J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/10/2009

La dette dépasserait les actifs de 5,8 milliards d'euros chez JAL

La dette dépasserait les actifs de 5,8 milliards d'euros chez JAL

Les dettes de Japan Airlines (JAL) dépasseraient de 800 milliards de yens (5,81 milliards d'euros) le montant des actifs de la compagnie aérienne si cette dernière était liquidée.

Cette estimation, calculée par un groupe de travail mis en place par le gouvernement, chargé de la restructuration de JAL, souligne l'ampleur des problèmes auxquels la compagnie aérienne nippone est confrontée. Celle dernière tente d'obtenir le soutien de banques et de l'Etat pour éviter la faillite.

Le groupe de travail, qui est dirigé par des spécialistes du redressement d'entreprise et le ministre des Transports, Seiji Maehara, cherche à obtenir un prêt relais de près de 180 milliards de yens d'ici novembre pour éviter à JAL d'être à court de liquidités, a précisé la source.

Seiji Maehara a dit lors d'une conférence de presse qu'il avait rencontré le Premier Ministre Yukio Hatoyama et le ministre des Finances Hirohisa Fujii afin de discuter du rôle de l'Etat pour soutenir JAL, ajoutant qu'aucune décision concrète n'avait été prise.
"Il y a différentes options concernant une aide publique destinée à JAL et nous allons établir ensemble ces options. Le Premier Ministre aura le dernier mot" a déclaré Seiji Maehara.

L'action JAL, qui a perdu plus de 40% de sa valeur cette année, a fini en baisse de 6,56% à 114 yens.

Mardi dernier, le panel d'experts désigné par le gouvernement japonais pour définir un plan de restructuration de Japan Airlines avait ramené son objectif d'annulation de dette de 300 milliards de yens à 250 milliards de yens, mais les créanciers ont rejeté cette proposition, selon deux sources.

Ces derniers avaient en effet l'impression de prendre à leur charge une part trop importante des difficultés de la compagnie aérienne.

Les créanciers, dont les trois premiers établissements de prêt du pays et la Banque de développement du Japon, détenue par l'Etat, sont réticents à apporter de nouvelles aides sans explication claire sur les modalités et le montant d'une éventuelle injection de fonds publics.

JAL, première compagnie aérienne asiatique en termes de chiffre d'affaires, file tout droit vers une deuxième perte annuelle consécutive pour l'exercice clos fin mars, plombée par une dette de 15 milliards de dollars (10,07 milliards d'euros) et une structure de coûts qui la rend moins efficace que sa concurrente All Nippon Airways.

La dernière version du plan de restructuration rejeté mardi prévoyait une perte opérationnelle de 200 milliards de yens sur l'exercice annuel en cours, contre 59 milliards de yens dans la précédente estimation.
"Nous n'avons rien décidé. Nous sommes en train de concevoir un plan de restructuration en fonction de différents points de vue", a déclaré un porte-parole de la compagnie.


Lire aussi : Un sauvetage public de Japan Airlines est envisagé, un nouveau plan de restructuration est rejeté 20-10-09

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.