J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

29/02/2008

Uzbekistan Airways pourrait intégrer SkyTeam

Uzbekistan Airways pourrait intégrer SkyTeam

Uzbekistan Airways se rapproche de SkyTeam. La compagnie nationale a signé une lettre d’intention avec Korean Air le 25 février, prévoyant l’instauration d’une collaboration entre les deux compagnies. Celle-ci pourrait passer par l’intégration d’Uzbekistan Airways dans l’alliance mondiale.

Car selon les termes de l’accord préliminaire, Korean Air annonce envisager d’apporter son soutien à la compagnie ouzbek pour qu’elle puisse entrer dans l’alliance. Elle en deviendrait ainsi un membre associé.

La collaboration entre les deux compagnies devrait toutefois passer en premier lieu par la construction d’un centre international de logistique à l’aéroport de Navoi. Ce projet du gouvernement ouzbek profitera du soutien technique et du savoir-faire de Korean dans les opérations aéroportuaires. Korean appuiera également les actions commerciales d’Uzbekistan Airways.

Une autre facette de la lettre d’intention prévoit que les deux compagnies apporteront leur soutien pour développer la capacité entre la Corée et l’Ouzbékistan. Elles ont créé un groupe de travail pour aider ces projets à voir le jour.

Aer Lingus commande quatre Airbus A320

Aer Lingus commande quatre Airbus A320

Aer Lingus poursuit sa croissance. La compagnie irlandaise a commandé quatre nouveaux Airbus A320. Elle a évalué les appareils à 226,8 millions de dollars, selon les prix affichés au catalogue du constructeur européen.

Ceux-ci sont issus de la conversion d’options qu’Aer Lingus détenait depuis sa commande de 2003. Ils lui seront livrés entre la fin de l’année 2010 et le début de l’année 2011.

Les monocouloirs lui permettront ainsi de poursuivre sa stratégie de croissance sur son réseau court- et moyen-courrier. Elle pourra en effet augmenter certaines de ses fréquences et ajouter de nouvelles destinations à son programme de vol.

Grâce à ces A320, la croissance de sa flotte est donc assurée jusqu’en 2011. A cette date, elle exploitera trente-neuf appareils de la famille de monocouloirs.

28/02/2008

La privatisation de Charleroi Airport est lancée

La privatisation de Charleroi Airport est lancée

Le ministre wallon en charge des aéroports, André Antoine, a obtenu le 14 février le feu vert du gouvernement régional pour lancer la procédure de cession partielle (27,65%) du capital de la SA Brussels South Charleroi Airport (BSCA) qui exploite la nouvelle plate-forme aéroportuaire de Gosselies, rapporte aujourd'hui L'Echo.

C'est donc la part détenue jusqu'ici par Sogepa (Région wallonne) qui est mise à l'étalage, précise le quotidien. Les pouvoirs wallons conserveront toujours, à travers Sowaer (49,23%) et Sambrinvest (19,16%), une part très majoritaire dans le capital. Les offres, non contraignantes en première phase, sont attendues pour le 10 mars prochain à midi au cabinet du ministre Antoine. Avant le 17 mars, les candidats seront officiellement avertis de leur sélection ou non dans la poursuite du processus.

La sélection sera fondée "sur des critères plus commerciaux et stratégiques tels que le plan de développement de BSCA, le profil du candidat et les activités connexes ou potentielles qui auraient un impact positif direct sur les activités de l'aéroport de Charleroi ainsi que sur la création d'emplois", précise le gouvernement dans sa notification.


L'opération de cession des actions n'envisage pas des actifs (infrastructures), précise L'Echo, mais bien une mise à disposition de l'infrastructure jusqu'en juillet 2040, en respect de la convention de concession signé entre BSCA et Sowaer.

Vote "aérien" pour une élection régionale autrichienne

Vote aérien pour une élection régionale autrichienne

La compagnie aérienne autrichienne Austrian Airlines (AUA) propose à ses passagers de voter à bord de ses avions à l'occasion des élections régionales de Basse-Autriche le 9 mars prochain.

L'opération est facilitée par un assouplissement de la réglementation sur le vote par correspondance : le citoyen peut remplir, désormais sans témoin, à l'endroit de son choix, le bulletin retiré auprès des autorités communales. Ce vote au-dessus des nuages ne nécessite aucun isoloir : c'est au citoyen de garantir la confidentialité de son suffrage. Néanmoins, une porte-parole de la société a indiqué que les électeurs pourront utiliser "en fonction des disponibilités" l'espace cuisine, une rangée de sièges libres ou encore les toilettes pour accomplir leur devoir civique.

