J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

04/04/2008

ATA quitte le ciel américain

ATA quitte le ciel américain

La chute aura été brutale. ATA Airlines (American Trans Air) s’est placée sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites le 2 avril et a annoncé la cessation de toutes ses activités et l’annulation de tous ses vols à partir du 3 avril.

La compagnie américaine a été contrainte de prendre cette décision après la perte de son contrat majeur d’opérations charters pour le compte de l’armée. FedEx lui a en effet notifié qu’elle ne ferait plus partie de la FedEx Teaming Arrangement à compter d’octobre 2008 : elle lui donnait une part importante de l’accord conclu avec le ministère de la Défense pour faciliter le transport des militaires américains et de leur famille.

ATA ne pouvait donc plus faire face aux difficultés majeures rencontrées aujourd’hui par les compagnies aériennes, notamment l’augmentation du prix du kérosène. Il était également trop tard pour chercher un repreneur.

ATA avait été créée en 1973 par George Mikelsons à Indianapolis. Elle était depuis peu, depuis mars 2006, sortie du chapitre 11. Mais face à la flambée des prix du pétrole, elle avait décidé de suspendre ses opérations à partir de Chicago Midway en avril. Elle exploitait une flotte de vingt-neuf appareils, la majeure partie d’entre eux en leasing.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.