J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

14/01/2009

2008, plus d'accidents qu'en 2007, mais moins de victimes

2008, plus d'accidents qu'en 2007, mais moins de victimes

Le Bureau d'Archives des Accidents Aéronautiques de Genève a publié son bilan sur les accidents d'avions. En 2008, 147 accidents sont survenus, soit 8 de plus qu'en 2007. Toutefois, le nombre de victimes a baissé de 10%. L'Europe a été le théâtre de la plus grave catastrophe aérienne de l'année, survenue le 20 août à Madrid avec un bilan noir de 154 morts.

Selon le Bureau d'Archives des Accidents Aéronautiques de Genève (BAAA), le nombre d'accidents d'avions survenus dans le monde en 2008 se monte à 147, soit 8 de plus qu'en 2007 (+6%).

Au niveau du nombre de victimes, il baisse de 10% par rapport à 2007 et demeure le taux le plus faible depuis 2004 avec 876 décès. 2008 demeure ainsi parmi les plus sécuritaires de ces 50 dernières années. Quelques incidents n'ayant entraîné aucune perte humaine sont par ailleurs encore dans l'attente des décisions des opérateurs et assureurs.

26% des accidents se sont produits en Amérique du Nord contre 19% en Asie, 16% en Amérique du Sud, 12% en Afrique, 11% en Europe, 11% en Amérique centrale et 5% en Océanie.

En 2008, on a enregistré 34 accidents aux Etats-Unis contre 10 au Mexique, 8 en Russie, 5 en Australie, en Indonésie, au Brésil et au Venezuela et 4 au Canada, en République Démocratique du Congo et au Soudan.

En ce qui concerne les types de vol, on a relevé 28 accidents survenus lors de vols de ligne, 26 accidents lors de vols cargo, 22 accidents lors de vols privés et 12 accidents lors de vols charter et de vols d'entraînement. Ont également été relevés des accidents lors de vols sanitaires, de surveillance, d'essai, gouvernementaux et humanitaires.

Parmi les 148 avions perdus (une collision survenue en janvier), 114 (77%) étaient de type turbopropulseur ou à pistons contre 34 (23%) de type jet. Le constructeur européen Airbus a enregistré la perte de 3 appareils (un A310 et deux A320) contre 11 pour Boeing (2 727, 4 737, 3 747, un 777 et un B-52).

On enregistre également la perte de 25 Cessna, 19 Beechcraft, 12 Antonov, 8 Piper, 7 PZL-Mielec, 6 De Havilland Canada, 5 Rockwell, 4 Pilatus, 4 Grumman, 4 Britten-Norman, 3 Casa, 3 Fokker, 3 Illiouchine, 3 Learjet, 3 Lockheed, 2 Swearingen, 2 PAC, 2 Douglas, 2 ATR, 2 Socata et enfin un appareil des constructeurs suivants : Gippsland, Harbin, Let, McDonnell Douglas, Mitsubishi, Neiva, Partenavia, Embraer, Dornier, Raytheon, Convair, Canadair et British Aerospace.

L'Europe a été le théâtre de la plus grave catastrophe aérienne de l'année, survenue le 20 août à Madrid avec un bilan de 154 morts. A ce titre, il s'agissait du plus grave accident d'avion survenu en Europe depuis décembre 1988 (Attentat de Lockerbie) !

En 2008, un seul accident a entraîné la mort de plus de 100 personnes, 2 accidents ont fait entre 50 et 100 morts, 5 accidents ont fait entre 20 et 50 morts, 11 accidents ont fait entre 10 et 19 morts, 13 accidents ont fait entre 6 et 10 morts, 69 accidents ont fait entre 1 et 5 morts et 46 accidents n'ont fait aucune victime.

Les accidents les plus graves relevés en 2008 sont :
14 septembre, Boeing 737-500 d'Aeroflot Nord à Perm : 88 morts.
24 août, Boeing 737-200 d'Itek Air à Bichkek, 65 morts.
21 février, ATR42 des Santa Barbara Airlines à Mérida, 46 morts.
15 avril, Douglas DC-9 d'Hewa Bora Airways à Goma, 40 morts.
10 juin, Airbus A310 des Sudan Airways à Khartoum, 28 morts.


Est considéré comme accident d'avion tout événement au cours duquel l'aéronef a subi de tels dégâts qu'il n'est plus en mesure d'être exploité et qu'il est par conséquent retiré du service. Le critère selon lequel il y aurait ou non des victimes n'est pas pris en considération.

Seuls sont enregistrés les accidents mettant en cause des appareils capables de transporter au moins 6 passagers, en plus de l'équipage. Ne sont pas comptabilisés les hélicoptères, les ballons, les montgolfières, les dirigeables, les planeurs, les avions de chasse ainsi que tout autre aéronef ne répondant pas aux critères mentionnés ci-dessus.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.