J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

15/09/2008

Lufthansa prend le contrôle de Brussels Airlines

Lufthansa et Brussels Airlines n’ont pas mis longtemps à s’entendre. Après avoir officiellement reconnu leur intention de se rapprocher le 28 août, les compagnies allemande et belge ont conclu un accord permettant à la première de prendre le contrôle de la seconde.

Si leurs actionnaires et les autorités antitrust l’approuvent, la première étape verra une prise de participation stratégique de 45% de SN Airholdings par Lufthansa, grâce à une ouverture du capital de SN Airholdings de 65 millions d’euros.

La seconde phase de la transaction interviendra à partir de 2011, si les droits de trafic de Brussels Airlines sont maintenus. Lufthansa disposera alors d’une option d’achat pour les 55% restants qui lui permettra d’intégrer totalement la compagnie belge au groupe. Le prix d’acquisition maximal a été fixé à 250 millions d’euros et dépendra des performances de Brussels Airlines.

Son intégration dans le groupe Lufthansa devrait se dérouler de la même manière que celle de Swiss International en 2005. Brussels Airlines opèrera en tant que compagnie en grande partie indépendante au sein du groupe. Elle conservera sa marque, ses équipages, sa flotte et son siège de Bruxelles. En revanche, elle devra tenir compte des objectifs et stratégies coordonnés au sein du groupe.

Brussels Airlines va ainsi profiter du soutien de poids de Lufthansa. En échange, celle-ci va avoir accès au réseau de la compagnie belge en Afrique et en Europe. Plusieurs dizaines de millions d’euros de synergies devraient pouvoir être dégagées chaque année durant trois ans grâce à cet accord.

 

Participation de 45 pour cent pour 65 millions d'euros / Option d'achat prévue pour les 55 pour cent restants

Brussels Airlines s'engage vers un nouvel avenir avec Lufthansa. Wolfgang Mayrhuber, CEO et Président du conseil d'administration de Deutsche Lufthansa AG, et Etienne Davignon, Président de SN Airholding SA/NV, ont signé un accord qui prévoit, dans une première phase, une prise de participation stratégique de Lufthansa dans SN Airholding et, dans un seconde phase, l'intégration complète de la compagnie belge dans le groupe Lufthansa. L'accord doit encore recevoir l'aval des autorités de la concurrence, du Directoire de Lufthansa ainsi que du Conseil d'Administration et des actionnaires de SN Airholding SA/NV.

Dans un premier temps, Lufthansa acquiert, via une augmentation de capital de 65 millions d'euros, 45 pour cent de SN Airholding SA/NV. A partir de 2011, et après que les négociations visant à assurer le maintien des droits de trafic de Brussels Airlines sont menées à bien, Lufthansa disposera d'une option d'achat pour les 55 pour cent restants. En levant cette option, Lufthansa deviendra l'unique actionnaire de Brussels Airlines.

Le prix pour l'acquisition complète de Brussels Airlines s'élèvera à un maximum de 250 millions d'euros. Le prix d'acquisition des 55 pour cent restants dépendra de facteurs liés aux performances de la compagnie.

Le plan d'intégration, établi en commun, s'est inspiré du modèle de coopération réussie entre Lufthansa et SWISS. Il prévoit que Brussels Airlines continue à opérer en tant que compagnie en grande partie indépendante au sein du groupe Lufthansa ; et ceci en tenant compte d'objectifs, de lignes stratégiques et de moyens financiers coordonnés au sein du groupe. Après la levée de l'option d'achat, Brussels Airlines maintiendra son siège et son management à Bruxelles et continuera à s'appuyer sur ses points forts pour développer encore plus ses avantages sur le marché belge avec sa propre marque, ses propres équipages et sa propre flotte. Un hub à Bruxelles, avec un réseau répondant à la demande et comprenant des liaisons intercontinentales, complétera les hubs existants du groupe Lufthansa à Francfort, Munich et Zurich. Ce hub au cœur de l'Europe pourra se développer en fonction du potentiel de marché, des préférences des clients, et de sa structure de coûts.

