J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

23/04/2008

Airbus ne prévoit pas d'accord négocié avec Boeing avant l'OMC

Airbus ne prévoit pas d'accord négocié avec Boeing avant l'OMC
Airbus fait savoir qu'il ne prévoit aucun règlement négocié avec Boeing avant que l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) ne statue sur le différend des deux avionneurs portant sur les aides publiques.

Mais dans l'intervalle, les deux groupes ont annoncé qu'ils coopèreraient pour promouvoir une meilleure gestion du trafic aérien international.

Boeing et Airbus, filiale d'EADS, ont tous deux saisi l'OMC au sujet des aides publiques qui leur sont versées mutuellement.

Le président d'Airbus, Thomas Enders, pense que l'OMC statuera sur le différend dans le courant de l'année et il précise qu'Airbus a déjà tenté de suggérer un règlement négocié mais en vain. "Je continue de croire qu'une solution réellement durable doit être négociée", a-t-il dit.

Les relations entre les deux avionneurs se sont encore un peu plus tendues lorsque l'US Air Force a décidé d'accorder un gros contrat d'avions ravitailleurs à une alliance formée par Northrop Grumman et EADS et non pas à Boeing.

Enders s'exprimait après avoir signé un accord avec Scott Carson, le directeur général de Boeing Commercial Airplanes, en vue d'améliorer conjointement la gestion mondiale du trafic aérien.

Enders et Carson ont dit, lors d'une conférence de presse en marge du troisième Sommet sur l'aviation et l'environnement qui se tient à Genève, que les deux groupes resteraient concurrents dans la construction et la vente d'avions. Mais tout comme ils coopèrent déjà en matière de sécurité, ils envisagent à présent un nouveau domaine d'entente dans les questions d'environnement.

L'industrie de l'aviation risque bientôt la crise en raison de la congestion du trafic en Europe et aux Etats-Unis, a expliqué Enders.

Un système de gestion du trafic aérien dernier cri en Europe permettrait une économie de kérosène de 10 à 12% en quelques années, a-t-il poursuivi.

"Nous collaborerons également dans l'amélioration de la performance environnementale globale de l'industrie de l'aviation", a dit le porte-parole de Boeing Charlie Miller.

Enders a dit que cette coopération passerait par une collaboration avec les fournisseurs, souvent les mêmes pour les deux avionneurs, de manière à définir dans quelle mesure on pourra améliorer la performance environnementale.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.