J.R., le meilleur de l'aviation commerciale et civile !


> Index général < - Éditorial - Sources - