J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

24/09/2009

XL Airways France toujours en forme, et elle n'est plus à vendre

XL Airways France toujours en forme, et elle n'est plus à vendre

XL Airways France se sent un peu mieux. La compagnie française, veuve du groupe XL Leisure Group ayant fait faillite en septembre 2008 (lire article), s'en sort (très) bien compte tenu de l'actuelle morosité régnant dans le transport aérien (et partout ailleurs...).

Dans un communiqué de presse, XL France annonce que "le processus de vente n'est plus d'actualité."

"En dépit des difficultés du secteur aérien et de celui du tourisme, les performances du groupe XL France sont en ligne avec les objectifs de son actionnaire Burdaras Investment. (...)
Au cours de l’hiver 2008/2009, notre actionnaire avait lancé une revue stratégique des activités du groupe XL France, avec une potentialité de vente de celui revue s’est conclue par la décision de Straumur d’accompagner le groupe XL France sur le long terme.
" souligne un communiqué de presse.


Lire aussi : - Une major pourrait-elle racheter XL Airways France ? 16-02-09
                 - Une belle à marier : vente imminente de XL Airways France 09-02-09
                 - Le groupe XL fait faillite, XL Airways France change de mains 13-09-08 
                 - XL Airways en route vers l'expansion 13-03-08

 

Nouvelle ligne : après New York, XL Airways ouvre Las Vegas
Après New York l'an dernier, XL Airways fait le pari d'ouvrir une route transatlantique supplémentaire : Las Vegas.

Toutes nos ouvertures de lignes sont touristiques, c'est le principe qui nous guide depuis maintenant deux ans". Pour Laurent Magnin, le PDG de XL Airways France, qu'il s'agisse de Figari, de la Sicile, de Phuket ou encore New York, il s'agit d'une véritable stratégie. Visiblement payante. Ce n'est pas un hasard si sur sa rotation saisonnière vers New York, XL va passer à partir du 24 mai prochain de 2 à 4 vols par semaine. Sur le même modèle et à la même date, la compagnie s'apprête d'ailleurs à ouvrir une autre route transatlantique. Il s'agit de Las Vegas. "Pour les Français, c'est un nom qui résonne" explique Laurent Magnin, qui avec 2 vols par semaine, estime pouvoir autant répondre aux envies de courts séjours que de découvertes de l'ouest américain. Plus confortable que New York, pour cause d'absence de concurrence en vols directs, ce vol sera proposé à partir de 599 euros TTC, ce qui "n'empêchera pas des opérations coup de poing, dans le genre de celles que nous avons menées sur New York".

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.