J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

24/11/2008

Air France KLM fléchit mais reste fort

Amende de 350 millions de dollars pour Air France-KLM pour entente illicite

Air France KLM n’est pas épargné par la crise mondiale. Le trafic et le chiffre d’affaires sont en hausse mais le résultat net plonge. Malgré tout, Air France KLM reste bien armé pour faire face.

Les recettes au premier semestre ont augmenté de 4,4% pour atteindre 12,98 milliards d’euros et le groupe a transporté plus de 111.400 passagers (+2,6%), signe que l’activité n’est pas en ralentissement. En revanche, le ralentissement économique, la hausse du prix du pétrole et la dégradation de la parité euro/dollar (tous particulièrement prononcés au deuxième trimestre) ont eu un impact considérable sur le résultat net du groupe.

Air France KLM a en effet publié un résultat d’exploitation en baisse de 43,9% à 639 millions d’euros pour le semestre. Quand au résultat net, il s’effondre et perd 82,9% pour atteindre 196 millions d’euros, contre 1,15 milliard d’euros au premier semestre 2007. Le prix du carburant a particulièrement contribué à ces baisses. Malgré la force de la couverture carburant, les dépenses kérosène ont en effet augmenté de 30%, soit 687 millions d’euros. Les synergies qu’aurait pu créer la fusion entre Air France et KLM ont également été plus difficiles à réaliser en ce contexte de crise.

Le groupe a revu ses objectifs de performance annuelle à la baisse mais reste optimiste : le résultat d’exploitation devrait être « nettement positif sur l’année ». Les prochains mois vont être marqués par la baisse de la croissance des capacités, déjà introduite dans le programme hiver 2008-2009 et celle du plan d’investissements. Parallèlement, le groupe va essayer de réduire ses coûts de 260 millions d’euros supplémentaires.

Pourtant, Air France KLM reste bien armé pour faire face à la dégradation de la situation économique. Grâce à la grande flexibilité de sa flotte, il peut réagir rapidement et ajuster ses capacités aux variations de la demande (qui a tendance à diminuer surtout sur le moyen-courrier). Elle possède un autre atout de taille par rapport à ses concurrentes : son réseau nord atlantique est de plus en plus optimisé grâce à la coopération avec Delta Air Lines et Northwest Airlines.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.