J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

10/04/2008

La certification du Boeing 787 est reportée de six mois supplémentaires

La certification du Boeing 787 est reportée de six mois supplémentaires

Le programme 787 cumule à présent quinze mois de retard. Comme prévu, Boeing a annoncé que le calendrier du Dreamliner allait encore glisser de six mois. Le premier vol du B787-8 est à présent fixé au quatrième trimestre 2008, plutôt qu’à la fin du mois de juin comme prévu en janvier, et les premières livraisons doivent intervenir au troisième trimestre 2009, au lieu du premier trimestre.

Scott Carson, directeur de la division Aviation Commerciale, a indiqué que ce nouveau calendrier incluait une marge de manœuvre destinée à pallier d’éventuels problèmes qui ne pourraient se révéler que lors de la mise en route et la campagne de certification. Il est donc plus prudent, moins ambitieux que tous ceux que le constructeur américain a présenté jusqu’à présent.

Pat Shanahan, directeur en charge du programme 787, a quant à lui précisé les autres dates-clefs. D’ici la fin du mois de juin, des appareils dédiés aux essais statiques et de fatigue seront déplacés vers leur site de tests, tandis que l’assemblage final des appareils 3 et 4 va commencer. La mise sous tension doit également avoir lieu. Enfin, l’installation de la première cabine sur l’appareil 3 devrait commencer cet été.

Les autres versions du Dreamliner sont également retardées : la version longue -9 sera livrée à partir du début de l’année 2012. La version à faible rayon d’action, le B787-3, est elle aussi repoussée, à une date non communiquée mais après la sortie du B787-9.

Boeing inverse donc le calendrier des deux futures variantes mais n’abandonne pas le B787-3, contrairement à ce que disait la rumeur au moment où le constructeur avait temporairement suspendu le travail sur cet appareil destiné principalement au marché japonais et transféré ses ouvriers sur le 787-8. Cette version n’a été commandée ferme qu’à quarante-trois exemplaires par Japan Airlines et All Nippon Airways.

Les retards répétés (il s’agit aujourd’hui du troisième) sont dus à une pénurie de composants, notamment de fixations, qui a mené Boeing à accomplir lui-même une partie du travail dévolu à ses partenaires industriels. Certaines révisions qui n’avaient pas été anticipées ont également dû être réalisées. Le constructeur a ainsi été amené à revoir la conception de certaines pièces, comme le logement du train d’atterrissage principal.


Par ailleurs, les plaintes de compagnies aériennes se multiplient suite à ce nouveau retard annoncé.
Qantas, All Nippon Airways (ANA), Japan Airlines (JAL) et Air New Zealand ont fait savoir qu'elles envisageaient de réclamer des dédommagements à Boeing après l'annonce du nouveau retard de livraison du 787 Dreamliner.

Le directeur exécutif de la compagnie australienne Qantas, Geoff Dixon, a indiqué qu'en vertu des termes du contrat d'achat, la compagnie australienne était en droit de demander des dommages conséquents à Boeing. Il a expliqué que ces sommes serviraient à prendre en charge des locations d'appareils, tout en disant ne pas être surpris par l'annonce de nouveaux retards de la part de Boeing.

Déception générale
"Nous sommes très déçus que Boeing ait encore retardé la livraison, mais nous l'avions anticipée depuis un moment", a déclaré Geoff Dixon. Qantas espère désormais recevoir son premier Boeing 787-8 quinze mois après la date initialement prévue. "Nous sommes extrêmement déçus", a déclaré pour sa part Rob Henderson, le porte-parole d'ANA, qui doit être la compagnie de lancement du Boeing 787 "Dreamliner".

"Il s'agit du troisième retard de livraison du premier avion, et nous n'avons encore aucun détail quant à l'échéancier de livraison complet". "Nous exhortons Boeing à nous communiquer dès que possible un calendrier sûr à 120%", a-t-il ajouté, expliquant qu'ANA ne serait pas en mesure d'évaluer l'impact de ce retard sur son activité tant qu'elle n'en saurait pas plus sur les nouvelles dates de livraison prévues pour les appareils.

Répercussions
ANA avait commandé en 2004 un total de 50 Boeing 787 "Dreamliner", un biréacteur moyen et long-courrier, pour environ 6 milliards de dollars. Elle devait initialement recevoir son premier avion en mai 2008 et devenir ainsi la première compagnie à l'utiliser, notamment pour les Jeux Olympiques de Pékin. "Comme il s'agit du troisième report, nous envisageons de demander des compensations financières en fonction des répercussions sur notre plan d'activités", a précisé une autre porte-parole d'ANA, Nana Kon.

"Il est déplorable que Boeing décide encore de différer les livraisons", a pour sa part réagi JAL, la première compagnie aérienne nippone. JAL "n'exclut pas la possibilité de demander des dédommagements financiers" pour compenser l'impact de ces retards sur ses plans de flotte. JAL a commandé 35 Boeing 787 et posé une option pour 20 exemplaires supplémentaires.

Un an et demi
Ce nouveau retard porte à près d'un an et demi le retard total du programme par rapport aux prévisions initiales. L'avionneur table désormais sur 25 livraisons en 2009, contre 109 initialement. La compagnie Air New Zealand, qui a commandé huit Boeing 787, a également annoncé jeudi qu'elle demanderait des indemnités de compensation.

Les appareils devaient être livrés fin 2010, mais la date est désormais repoussée à début 2012. Le Boeing 787, assemblé selon des nouveaux procédés, fait appel à des technologies complexes qui confrontent les sous-traitants et Boeing à de multiples problématiques inédites. Il s'agit en outre d'un programme très important pour l'industrie japonaise, les poids lourds nippons du secteur, Mitsubishi Heavy Industries (MHI), Fuji Heavy Industries (FHI) et Kawasaki Heavy Industries (KHI) s'étant vu confier 35% de la fabrication du fuselage de cet appareil à moitié constitué de matériaux composites.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.