J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

12/03/2008

SAS retourne vers Bombardier

SAS retourne vers Bombardier

Les accidents de l’automne n’ont finalement pas tant ébranlé la confiance de SAS envers Bombardier. Le groupe scandinave a en effet annoncé une nouvelle commande auprès du constructeur canadien. Elle porte sur vingt-sept appareils répartis entre CRJ 900 NextGen et Q400 NextGen, et s’accompagne d’options sur vingt-quatre appareils supplémentaires, dix-sept CRJ 900 NextGen et sept Q400 NextGen. La partie ferme de l’accord est évaluée à 883 millions de dollars.

Les treize CRJ 900 NextGen entreront en service auprès de la compagnie scandinave SAS et d’Estonian Air. Quant aux quatorze Q400, ils intègreront les flottes de Wideroe (Norvège) et d’airBaltic (Lettonie). Ils seront livrés entre l’automne 2008 et 2011 et remplaceront principalement les Q400 du groupe sur les lignes d’Europe du Nord, ainsi que d’autres appareils comme les Fokker 50 d’airBaltic.

La commande a été signée en même temps que SAS, Bombardier et Goodrich se sont mis d’accord sur les compensations pour les trois accidents survenus sur des Q400 au mois de septembre, qui ont entraîné le retrait immédiat du service de toute la flotte de turbopropulseurs. A chaque fois, un problème technique sur le train d’atterrissage principal a causé la perte d’un appareil, heureusement sans faire de victime parmi les passagers. Lors d’inspections, SAS avait détecté un défaut de fabrication sur 63% des valves SSV.

Les compensations obtenues se montent à plus de 164 millions de dollars (plus d’un milliard de couronnes suédoises) sous la forme d’arrangements financiers pour les futures commandes optionnelles.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.