J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

02/10/2009

La CE contre l'alliance BA-AA-Iberia

La CE contre l'alliance BA-AA-Iberia

La Commission européenne estime qu'un accord de coopération sur les prix et les horaires entre British Airways, American Airlines et Iberia pourrait enfreindre les règles européennes en matière de concurrence.

Les compagnies, membres de l'alliance Oneworld, ont conclu ce partenariat pour profiter de l'accord "Ciel ouvert" entre les Etats-Unis et l'Union européenne libéralisant les liaisons transatlantiques. La coopération commerciale entre les transporteurs porte sur les vols à destination des Etats-Unis, du Mexique et du Canada d'une part et de l'Union européenne, la Norvège et la Suisse d'autre part.

La Commission européenne a ouvert en avril une enquête contre Oneworld et contre Star Alliance, qui réunit Air Canada, Continental Airlines, Lufthansa et United Airlines.
Elle a fait savoir hier qu'elle avait envoyé un communiqué de griefs aux membres de Oneworld.

"Le communiqué de griefs de la Commission concerne les accords (...) concernant la coordination des activités commerciales, opérationnelles et marketing des parties en matière de transport passager sur les liaisons transatlantiques", indique la Commission dans un communiqué.

Elle a par ailleurs précisé qu'elle poursuivait l'enquête sur Starworld.

La compagnie espagnole Iberia a fait savoir qu'elle était prête à s'expliquer devant la Commission.
"L'UE dit avoir identifié une série de questions devant être réglées. Nous sommes impatients de nous asseoir et de chercher des solutions", a dit un porte-parole du transporteur.

Virgin Atlantic a estimé de son côté que les craintes des autorités européennes étaient justifiées.
"Cette alliance entre British Airways et American Airlines est un monopole géant qui, s'il reçoit un feu vert, va permettre à ces compagnies dominantes d'accroître leur emprise sur Heathrow en fixant les prix et en se mettant d'accord sur les horaires", déclare son directeur général Steve Ridgway, dans un communiqué.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.