J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

31/01/2009

Japan Airlines réalise son vol de démonstration au biocarburant

Japan Airlines réalise son vol de démonstration au biocarburant

La première compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines (JAL), est entrée dans le cercle des compagnies ayant testé le biocarburant. La nippone a effectué son premier vol de démonstration le 30 janvier à Tokyo.

L'avion a réalisé un essai d'une heure et demie au départ de l'aéroport de Tokyo-Haneda, propulsé par quatre moteurs dont un tournait grâce à un mélange de kérosène et de bio-carburant. Le réacteur 3 (un JT9D de Pratt & Whitney) de l’un de ses 747-300 a été rempli d’un mélange de Jet A et de biocarburant de deuxième génération, issu de végétaux non-alimentaires, composé notamment de cameline.

Le vol s’est parfaitement déroulé sans qu’une différence n’ait été notée entre les quatre réacteurs.
"Tout s'est déroulé correctement. Je n'ai pas perçu de différences entre le moteur chargé en bio-carburant et les autres réacteurs", a assuré le pilote de JAL, Keiji Kobayashi. "Nous souhaitons fortement contribuer à faire avancer la recherche sur l'utilisation de carburants alternatifs et aujourd'hui est un jour important en ce sens", s'est réjoui le PDG de JAL, Haruka Nishimatsu.

Des analyses plus poussées vont à présent être réalisées pour démontrer la viabilité commerciale du biocarburant.

 
JAL, Boeing et le motoriste Pratt & Whitney, qui ont travaillé de concert pour préparer ce test, ont employé un bio-carburant dit "de deuxième génération", c'est-à-dire élaboré à partir de plantes non utilisées comme nourriture par l'Homme. Il s'agit d'un mélange émanant de trois végétaux, "la camelina à environ 84%, la jatropha à moins de 16% et l'algae à 1%", selon JAL.

"Aucune modification matérielle n'a été réalisée sur l'appareil (l'un de la flotte de JAL) ni sur le moteur, avant d'effectuer ce test", a souligné la compagnie. L'objectif est d'employer un bio-carburant qui remplisse toutes les spécifications requises par les appareils Boeing, sans devoir rectifier ces derniers.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Environnement | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.