J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

08/06/2008

Continental Airlines retire 67 appareils et supprime 3.000 emplois

Continental Airlines retire 67 appareils et supprime 3.000 emplois

La compagnie aérienne américaine Continental Airlines va retirer 67 anciens avions de sa flotte et supprimer 3.000 emplois pour faire face aux conséquences de l'augmentation des prix du carburant.

Baisse de capacité
A compter de septembre, Continental réduira le nombre de ses vols sur les lignes intérieures aux Etats-Unis, ce qui occasionnera une baisse de capacité de 11% au quatrième trimestre, par rapport à la même période de 2007.

Suppression d'emploi
Cette décision entraînera la suppression de 3.000 emplois, sur les 45.000 environ que compte Continental. Le transporteur aérien indique espérer "que la majorité des départs se feront sur la base du volontariat", mais n'écarte pas la possibilité de licenciements.

Continental va également retirer de sa flotte 67 appareils de type 737-300 et 737-500, considérés comme "les moins efficients", donc les plus gourmands en carburant. Les retraits interviendront au rythme de 37 cette année et 30 l'année prochaine.

Grave crise
La compagnie explique que ces décisions sont "nécessaires pour s'ajuster encore davantage aux prix extrêmement élevés du carburant". "L'industrie fait face à sa plus grave crise depuis le 11 septembre 2001", affirme Continental.

Dans une lettre adressée aux employés de Continental, le patron Larry Kellner et le président Jeff Smisek ont indiqué que "le modèle d'activité du transport aérien ne fonctionne pas au niveau actuel des prix du carburant".

"Bien que plusieurs hausses de tarifs soient intervenues, ces hausses n'ont pas été suffisantes pour compenser la progression des prix du carburant", ont expliqué les deux dirigeants. "A mesure que les prix augmentent, moins de clients vont prendre l'avion. Si moins de clients prennent l'avion, nous devrons réduire nos capacités pour nous adapter à la baisse de la demande", ont-ils conclu.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.