J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

28/07/2008

Le personnel de Lufthansa en grève

Environ 5.000 employés de la compagnie aérienne allemande Lufthansa étaient en grève lundi à la mi-journée, à l'appel du syndicat des services Verdi, mais le mouvement perturbait peu le trafic.

Les déblayages concernent notamment l'aéroport de Francfort (ouest), le troisième d'Europe, mais aussi Cologne (ouest), Düsseldorf (ouest) et Munich (sud), selon Erhard Ott, en charge chez Verdi des négociations avec Lufthansa, interrogé par la chaîne de télévision ZDF. Le syndicat a lancé un appel à la grève du personnel de cabine, technique et au sol à partir de ce lundi pour faire pression sur la compagnie aérienne dans le cadre de négociations salariales. Mais pour l'instant, le trafic est peu perturbé, selon un porte-parole de Lufthansa.

Les 600 vols prévus dans la matinée n'ont pas subi de retards, a-t-il indiqué, précisant que Lufthansa assure 2.000 vols par jour. "La grève de Verdi n'a pas de conséquence sur le trafic", a-t-il assuré, expliquant que Lufthansa s'était préparée à cette situation, qui pourrait représenter pour la compagnie le plus important mouvement social depuis 13 ans. Selon Verdi, la grève va avoir un impact financier important pour Lufthansa, de cinq millions d'euros par jour. "Il n'est pas possible de faire une évaluation sérieuse", a rétorqué le porte-parole de Lufthansa.

Verdi réclame une hausse des salaires de 9,8% sur un an pour les personnels au sol et volants, soit quelque 50.000 personnes qui travaillent en cabine, aux guichets, dans les services techniques ou encore pour les services de restauration. La compagnie, elle, a proposé une augmentation de 6,7% étalée sur 21 mois. Verdi n'est prêt à reprendre les discussions qu'à partir du moment où Lufthansa fera "une offre nettement améliorée", avait prévenu M. Ott la semaine dernière. Le syndicat justifie sa revendication à l'aune des résultats financiers solides de la compagnie, qui résiste pour l'instant plutôt mieux que ses consoeurs à la concurrence sur ses marchés et à l'envolée des prix du carburant.

Parallèlement, Lufthansa est également empêtrée dans un autre conflit sur les salaires, avec les pilotes de deux filiales qui souhaitent voir leurs rémunérations revalorisées et qui ont également mené plusieurs grèves d'avertissement ces dernières semaines.


Lire aussi : Le chaos dans les aéroports allemands cet été : le personnel de Lufthansa en grève illimitée

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.