La compagnie aérienne joue le rôle du postier et se contente de remettre aux autorités les enveloppes contenant les votes recueillies par le personnel de bord. Muni du matériel adéquat, les passagers peuvent remettre leur bulletin depuis mardi et jusqu'au 9 mars 17H00 (16H00 GMT) sur les vols du groupe AUA (Austrian, Autrian Arrows et Lauda Air) au départ de l'Autriche. Dans le sens inverse, la procédure ne sera ouverte que le jour du scrutin jusqu'à 17H00 (16H00 GMT).

Publié dans Insolite | Lien permanent

27/02/2008

Le transport aérien français dopé par les low-cost

Le trafic aérien français dopé par les low-cost

L'Union des aéroports français a compilé ses chiffres de fréquentation pour l'année 2007. Résultat, un trafic passagers en hausse de 4,9%, du principalement au développement de l'activité des compagnies à bas coûts, en province comme à Paris.
Partout, les compagnies à bas coûts prennent une part grandissante du trafic. En 2007, elles ont géré 15,7% du trafic français total et même 23,3% du trafic des aéroports de province.

Ce n'est pas le tourisme qui tire le trafic aérien, c'est l'économie. Si l'économie est florissante, le trafic aérien décolle, constate Claude Terrazzoni, le président de l'UAF. Et 2007 n'a pas été une si mauvaise année puisque la progression du trafic se situe à + 4,9% , soit juste un peu en retrait par rapport au trafic mondial qui s'est affiché à +5,6%.
Au total, les plates-formes françaises, aéroports d'outre-mer inclus, ont accueilli 153 822 041 passagers dont 86 362 913 pour aéroports de Paris, (60,2% du trafic total), 57 054 634 pour les aéroports de province et 10 404 494 pour l'Outremer.
Mais, pour contredire les propos du président de l'UAF, la progression la plus importante a été enregistrée par le trafic des  loisirs, avec le développement des lignes low cost.

Partout, les compagnies à bas coûts prennent une part grandissante du trafic. En 2007, elles ont géré 15,7% du trafic français total et même 23,3% du trafic des aéroports de province.

Part grandissante du trafic pour les Compagnies à bas coûts
Leur activité a progressé de 20 % l'année dernière. Avec 23 millions de passagers transportés. A noter que cette activité augmente sur les aéroports parisiens également. Avec une croissance spectaculaire de 27,5% pour occuper une part de marché de 10,5%.
La croissance s'est exclusivement portée sur le trafic international qui représente 68,1% de l'activité (+7,7%) tandis que le trafic national marque le pas à -0,4% pour représenter 31,9%.
L'effet TGV Est explique en partie cette stagnation. Mais pas seulement. En effet, la part du trafic domestique a régressé de 39,2% en 2003 à 31,9% en 2007.
A noter enfin que l'Union des aéroports français estime avoir perdu 0,5 point de croissance avec la grève de cinq jours des PNC d'Air France.

ADP a néanmoins réalisé en 2007 un chiffre d'affaires de 2,29 milliards d'euros, Nice, la deuxième plate-forme derrière Paris, a fait 166 millions, suivie par Lyon à 120 millions et Marseille à 92 millions.
Et pour 2008, les prévisions sont optimistes : 2,5 milliards d'euros pour ADP, 175 millions pour Nice, 126 pour Lyon et 100 pour Marseille.

Les aéroports qui enregistrent les plus fortes progressions sont Marseille Provence avec l'ouverture de l'aérogare low cost  qui a permis une hausse du nombre de passagers de 13,8% à 6,9 millions de passagers.

En mars, poussez la porte des écoles aéronautiques

Pour préparer votre dossier d’inscription, en savoir plus sur l’école, les métiers et les débouchés, il est bon d’aller chercher les renseignements à la source. Pour cela, plusieurs écoles ouvrent leurs portes au cours de journées organisées durant le mois de mars.

Ces journées sont là pour vous permettre d’entrer en contact avec le corps enseignant, les élèves mais aussi appréhender l’environnement de travail.

Etape essentielle pour toute personne souhaitant présenter une école, ces portes ouvertes sont le moyen de confirmer ses choix, s’assurer de l’orientation choisie ou tout simplement échanger.

En mars, vous pourrez donc allez à la rencontre de l’ESMA, l’IPSA, l’IAAG et l’ESTACA. Préparez votre venue à ces journées en ciblant les intervenants que vous souhaitez interroger, les questions que vous voulez poser. C’est un gage de réussite pour votre déplacement.

