J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

28/06/2008

Un avion rate sa destination, ses pilotes s'étant endormis

Un avion rate sa destination, ses pilotes s'étant endormis

Un avion de la compagnie publique indienne Air India a raté sa destination à Bombay parce que les deux pilotes s'étaient assoupis, a rapporté jeudi un journal indien, ce que le transporteur a vigoureusement démenti.

L'incident s'est déroulé il y a une quinzaine de jours avec une centaine de passagers à bord d'un Airbus 320. L'avion avait quitté Dubaï vers 01H00 du matin pour atterrir à Jaïpur (Etat indien du Rajasthan, nord-ouest) vers 07H00. De là, l'appareil s'est envolé pour Bombay, la mégalopole de la finance et du cinéma dans l'ouest de l'Inde.

Mais "après avoir effectué un vol de nuit, le niveau de fatigue est maximum et les deux pilotes se sont endormis une fois partis de Jaïpur", a raconté une source anonyme au quotidien The Times of India.

L'appareil était en pilotage automatique et lorsque les aiguilleurs du ciel de l'aéroport de Bombay ont contacté l'équipage pour les procédures d'atterrissage, l'aéronef a poursuivi sa route à haute altitude vers la station balnéaire de Goa, plus au sud.

"C'est seulement quand l'avion est entré dans l'espace aérien au-dessus de Bombay que la tour de contrôle s'est rendue compte que les pilotes ne répondaient pas", a expliqué la source du journal. "Nous avons même pensé à un détournement", a-t-elle confié.

Les aiguilleurs du ciel ont fini par faire retentir une alarme de sécurité dans le cockpit, réveillant les pilotes, lesquels ont fait demi-tour.
Le porte-parole d'Air India a reconnu que l'avion avait raté sa destination, mais en raison d'un problème de communication. "L'article (du Times of India) est absolument incorrect, dénué de faits, trompeur et irresponsable. C'est de l'imagination", a fustigé Jitender Bhargava.

Il a même accusé The Times of India, l'un des premiers journaux indiens dans un secteur de la presse extrêmement concurrentiel, de "faire du lobbying pour quelqu'un". L'article affirme qu'Air India a cherché à enterrer l'incident. "Nous avons remonté la liste des vols des 30 derniers jours : un avion a bien dépassé Bombay de 15 km et, à cette vitesse, cela se déroule en très peu de temps" puis a pris contact avec la tour de contrôle et a atterri peu après, a assuré le porte-parole.

Compte tenu de l'essor économique de l'Inde, le transport aérien y connaît la croissance de son activité la plus forte au monde et devrait la conserver jusqu'en 2025. Il n'y a pourtant pas eu d'accidents depuis de nombreuses années, mais la presse a raconté cette semaine qu'un avion avait été cloué au sol après que son pilote eut été retrouvé ivre.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.