J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

29/04/2008

L'aéroport historique de Berlin, Tempelhof, doit fermer

L'aéroport historique de Berlin, Tempelhof, doit fermer (bis)

L'aéroport de Tempelhof, symbole du pont aérien de 1948-49 qui permit de ravitailler Berlin-Ouest pendant le blocus soviétique, doit fermer, ont jugé une majorité de Berlinois dimanche lors d'un référendum, selon les résultats provisoires du scrutin.

Environ 59,3% des suffrages exprimés prônent la fermeture de l'aéroport, ont indiqué les autorités locales après avoir dépouillé 80% des bulletins de vote hier. Le quorum qui était requis pour ouvrir la voie à une éventuelle remise en cause de la décision des autorités de fermer l'aéroport fin octobre n'a pas été atteint: il fallait qu'au moins 25% des 2,4 millions d'électeurs berlinois se rendent aux urnes, or seuls 19% l'ont fait, en ce dimanche très ensoleillé.

Berlin Tempelhof en 1936


Symbole
Les derniers espoirs des partisans de l'aéroport semblent ainsi définitivement enterrés. Tous les recours judiciaires ont déjà été épuisés. Tempelhof, l'un des plus anciens aéroports au monde, est l'aéroport grâce auquel 277.000 atterrissages d'avions américains et britanniques en 1948-49 permirent de ravitailler en pleine Guerre Froide les Berlinois de l'ouest, soumis à un blocus soviétique.

Beaucoup de Berlinois -,surtout de l'ouest - y restaient pour cette raison très attachés, peu importe qu'il soit déficitaire depuis plus de dix ans et que ses pistes soient trop courtes pour accueillir les grands avions d'aujourd'hui.

L'aéroport historique de Berlin, Tempelhof, doit fermer


Un lobby soutenu par des milieux économiques désireux de transformer Tempelhof en aéroport pour vols d'affaires avait réussi à obtenir l'organisation d'un référendum, non contraignant. Il espérait que le soutien des Berlinois permettrait de décrocher un sursis à la fermeture de Tempelhof.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.