J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

11/08/2008

Le Maroc enregistre une croissance exceptionnelle du trafic

Le Maroc enregistre une croissance exceptionnelle du trafic

En 2007, le Maroc a enregistré une croissance exceptionnelle du trafic international de plus de 20%, la meilleure au niveau mondial et qui vient s'ajouter aux 18,74% de croissance réalisée en 2006.

"Aujourd'hui, le Maroc est cité en exemple pour la réussite de sa politique pionnière de libéralisation du ciel et d'engagement irréversible dans des accords d'Open Sky avec les USA et l'UE", s'est félicité Karim Ghellab, ministre de l'Equipement et du Transport, qui a salué l'engouement suscité par ce processus de déréglementation chez les compagnies aériennes les plus renommées à l'échelle internationale, permettant ainsi au Maroc de réaliser, depuis 2004, de très bonnes croissances annuelles du trafic.
Selon des données fournies par l'ONDA (Office National des Aéroports), les résultats définitifs de 2007, dernière année du plan stratégique 2004-2007, sont marqués par une croissance du trafic de 17% par rapport à 2006, soit plus de 12 millions de passagers, un chiffre d'affaires qui a franchi, pour la première fois, la barre des 2 milliards de dh, et un montant d'investissements dépassant les 2 milliards de dh.

Le trafic international a enregistré une progression exceptionnelle de plus de 20% par rapport à 2006, les plus fortes croissances ayant eu lieu avec l'Europe, hors la France, (29,1%,), la France (14%), l'Afrique (24%) et le Moyen Orient (20%). Le trafic national a, lui, connu une légère reprise de l'ordre de 2,4%.
10 nouvelles compagnies ont fait leur entrée dans le ciel marocain créant 38 nouvelles fréquences hebdomadaires. Le nombre de mouvements d'avions a connu une hausse de 8,4% passant à 177.410 mouvements, traduisant l'amélioration du taux de remplissage des avions. L'activité cargo (fret et courrier) a consolidé sa croissance avec un taux à deux chiffres, de l'ordre de 10% par rapport à 2006.
Le Chiffre d'affaires s'est élevé à plus de 2 milliards de dh, en progression de 14%par rapport à 2006, avec des redevances aéronautiques situées à 1.737.030 milliards de dh, soit un taux de progression de 11,5% par rapport à 2006.
Cette croissance s'explique, a indiqué le directeur général de l'ONDA Abdelhanine Benallou, par une augmentation du trafic et par un "mix-trafic" plus favorable, le trafic international étant de loin plus rémunérateur que le trafic national.
Les redevances extra aéronautiques se sont établies à 244 millions de dh en progression de 19,5% par rapport à 2006, grâce, notamment, aux divers efforts de développement des activités commerciales dans les aéroports. Les redevances commerciales ont, en effet, augmenté de 30,5% par rapport à 2006.
Conscient de son rôle primordial dans l'accompagnement de la vision touristique 2010 et la confortation des résultats de la politique de libéralisation du secteur aérien, l'ONDA conduit un plan d'investissement rigoureux et ambitieux, afin de préparer l'avenir et améliorer continuellement la qualité de service fourni aux passagers et aux compagnies aériennes, a souligné M. Benallou.
Les investissements réalisés en 2007 ont totalisé plus de 2 milliards de dh et ont concerné essentiellement, l'extension des installations terminales (Aéroports d'Oujda, Rabat-Salé, Marrakech, Mohammed V,...) et la navigation aérienne.
En terme de rentabilité, l'office a enregistré une valeur ajoutée de 1.671 millions de dh, soit une augmentation de 11,5%, avec un ratio par rapport au chiffre d'affaires maintenu à plus de 80%, a dit le responsable de l'ONDA.

Le résultat net s'établit à 574,1 millions de DH, soit 27,4% du chiffre d'affaires, contre 13,7% pour l'exercice précédent, marquant ainsi un doublement de la performance. Afin d'être en mesure de relever les différents défis de l'Open Sky et de la libéralisation du secteur, a souligné M. Benallou, l'office investit dans ses ressources humaines, dont l'effectif s'est établi à 2681 à fin 2007 avec des charges en augmentation de 7,9%.
Il est à signaler que l'année 2008 correspond à la première année de mise en oeuvre du plan stratégique 2008-2012 et constitue également le premier exercice du plan pluriannuel mis en place pour accompagner le développement de l'institution et dont les orientations majeures sont notamment l'intensification de l'offre aéroportuaire par la mise à disposition d'une infrastructure répondant aux meilleurs standards internationaux de qualité, sûreté et sécurité.
Il s'agit également, selon M. Benallou, de diversifier l'offre de services tout en s'inscrivant dans une démarche de développement durable, et d'adapter les modes d'intervention aux impératifs d'efficacité et d'efficience, afin de permettre à l'institution d'accompagner le développement projeté du secteur.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.