J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

17/01/2009

Feu vert à l’expansion d’Heathrow

Feu vert à l’expansion d’Heathrow

Heathrow a l’autorisation de s’agrandir. Le gouvernement britannique a confirmé son soutien au projet d’expansion du principal aéroport de Londres, qui prévoit la construction d’un nouveau terminal et surtout d’une troisième piste.

Plus courte que les deux actuellement en service, cette piste permettra théoriquement d’augmenter les mouvements de la plateforme londonienne de 46% à 700.000 par an, contre 480.000 actuellement. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2020.
En attendant, Heathrow continuera d’opérer comme aujourd’hui : une piste est réservée aux décollages, l’autre aux atterrissages et les attributions sont inversées à la mi-journée. Elles sont ainsi utilisées à 99% de leur capacité. Le gouvernement a en effet rejeté l’idée de les exploiter en mode mixte, c’est-à-dire en autorisant les décollages et les atterrissages sur la même piste.

En discussion depuis 2003, ce projet d’expansion ne cesse de soulever de virulentes protestations de la part des riverains et des associations écologiques. La dernière action en date a été organisée par Greenpeace. Elle a annoncé le 14 janvier qu’elle avait acquis un morceau du terrain sur lequel la piste doit être construite.

Pour tenter de calmer les esprits, le ministre britannique des Transports Geoff Hoon a annoncé que son utilisation (en mode mixte cette fois) serait initialement limitée de façon à ce que l’augmentation du nombre de mouvements n’excède pas les 125.000, soit la moitié de ce qui était prévu. Elle ne pourra être utilisée davantage que lorsque les objectifs de réduction des émissions de CO2 dues à l’aviation seront atteints.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.