J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

28/09/2008

Berlusconi exclut la reprise d'Alitalia par un groupe étranger

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a exclu aujourd'hui dimanche que des groupes étrangers puissent obtenir la majorité du capital d'Alitalia face aux spéculations sur un rachat du transporteur national par Air France - KLM ou Lufthansa.

"Il y a une clause qui oblige les actionnaires à ne pas céder la majorité pendant au moins cinq ans", a déclaré M. Berlusconi, en évoquant les 16 entrepreneurs italiens réunis au sein de la CAI (Compagnie aérienne italienne) qui ont décidé de débourser un milliard d'euros pour racheter Alitalia.

C'est exclu
"A l'issue de cette période, la décision de céder la majorité" du capital de la nouvelle Alitalia "devrait être prise par les deux tiers" des actionnaires, a poursuivi M. Berlusconi. "J'exclus donc que notre compagnie nationale puisse être détenue majoritairement par des groupes ou des compagnies étrangères", a conclu le chef du gouvernement.

Concernant les indispensables alliances internationales d'Alitalia, Silvio Berlusconi n'a pas souhaité se prononcer entre les transporteurs franco-néerlandais ou allemand, affirmant que cette décision revenait à la CAI. Le chef du gouvernement italien avait fait échouer en avril dernier le rachat d'Alitalia par Air France - KLM au nom de la défense de "l'italianité" du transporteur.

Mais Alitalia "ne dispose pas de la masse critique en termes financiers et de la capacité opérationnelle pour tenir le coup face à la concurrence globale", écrivait samedi le quotidien la Repubblica. Air France - KLM est disposé à prendre une participation minoritaire, 10 à 20% dans Alitalia, tandis que Lufthansa pourrait aller jusqu'à 40% du capital, selon la presse italienne.


Lire aussi :  - Les pilotes d'Alitalia acceptent le plan de reprise
                  - Sauvetage d'Alitalia : le retour d'Air France - KLM
                  - Encore un appel d'offres public pour Alitalia
                  - Alitalia gagne un sursis
                  - Alitalia décroche
                  - Tractations de la dernière chance pour Alitalia
                  - Alitalia : 4500 suppressions d'emplois
                  - Rome place Alitalia sous tutelle
                  - Rome va modifier la loi sur les faillites pour sauver Alitalia  
                  - Air France KLM serait invité à reconsidérer le dossier Alitalia
                  - Le partenaire étranger d'Alitalia serait Lufthansa
                  - Le gouvernement italien trouve un financement pour sauver Alitalia
                  - Alitalia veut une recapitalisation puis un partenaire international  
                  - Le processus de vente d'Alitalia relancé
                  - Multi-Long Corp fait une offre pour reprendre Alitalia
                  - Silvio Berlusconi évoque une possible nationalisation d'Alitalia
                  - Ryanair porte plainte auprès de l'Union Européenne                 
                  - Bruxelles doute de la nature de l'aide italienne à Alitalia              
                  - Air France-KLM retire définitivement son offre sur Alitalia
                  - Alitalia pourrait obtenir de l'Italie un prêt de 100 à 150 millions
                  - Air France-KLM juge que la balle est dans le camp d'Alitalia
                  - Renouer le fil entre Alitalia et Air France-KLM
                  -
Air France KLM tire une croix sur Alitalia
                 
- Air France-KLM ouvert à des concessions sur l'offre d'Alitalia
                  - Air France propose à Alitalia une alliance, et non une acquisition
                  - Alitalia repousse le choix d'un partenaire
                  - Alitalia va approcher Air France KLM et Lufthansa
                  - Alitalia serait en contact avec Air France

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.