J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

12/04/2009

2,5 millions de passagers dans le futur terminal low cost de Brussels Airport

Le futur terminal low cost de l'aéroport de Bruxelles-National devrait pouvoir accueillir un maximum de 2,5 millions de passagers.

Quatre portes d'embarquement dont deux flexibles
Selon les détails du projet d'aménagement du terminal, les dirigeants de l'aéroport parlent d'une première phase qui ne nécessiterait pas de permis de bâtir. Les travaux aboutiront à l'aménagement de quatre portes d'embarquement dont deux flexibles (passagers Schengen et non Schengen).

Au total, l'aéroport entend aménager 12 comptoirs de check-in et quatre portes d'accès et de 'screening' dans l'ancien terminal intercontinental de la Sabena et ce dans le cadre des travaux de la phase 1. La distance du check-in à l'avion est fixée dans la phase intermédiaire à 550 mètres.

Comme l'ancien terminal de Charleroi (Brussels South Charleroi Airport)
L'objectif de ces aménagements est de disposer d'une infrastructure présentant une capacité annuelle de 2,5 millions de passagers, "comparable à celle de l'ancien terminal de Charleroi Airport", indique Brussels Airport dans son document "Projet Azur phase 1".

Les dirigeants précisent tenir compte d'une capacité potentielle future de 2,7 millions de passagers. Ils entendent également garantir aux compagnies aériennes un temps de rotation court (20 minutes environ) et des taxes aéroportuaires bon marché. Celles-ci devraient être réduites d'environ 6 euros par passager partant par rapport au tarif pratiqué dans le terminal classique.

De son côté, la compagnie Brussels Airlines, qui compte un trafic représentant plus de 25% du nombre total de passagers transitant par l'aéroport de Bruxelles, dit ne pas être très emballée par le projet d'un tel terminal. "L'objectif est manifestement de concurrencer l'aéroport de Charleroi, mais la stratégie de Brussels Airport devrait être un renforcement de son statut d'aéroport international", commente Bernard Gustin, co-administrateur délégué de Brussels Airlines.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.