J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

20/10/2009

Un sauvetage public de Japan Airlines est envisagé, un nouveau plan de restructuration est rejeté

L'équipe de travail mise sur pied par le gouvernement japonais pour sauver Japan Airlines (JAL) pourrait solliciter le soutien d'un fonds public pour refinancer la compagnie aérienne en risque de faillite.

L'Enterprise Turnaround Initiative Corporation of Japan (ETIC) utiliserait ainsi de l'argent public pour assurer la prénénité du premier transporteur aérien asiatique en terme de chiffre d'affaires, en échange d'une prise de participation majoritaire de l'Etat.

JAL peine à définir le plan de restructuration dont elle a besoin pour survivre. Tokyo lui a déjà accordé un prêt de 100 milliards de yens (738 millions d'euros).

 

Le panel d'experts désigné par le gouvernement pour définir un plan de restructuration de Japan Airlines a ramené son objectif d'annulation de dette de 300 milliards de yens à 250 milliards de yens, mais les créanciers ont rejeté cette proposition.

La dernière version du plan de restructuration a été rejetée parce que les créanciers ont l'impression de prendre à leur charge une part trop importante des difficultés de Japan Airlines (JAL), ont indiqué les deux sources sous couvert d'anonymat, les discussions n'étant pas publiques.

Les créanciers, dont les trois premiers établissements de prêt du pays et la Banque de développement du Japon, détenue par l'Etat, sont également réticents à apporter de nouvelles aides sans explication claire sur les modalités et le montant d'une éventuelle injection de fonds publics.

JAL, première compagnie aérienne asiatique en termes de chiffre d'affaires, file tout droit vers une deuxième perte annuelle consécutive pour l'exercice clos fin mars, plombée par une dette de 15 milliards de dollars (10,07 milliards d'euros) et une structure de coûts qui la rend moins efficace que sa concurrentz All Nippon Airways.

La dernière version du plan de restructuration prévoit une perte opérationnelle de 200 milliards de yens (1,47 milliard d'euros) sur l'exercice annuel en cours, contre 59 milliards de yens dans la précédente estimation, ont précisé deux sources.

JAL tente de se restructurer sous l'égide du gouvernement depuis que la compagnie aérienne a bénéficié de la garantie de l'Etat pour un prêt de 100 milliards de yens en juin.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.