J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

30/08/2008

Brussels Airlines racheté par Lufthansa ?

Brussels Airlines racheté par Lufhtansa

Lufthansa a annoncé le 28 août (jeudi) être en négociation avec SN Airholding SA, la maison-mère de la compagnie aérienne Brussels Airlines, en vue du rachat de cette dernière.

"L'objectif de cette négociation est une collaboration avec Brussels Airlines, en tant que compagnie opérant de manière indépendante, au sein du groupe Lufthansa", indique le communiqué. "Lufthansa prévoit d'acquérir 45% de SN Airholding au prix de 65 millions d'euros, dans le cadre d'une augmentation de capital", poursuit-il. "Après deux années et au-delà, Lufthansa serait autorisée à exercer une option d'acquisition sur les 55% (BIEN 55%) restants du capital". Le prix de cette option sera lié aux performances futures de Brussels Airlines.

Lufthansa prévoit de conclure ces négociations dans un délai de "quelques semaines". Brussels Airlines devrait conserver son nom et son indépendance dans le cadre de "l'alliance stratégique" qui devrait être conclue dans les semaines à venir avec Lufthansa, a indiqué Etienne Davignon, président du conseil d'administration de la compagnie belge.
Les deux compagnies donneront des informations sur les progrès de cette négociation en temps voulu et ont conclu d'ici là de ne pas faire de commentaire.

"C'est la stratégie de décentralisation, mise en place par Lufthansa avec Swiss, qui nous a séduite", a expliqué M. Davignon. Rachetée en 2005 et aujourd'hui détenue à 100% par la compagnie allemande, Swiss "a conservé sa structure, son management et son indépendance", souligne-t-il.

La stratégie de Brussels Airlines "reste donc ce qu'elle est mais dans un contexte de synergies qui sera meilleur", alors que les compagnies aériennes doivent faire face à des coûts de carburants élevés et que le secteur connaît un nouveau mouvement de regroupement.

"L'alliance avec Lufthansa est cohérente en raison de la formidable concentration en cours dans le secteur aérien", ajoute d'ailleurs Etienne Davignon. "Nous ne sommes pas contraints de le faire, ce qui nous a permis de conserver toute notre autonomie de négociation", précise-t-il encore.

Quant au calendrier des négociations, aucune date butoir n'a été fixée. "Rien n'a encore été conclu, précise par ailleurs M. Davignon, mais s'il n'y a pas d'accord avant la fin de l'année, il n'y aura pas d'accord du tout". Dans son communiqué, Lufthansa indiquait espérer boucler les discussions dans les semaines à venir. Un conseil d'administration de SN Airholfing doit avoir lieu "dans les dix jours", a enfin indiqué M. Davignon, sans autre précision.

Brussels Airlines était depuis un moment déjà, à la recherche d'un partenaire stratégique et des rumeurs d'un rachat par Lufthansa avaient circulé ces derniers mois dans la presse, sans jamais être confirmées. Née sur les cendres de la Sabena, Brussels Airlines emploie 3.000 personnes et dessert une cinquantaine de destinations en Europe et une quinzaine en Afrique, selon des données publiées sur son site internet.

En 2007, elle a réalisé un bénéfice net de 23,1 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 921 millions d'euros. En début d'année, la compagnie belge avait annoncé que la hausse des prix du carburant et la baisse de la confiance des consommateurs auraient un impact négatif sur ses résultats de 2008.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.