme de production sans précédent de 490 appareils par an, a précisé John Leahy à l'occasion du salon de l'aéronautique de Dubaï.
"L'objectif reste à 300 (...) c'est toujours ce que nous visons ; c'est un objectif serré mais je crois que nous allons nous en approcher. Nous en sommes beaucoup plus proches que ce pensent beaucoup de gens", a-t-il expliqué.

Même si le salon de Dubaï n'est pas le théatre d'autant d'annonces qu'il y a deux ans, Airbus a quand même fait état d'engagements représentant 5,3 milliards de dollars, qui incluent la commande de deux très gros porteurs A380 de 840 sièges chacun pour Air Austral et celle de six appareils pour Senegal Airlines.

John Leahy a rappelé que le carnet de commandes global représentait 3400 appareils, ce qui devrait lui permettre de maintenir sa production aux niveaux élevés actuels. Mais il a reconnu que la croissance des commandes resterait ralentie au cours des deux prochaines années.
"Il y a aura probablement deux années supplémentaires d'augmentation faible des commandes mais on va quand même essayer de maintenir des niveaux de production très élevés", a-t-il ajouté.

Emirates, première compagnie aérienne du monde arabe, a fait savoir durant le salon qu'elle discutait avec Airbus et Boeing de l'achat de "dizaines d'appareils", peut-être des 777 et des A330, dans l'anticipation d'une reprise économique mondiale (lire : Emirates pourrait acheter de nouveaux appareils).

Le directeur commercial a souligné que, suivant les circonstances, il était possible qu'Airbus ramène son rythme de production mensuel de 34 à 32 avions.
"Pour le moment, nous avons dit à nos fournisseurs que nous ne bougeons pas de 34 mais nous surveillons de très près l'arrivée de l'hiver parce qu'il sera rude. Une fois l'hiver passé, on pourrait avoir un beau printemps".

John Leahy a également dit que la production de l'A380 était stable, à un appareil par mois, et qu'elle passerait à deux voire trois avions par mois à mesure que l'économie mondiale sortira de la récession.
Il est probable également, a-t-il poursuivi, qu'Airbus atteindra ses objectifs pour l'A350, ayant tiré la leçon de ses erreurs sur la production de l'A380.
"Après avoir traversé l'expérience A380, avoir tiré la conséquence de nos erreurs, observé ce qu'il advient du 787, et faisant notre entrée quatre ans après le 787, nous devrions tous être fusillés pour incompétence crasse si nous sabotions le programme A350 ; je suis certain qu'on tiendra nos objectifs", a encore déclaré John Leahy.

Il a dit qu'un accord avec United Airlines (filiale d'UAL) sur des gros porteurs restait possible dans les six mois qui viennent.
"Cela pourrait se faire en deux tranches, d'abord un accord de 20 à 30 gros porteurs puis un autre dans six mois, et peut-être d'autres appareils à la clé", a-t-il énoncé.

Ethiopian Airlines a commandé cette semaine 12 A350 représentant près de trois milliards de dollars. Avec ce contrat, le nombre total de commandes d'appareils de la famille A350 XWB, concurrent direct du 787 Dreamliner de Boeing, devrait dépasser la barre des 500 commandes moins de trois ans après le lancement du programme.

Le président d'Airbus, Tom Enders, a également expliqué que, durant le salon, il espérait passer un accord avec les acheteurs de l'avion de transport militaire A400M d'ici la fin de l'année, accord portant sur la production et ses coûts afférents. Il a également bon espoir de voir cet avion prendre son vol avant le début de 2010.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.