J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

28/09/2008

L’Afrique adopte le RVSM

L’Afrique adopte le RVSM

Le RVSM devient la règle de vol en Afrique. Cette régulation a été être mise en œuvre à partir du 25 septembre dans tout l’espace aérien géré par l’ASECNA (Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar) dans la région Afrique et Océan Indien.

Le RVSM (Reduced Vertical Separation Minima) consiste à réduire la séparation verticale entre les appareils en vol de 2.000 à 1.000 pieds suivant leur direction. Il ne s’applique qu’aux niveaux de vol de l’espace supérieur, entre le FL290 et le FL410.

Ce système est déjà appliqué dans la plupart des régions du monde où le trafic aérien est dense, comme aux Etats-Unis et en Europe, car il permet d'augmenter la capacité de l’espace aérien. Son adoption, à partir de 1997, a été justifiée par l’amélioration de la précision des ordinateurs de vol, des altimètres et du pilotage automatique sur les appareils, qui limitent la marge d’erreur dans le calcul de l’altitude.

L’avantage du RVSM est qu’il permet à un espace d’accueillir davantage de vols, sans remettre leur sécurité en question. Les pilotes peuvent également optimiser leur profil de vol.

Cependant, de nombreux pilotes s'inquiètent de sa mise en place en Afrique. Le continent abrite en effet une pléthore de compagnies qui officient avec de vieux appareils de construction soviétiques qui ne sont pas équipés des instruments nécessaires à la mise en œuvre du RVSM en toute sécurité. De nombreux appareils volent également sans autorisation et feux éteints. Enfin, le contrôle aérien de certains pays laisse à désirer, notamment en Afrique sub-saharienne.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.