J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

03/02/2009

SAS, en grandes difficultés, va supprimer 3000 emplois et vendre ses filiales

SAS, en grandes difficultés, va supprimer 3000 emplois et vendre ses filiales

Les difficultés se confirment pour la compagnie aérienne scandinave SAS, dont les comptes sont restés dans le rouge pour le trimestre clos fin décembre, et qui se lance dans une vaste restructuration, complétée par une augmentation de capital de 6 milliards de Couronnes Suédoises. La levée de fonds est soutenue par les trois gouvernements partenaires et la Fondation Wallenberg, principal actionnaire. SAS prévoit la suppression de 3000 postes dans le cadre de son recentrage sur les régions nordiques, mais 5600 personnes de plus seront affectées par les cessions attendues de plusieurs filiales (dont 3000 pour Spanair). Les cessions concernent Spanair, AirBaltic, Spirit, Air Greenland, BMI, Estonian Airways, Sky Ways, Cubic et Trust, ainsi que certaines activités de maintenance et de fret. Selon le groupe, la société comptait au 31 décembre un peu plus de 24000 employés.

Spanair est elle déjà sortie du giron de SAS. La revente de sa filiale espagnole a été finalisée le 30 janvier au consortium d’investisseurs espagnols emmené par Consorci de Turisme de Barcelona et Catalana d’Inciatives. La transaction a été conclue pour un euro symbolique.

Le consortium acquiert ainsi une part majoritaire dans Spanair, mais pas l’intégralité de la compagnie. SAS en conserve en effet 19,9% et endosse le rôle de partenaire industriel pour la mise en place du plan stratégique.

SAS a déjà prévenu que la revente de Spanair aurait un impact négatif de près de 67 millions d’euros sur ses comptes du quatrième trimestre 2008.

Parallèlement, la compagnie scandinave a conclu la vente de ses 47,2% dans airBaltic. Les parts ont été rachetées par la direction du transporteur letton.


Lire aussi : SAS en détresse 11-11-08

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.