J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/03/2009

Eurocontrol publie ses prévisions de trafic aérien pour l’Europe

Eurocontrol n’est pas plus optimiste qu’IATA. L’organisme européen de la sécurité de la navigation aérienne et son agence de statistiques STATFOR ont estimé le 24 mars à 5% la chute du trafic en Europe en 2009, les pays les plus touchés étant ceux d’Europe Occidentale. Et comme IATA, Eurocontrol ne voit pas de reprise avant 2010, encore devrait-elle être modeste.

Les prévisions sont cependant incertaines. Eurocontrol base ses estimations sur seulement un mois de données réelles (janvier). C’est pourquoi, il estime que la proportion de diminution du trafic sera comprise dans une fourchette allant de -1,5 à -8,1%, avec -4,9% comme baisse la plus probable. Toutefois, l’organisme a averti qu’au vu des données partielles pour le mois de février, l’évolution semble se diriger vers la partie basse de la fourchette et la révision des prévisions en mai pourrait dresser un portrait plus pessimiste du déclin du transport aérien.

En tout cas, rien ne laisse présager que la crise sera de courte durée. Il ne faut donc pas attendre de reprise avant la fin de l’année 2009, une croissance nulle étant attendue pour le mois de novembre au mieux. Son arrivée pourrait aussi bien être repoussée de trois à six mois si aucun signe encourageant ne se manifeste d’ici là. 2010 devrait voir le ciel s’éclaircir : Eurocontrol prévoit une reprise fragile, de l’ordre de 1,6%. Les années suivantes, et jusqu’en 2015, la croissance devrait reprendre un rythme de 3,5 à 4,5% par an.

La baisse du trafic touche tous les secteurs de l’aviation européenne, aussi bien les compagnies traditionnelles que les low-cost. En effet, les compagnies à bas coûts ont vu en novembre la première baisse en quinze ans de leur trafic sur douze mois. Leur offre en février a également diminué de 5% par rapport à février 2008. Quant à l’aviation d’affaires, elle suit la même tendance que les classes Premium des compagnies : le trafic a chu de 21%, les passagers préférant voyager moins cher.

Les pays les plus touchés en 2009 seront ceux d’Europe de l’Ouest, la Suède et l’Italie en tête avec respectivement 9,9% et 9,2% de vols en moins. La France et la Belgique vont voir leur trafic chuter de 6% et la Suisse et l’Allemagne de 5,5%. L’Hexagone sera en outre exclu de la reprise de 2010 : son trafic déclinera de 0,7%.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.