J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

26/09/2009

Belgocontrol : les contrôleurs aériens belges mécontents, grève surprise !

"Hier soir vendredi, c'était le boxon total à l'aéroport de Bruxelles (EBBR - BRU). Tout était bloqué de 18h00 à 20h00.
A 20h00, c'était impressionnant j'vous dis pas : une ligne incroyable de phares d'atterrissage dans le ciel sombre ; il y avait au moins une quarantaine de coucous en file et ça atterrissait toute les deux secondes !
Les services au sol n'ont évidemment pas su suivre le flux. Et ce sont de nouveau les passagers qui ont trinqués..."

Une grève a été déclenchée par les contrôleurs aériens de Belgocontrol.
Une petite centaine d'avions, représentant une capacité de quelque 10 000 passagers, étaient immobilisés au sol et pratiquement autant ne pouvaient atterrir à Brussels Airport. C'est ce qu'a déclaré le porte-parole de l'aéroport, Jan Van der Cruysse. La grève s'est arrêtée vers 20h00. La plupart des compagnies aériennes ont prévu la situation et annulé ou déplacé certains vols. Certains avions qui devaient atterrir à Brussels Airport ont ainsi été déviés vers des aéroports de pays voisins, comme ceux d'Eindhoven, Amsterdam et Lille.
Le trafic aérien est resté perturbé jusqu'à environ 22h00.




Préavis de grève pour lundi

Plusieurs milliers de voyageurs ont été bloqués vendredi en fin de journée dans les aéroports de Belgique paralysée par une grève surprise de deux heures des contrôleurs aériens et un syndicat a menacé de nouvelles actions la semaine prochaine.

Le trafic aérien a été suspendu vendredi de 18h00 à 20h00 locales sur l'ensemble du territoire par les contrôleurs de Belgocontrol mécontents de leurs conditions de travail, a confirmé la direction de l'organisme.
Les contrôleurs des aéroports régionaux comme Charleroi, plaque tournante de nombreux vols low-cost, se sont joints au mouvement ainsi que les contrôleurs de l'aéroport d'Ostende.

Tous les vols au départ et à l'arrivée ont été retardés de deux heures, mais [b]ce mouvement a également entraîné des perturbations hors des frontières, car les vols qui devaient survoler l'espace aérien belge[/b] avec prise en charge par les contrôleurs ont été contraints de contourner le Royaume, ce qui a provoqué des retards.

Le mouvement pourrait être renouvelé la semaine prochaine. “ Nous attendons désormais des propositions de la direction de Belgocontrol. Nous allons déposer un préavis de grève lundi pour la semaine prochaine ”, a annoncé Rudy Tourlamain, du syndicat libéral SLFP sur la première chaîne de la télévision publique RTBF.

Les contrôleurs de Belgocontrol ont repris le travail comme prévu à 20h mais le trafic aérien devrait rester perturbé certainement jusqu'à 23h, car plusieurs heures sont nécessaires avant un retour à la normale à l'aéroport international de Bruxelles, avait averti la direction de Belgocontrol.

L'arrêt de travail a été décidé pour “ la sécurité des voyageurs ”, a affirmé M. Tourlamain. “ Les contrôleurs travaillent beaucoup trop d'heures, parfois 20 jours consécutifs par mois", a-t-il accusé.

“ Cette grève nous surprend. Nous attendons des informations des syndicats, car nous ne connaissons pas leurs revendications ”, a pour sa part déclaré un porte-parole de Belgocontrol, Guy Viselé, cité par l'agence Belga.

“ Nous sommes ouverts à de nouvelles négociations", a-t-il assuré.


Lire aussi : Le dialogue social se poursuit chez Belgocontrol 06-04-09

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.