J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

22/11/2008

Bush veut améliorer le transport aérien américain

George W. Bush prépare Thanksgiving et l’avenir. Dans un discours prononcé devant le DoT (Department of Transportation), le Président américain a dévoilé les mesures exceptionnelles prévues pour le pont de Thanksgiving et les futures réformes nécessaires à l’amélioration du transport aérien aux Etats-Unis.

Pour faire face à l’explosion du trafic lors du week-end de Thanksgiving (du 27 au 30 novembre), l’autorisation de survol des zones militaires, inaugurée l’année dernière à la même occasion, va être étendue. Des « Thanksgiving Express Lanes » vont également être instaurées dans l’Ouest des Etats-Unis, y compris au-dessus des villes de Phoenix et Los Angeles, afin d’assurer une meilleure fluidité du trafic.

Le Président est également revenu sur la mise aux enchères d’une partie des créneaux des aéroports new-yorkais, qui débutera en janvier prochain. Il a rappelé que cette action devait favoriser la concurrence entre les compagnies et profiterait donc aux passagers. Enfin, George W. Bush a signé un ordre exécutif pour faire de la mise en place future de NextGen, le nouveau système de contrôle du trafic aérien dont le principal atout sera l’utilisation de la navigation par satellite, une tâche prioritaire.

Dans la lutte contre la congestion du ciel américain, un nouveau pas va être franchi cette semaine, avec l’ouverture de trois nouvelles pistes à Washington, Seattle et Chicago. L’occasion de rappeler que son administration a augmenté les capacités des aéroports les plus utilisés. Treize projets majeurs ont été menés à bien, dont quatorze ouvertures de piste.


Lire aussi : - Un nouveau système de gestion du trafic 15-12-07
                 - Vers la fin des retards à New York JFK ? 26-10-07

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.