J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

25/08/2008

Crash de Madrid: les enquêteurs pensent à un problème de moteur

Les enquêteurs travaillant sur l'accident à Madrid de l'avion de la compagnie espagnole Spanair se penchent sur la perte apparente de puissance des réacteurs de l'appareil MD-82 qui s'est écrasé mercredi au décollage, faisant 154 morts.

Pas assez de puissance
Le fait que l'avion ait parcouru une trop grande distance sur la piste avant de lever le nez, comme l'attestent des images vidéos des caméras de l'aéroport, pousse les enquêteurs à penser que les moteurs ne fournissaient pas la puissance nécessaire.

Selon des informations filtrées dans la presse espagnole, la vidéo du drame, gardée secrète, montre que l'avion a roulé beaucoup trop loin sur la piste. L'appareil aurait dépassé de 500 mètres le point recommandé pour décoller.

Il est possible qu'un des moteurs se soit inversé, une configuration utilisée lors des atterrissages pour freiner, ce qui expliquerait que l'avion se soit penché immédiatement sur la droite après avoir quitté le sol.

L'inversion du moteur se fait normalement à l'atterrisage, par un système hydraulique couplé aux freins de l'appareil. L'air qui entre dans la turbine est alors rejeté vers l'avant, ce qui permet de freiner l'avion.

Rebondi 6 fois avant d'exploser
Cette inversion "pourrait expliquer que l'appareil se soit élevé et tombé vers la droite", selon un ingénieur aéronautique anonyme, qui ajoute que les enquêteurs ont découvert dans les décombres qu'un des moteurs était inversé. Restait à déterminer s'il était ainsi lors du décollage, ou s'il s'est mis dans cette configuration sous le choc lors de l'accident.

La vidéo montre qu'une aile touche terre en premier, et que l'avion rebondit sur le sol six fois avant d'exploser. Le MD-82 de Spanair qui devait relier Madrid et Las Palmas, dans l'archipel des Canaries (océan Atlantique), s'est écrasé au décollage près de la piste de l'aéroport de Madrid-Barajas, entraînant la mort de 154 personnes au total sur les 172 personnes à bord. C'est la plus grave catastrophe aérienne en Espagne depuis 25 ans.


Lire aussi : Spanair assure avoir respecté toutes les règles

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.