J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

12/08/2008

Le personnel de Flightcare reprend le travail

Le personnel de Flightcare reprend le travail

Selon la direction de Flightcare, tout le personnel de l'entreprise de traitement des bagages à Brussels Airport a repris le travail depuis 16h00 et ce malgré le fait que 55 pc du personnel a rejeté mardi après-midi la proposition de la direction destinée à diminuer la charge de travail.

Les syndicats avaient appelé à la reprise du travail car la majorité des deux-tiers requise pour continuer le mouvement n'avait pas été atteinte.

"Nous aurons besoin d'un à deux jours maximum pour traiter tous les bagages qui se trouvent actuellement à l'aéroport de Zaventem", a indiqué l'administrateur délégué de Flightcare, Brieuc de Meeus.

Quant au contenu de la dernière proposition de la direction, il n'a donné que peu de détails. "De nouveaux travailleurs seront embauchés, mais il est complexe de donner un chiffre précis".

Flightcare compte également s'entretenir avec les compagnies aériennes qui enregistrent des dommages en raison de la grève mais Brieuc de Meeus ne veut pas encore se prononcer à ce sujet.


15.000 bagages s'entassent dans le hall des arrivées
Quelque 15.000 bagages sont actuellement entassés dans le hall des arrivées de Brussels Airport, a indiqué Jan Van der Cruysse, le porte-parole de l'aéroport.

En outre, on apprend que la proposition de la direction d'Aviapartner (l'autre société de handling à Brussels Airport, avec Flightcare), qui a été présentée ce mardi après-midi au personnel en grève, n'a pas été acceptée, indique la direction dans un communiqué. La direction va, selon ses propres dires, "se concerter à présent à propos des mesures à prendre".

"Même si la grève se termine aujourd'hui, il faudra encore plusieurs jours pour que ces valises retrouvent leur propriétaire", a-t-il ajouté.
Outre les 15.000 bagages du hall des arrivées, de nombreux bagages encombrent également les caves de l'aéroport. "Les gens ne doivent pas s'inquiéter, même si cela prend du temps, car il y a une énorme quantité de bagages à trier et contrôler", précise encore M. Van der Cruysse.

Celui-ci reconnaît que ces monceaux de bagages abandonnés pourraient attiser la convoitise de personnes peu scrupuleuses. "En principe, il est toujours possible de prendre sur le tapis roulant un bagage qui n'est pas à vous mais nous avons des caméras visibles et dissimulées et le personnel de sécurité est présent en plus grand nombre que d'habitude", ajoute-t-il.

Autre problème, celui des voyageurs en provenance de l'étranger qui découvrent souvent au moment où ils arrivent à l'aéroport que celui-ci est en plein chaos. Mardi, des dizaines de vols étaient encore retardés ou annulés. Selon Jan Van der Cruysse, on compte 180.000 personnes dont le voyage a été perturbé en trois jours.

Pour les voyageurs qui doivent prendre l'avion dans les prochaines heures, l'aéroport conseille de consulter son site internet (www.brusselsairport.be) et en cas d'annulation du vol de prendre contact avec la centrale de l'aéroport au 02/753 73 00. Les autorités aéroportuaires rappellent en outre que les bagages à mains doivent répondre aux normes de sécurité en vigueur.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.