J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

10/06/2008

Les compagnies asiatiques réduisent leurs capacités

Les réductions de capacité ne touchent pas seulement les Etats-Unis. De même que Qantas en Australie, les compagnies taïwanaises ont annoncé qu’elles allaient diminuer de 10% leurs programmes de vols, solution temporaire à l’augmentation des coûts liés au kérosène.

China Airlines a décidé de retirer cent vols de son programme par mois. Les marchés les plus touchés seront l’Asie et les Etats-Unis.

Quant à EVA Air, elle va réduire ses capacités de 5% du 1er septembre au 1er décembre. Elle va ainsi supprimer ses liaisons vers Amsterdam, Los Angeles et Ho Chi Minh Ville.

Le prix du baril de pétrole frôle aujourd’hui les 140 dollars, ce qui représente une augmentation de 75% par rapport à l’année dernière. Or les surcharges carburant, bien qu’importantes et régulières, ne peuvent pas augmenter à une telle vitesse. Cette situation a déjà causé une faillite sur la petite île de Taïwan, celle de Far Eastern Air Transport.


Par ailleurs, la compagnie Thai Airways a décidé de supprimer ses vols directs vers les Etats-Unis, afin de lutter également contre la hausse du prix du carburant. Cette décision sera effective dès septembre.

Thai va commencer par supprimer la liaison Bangkok – New York le 1er juillet. Elle va également réduire jusqu’en septembre ses rotations entre la capitale et Los Angeles : aujourd’hui quotidiennes, elles ne seront plus réalisées que cinq fois par semaine.

Mais dès l’entrée en vigueur du programme hiver, la liaison directe vers Los Angeles disparaîtra à son tour. La cité des anges sera toujours desservie, mais par un vol avec escale à Osaka, réalisé en Boeing 777-200ER. Les deux lignes étaient jusqu’alors opérées par des Airbus A340-500.

En revanche, la comparaison avec Singapore Airlines s’arrête ici. La compagnie singapourienne avait également décidé de reconfigurer entièrement ses A340-500 en classe affaires, inaugurant le concept de vol transpacifique tout-Business.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.