L'intégration a pour but de permettre à Brussels Airlines de continuer à se développer, d'atteindre ses objectifs de croissance et d'améliorer sa profitabilité dans le cadre d'un marché exigeant, offrant ainsi aussi bien à ses clients qu'à son personnel, tous les avantages de perspectives à long terme.

Wolfgang Mayrhuber, CEO et Président du CA de Lufthansa AG, souligne que la mise en commun de leurs forces respectives était nécessaire pour améliorer la compétitivité et la profitabilité des deux partenaires. “Brussels Airlines et Lufthansa, deux compagnies aériennes dont l'offre de vols est complémentaire et dont l'excellente réputation en termes de qualité et de service dépasse les frontières, unissent leurs forces" déclare Wolfgang Mayrhuber. "Ensemble, nous pouvons offrir davantage de destinations, optimaliser les correspondances, lier nos programmes pour voyageurs fréquents et élargir l'accès aux lounges. Tous ces avantages rendront l'offre globale des deux compagnies encore plus attractive. Ce rapprochement profitera également à la Belgique, à l'Allemagne et aux membres de Star Alliance. Enfin, l'aviation européenne en sortira aussi renforcée. Ce dernier point est très important car seules des compagnies aériennes économiquement fortes peuvent assurer aux économies européennes le transport aérien de qualité et les liaisons globales dont elles ont besoin et offrir ainsi un avenir durable à leurs employés".

Etienne Davignon, Président de SN Airholding, accueille favorablement la conclusion d'un accord avec Lufthansa: "Notre avenir commun avec Lufthansa maximalise nos chances de succès. La stratégie multi-hubs et multi-marques de Lufthansa nous offre les meilleures garanties pour la croissance future de Brussels Airlines”.

Avec l'intégration de Brussels Airlines, Lufthansa renforcera encore sa position de transporteur aérien majeur doté d'un large réseau international. Grâce à un meilleur accès à Bruxelles, un marché caractérisé par la présence de nombreux voyageurs d'affaires et par un immense potentiel économique, Lufthansa renforcera durablement sa compétitivité. De plus, le réseau exceptionnel de Brussels Airlines en Afrique pourra profiter du plus grand nombre de connexions proposées via le hub de Bruxelles.

L'avenir commun de Brussels Airlines et Lufthansa générera des synergies substantielles en termes de revenus et de coûts. Dans les 3 ans qui suivront l'approbation des autorités de la concurrence, ces synergies pourraient se monter à plusieurs dizaine de millions d'euros (in the mid-double digit) annuellement.

Lufthansa et Brussels Airlines – quelques chiffres

L'année dernière, les compagnies aériennes du Groupe Lufthansa ont transporté 63 millions de passagers vers 208 destinations. Au total, 5,8 millions de passagers ont choisi un vol de Brussels Airlines ou de ses partenaires. Brussels Airlines offre un réseau de 62 destinations. Grâce au rapprochement des deux compagnies, les clients de Lufthansa auront accès à 12 nouvelles destinations. Le réseau offert aux clients de Brussels Airlines s'accroît quant à lui de 133 nouvelles destinations. Lufthansa emploie environ 105.000 personnes et opère une flotte de 513 appareils. Brussels Airlines exploite 49 appareils et emploie près de 3000 personnes.


Aperçu de la transaction

1. Acquisition de 45 pour cent des actions de SN Airholding SA/NV sous réserve d'approbation par les autorités de la concurrence

2. Développement d'une offre de vols commune et adhésion à Star Alliance

3. Adaptation et maintien des droits de trafic

4. Une option d'achat peut être levée à partir de 2011 afin d'acquérir complètement SN Airholding SA/NV et Brussels Airlines (à condition que le maintien des droits de trafic soit assuré).
Brussels Airlines
Corporate Communications
Tel. : +32 2 723 84 00
Fax : +32 2 723 84 09
http://company.brusselsairlines.com/en/news

Deutsche Lufthansa AG
Corporate Communications
Tel. : +49 69 696 2999
Fax : +49 69 696 4834
http://media.lufthansa.com

 


Lire aussi : Brussels Airlines racheté par Lufthansa ?

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.