J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

06/03/2008

Nouvelles grèves en Allemagne, les aéroports touchés pour la première fois

Nouvelles grèves en Allemagne, les aéroports touchés pour la première fois

L'Allemagne était à nouveau secouée par une série de grèves hier, notamment dans les transports, les aéroports étant touchés pour la première fois depuis le début d'un conflit social sur les salaires qui a démarré à la mi-février.

A l'appel du syndicat des services Verdi et du syndicat de la police GdP, les salariés des principaux aéroports du pays ont débrayé pour plusieurs heures dans la matinée: entre 05H00 et 12H00 à Munich (sud), entre 04H00 et 09H00 à Düsseldorf (ouest), depuis 05H30 à Francfort (ouest), premier aéroport du pays. Les aéroports de Stuttgart (sud-ouest) et Hambourg (nord) étaient également touchés, de même que celui de Hanovre (nord), où se tient cette semaine la plus grande foire mondiale des technologies, le Cebit.

142 vols annulés
Un certain nombre de vols étaient annulés, ou fortement retardés hier matin, les lignes intérieures étant les plus affectées. La première compagnie allemande Lufthansa avait annoncé dès mardi l'annulation de 142 vols. Commes les jours précédents, les grèves touchaient également une série de services publics, des hôpitaux aux crèches en passant par les transports en commun, les caisses d'épargne et diverses administrations publiques.

Hier, c'est l'Etat de Rhénanie-du-nord-Westphalie, le plus peuplé d'Allemagne, qui abrite les villes de Düsseldorf et Cologne, qui était le plus affecté, avec 67.000 grévistes attendus par Verdi. Ce syndicat négocie depuis début janvier avec l'Etat fédéral, les Länder et les communes un accord salarial pour les 1,3 million de salariés de la fonction publique, pour le moment sans succès, et fait monter la pression avec des grèves d'avertissement de plus en plus étendues.

D'autres conflits viennent se greffer à celui-ci. Ainsi à Berlin, où un conflit parallèle sur les salaires au sein de la compagnie de transports BVG a aussi dégénéré en grève. Métros, trams et bus ne circulaient pas mercredi, semant la pagaille dans la capitale allemande touchée de surcroît par des chutes de neige. Les salariés de la BVG ont annoncé vouloir faire grève jusqu'au 14 mars. A Berlin s'ouvre mercredi le salon allemand du tourisme ITB, jusqu'au 9 mars, dont la fréquentation risque de pâtir des grèves.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.