J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

01/03/2009

Le trafic Premium ne sauvera pas le transport aérien

Les voyageurs Premium se raréfient. IATA a publié le 18 février un rapport sur le trafic des classes Affaires et Première : il a chuté de 13,3% en décembre, après avoir subi une baisse de 11,5% en novembre. Le secteur, traditionnellement peu regardant sur le prix des billets, a pâti du déclin du commerce international durant les quatre derniers mois de 2008, malgré une vaillante résistance sur le reste de l’année. Selon l’association internationale du transport aérien, la situation ne risque pas de s’arranger, bien au contraire. Comme l’AEA, elle estime que les compagnies n’ont pas encore touché le fond.

La baisse des ventes des billets Premium a été telle que les compagnies n’ont pas réussi à la compenser par la réduction de l’offre : le yield a donc également chuté. Il a perdu 6% en novembre et IATA estime qu’il a diminué de 20% en décembre. Le secteur Premium représentant généralement 15 à 20% des revenus annuels des compagnies, une baisse de 20% pourrait avoir un impact de 3% sur le chiffre d'affaires, soit 15 milliards de dollars au niveau mondial.

L’Asie est toujours la plus touchée. Que ce soit au niveau régional, vers le Pacifique ou vers l’Europe, le trafic Premium a chu d’environ 20% en décembre. Les Etats-Unis et l’Europe ne sont pas épargnés : les vols transatlantiques ont perdu 8,8% de leurs voyageurs haute contribution en décembre. Au vu de l’augmentation des licenciements et de la perte de confiance grandissante des consommateurs en janvier et février, les prochains bilans devraient encore se détériorer.

Le mince espoir représenté par les voyages en classe économique ne va pas tenir longtemps non plus. Si ce secteur n’a connu une baisse de trafic que de 5,3% en décembre, cela est principalement dû aux réservations par avance effectuées par les passagers, alors que la crise n’était pas aussi avancée. La limitation de la diminution du trafic sur la fin de l’année est compensée par les bons résultats des autres mois et la progression du trafic économique sur l’année 2008 reste positive de 0,9%. Le trafic Premium n’a pas cette chance : la baisse a été telle sur le dernier trimestre qu’il chute de 2,9% sur l’année.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.