Les rendez-vous du mois de mars :

- ESMA (Ecole Supérieure des Métiers de l’Aéronautique) : 29 mars à Montpellier Méditerranée : www.esma.fr

- IPSA (Institut Polytechnique des Sciences Avancées), 1er, 15 et 29 mars au Kremlin Bicêtre et le 8 et 29 mars à Toulouse : www.ipsa.fr

- IAAG (Institut Aéronautique Amaury de la Grange), 15 mars à Merville : www.iaagepag.com

- ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile), 15 mars à Levallois : www.estaca.fr

Publié dans Carrières | Lien permanent

Lufthansa toujours au top

Lufthansa toujours au top

La première compagnie aérienne allemande Lufthansa a affiché comme prévu de fortes hausses de ses bénéfices en 2007, qui s'avère une nouvelle année record pour le groupe, selon des chiffres provisoires diffusés hier.

Le bénéfice d'exploitation a bondi de 63% pour atteindre 1,378 milliard, soit légèrement mieux que son objectif, indique le groupe. Le bénéfice net a plus que doublé pour atteindre 1,65 milliard d'euros, grâce à la bonne évolution des activités aériennes du groupe et "des gains tirés de ses opérations de gestion de portefeuille", selon le communiqué.

Lufthansa a cédé l'an passé sa part dans le groupe de tourisme Thomas Cook à Arcandor (ex-KarstadtQuelle), ce qui lui avait rapporté un gain comptable de 503 millions. Le chiffre d'affaires a progressé de 13% à 22,4 milliards d'euros. Lufthansa a du coup décidé de se montrer généreux envers ses actionnaires.

Le directoire va proposer un dividende de 1,25 euro par action, contre 0,70 euro au titre de 2006. Le conseil de surveillance se prononcera le 10 mars prochain, et les actionnaires réunis en assemblée générale le 29 avril. Les chiffres annoncés mardi sont provisoires. Le groupe détaillera son bilan le 12 mars.

26/02/2008

RAK Airways commande quatre Boeing 737NG

RAK Airways commande quatre Boeing 737NG

Le Boeing 737NG fait son entrée dans les Emirats Arabes Unis. RAK Airways a signé hier une commande pour quatre B737-800, assortie de droits d’achat sur deux appareils supplémentaires.

Les monocouloirs sont évalués à 300 millions de dollars. Ils permettront à la compagnie de Ras al Khaimah d’ouvrir de nouvelles destinations et d’augmenter ses fréquences sur les liaisons qu’elle réalise déjà.

Les B737-800 devraient être livrés en 2011 et 2012. D’ici là, RAK Airways poursuivra son expansion en se basant sur des appareils acquis en leasing.

RAK Airways est ainsi devenue la première compagnie des Emirats Arabes Unis à commander des monocouloirs de nouvelle génération à Boeing. Elle a décollé en novembre 2007 avec un appareil et devrait en exploiter trois en avril 2008 puis huit en avril 2009. Elle espère pouvoir desservir l’Inde dès le mois de mars.

Qantas acquiert huit Airbus A320 auprès de BOC Aviation

La flotte de Jetstar n’est pas près de diminuer. Qantas a de nouveau commandé huit Airbus de la famille A320 pour sa filiale low-fare hier. Les monocouloirs ont en revanche été acquis neufs en leasing auprès de la société singapourienne BOC Aviation.

Les appareils devraient être livrés entre le troisième trimestre de 2010 et le premier trimestre de 2011. Ils seront équipés de réacteurs V2500 d’International Aero Engines.

Qantas avait déjà commandé neuf A320 pour sa filiale en mars dernier afin de renforcer les liaisons les plus demandées. Ils sont actuellement en cours de livraison.

BOC Aviation, alors encore sous le contrôle de Singapore Airlines et connue sous la dénomination de SALE, avait déjà fourni les trois premiers A320 de Jetstar en 2004.

Qantas acquiert huit Airbus A320 auprès de BOC Aviation

La flotte de Jetstar n’est pas près de diminuer. Qantas a de nouveau commandé huit Airbus de la famille A320 pour sa filiale low-fare le 25 février. Les monocouloirs ont en revanche été acquis neufs en leasing auprès de la société singapourienne BOC Aviation.

Les appareils devraient être livrés entre le troisième trimestre de 2010 et le premier trimestre de 2011. Ils seront équipés de réacteurs V2500 d’International Aero Engines.

Qantas avait déjà commandé neuf A320 pour sa filiale en mars dernier afin de renforcer les liaisons les plus demandées. Ils sont actuellement en cours de livraison.

BOC Aviation, alors encore sous le contrôle de Singapore Airlines et connue sous la dénomination de SALE, avait déjà fourni les trois premiers A320 de Jetstar en 2004.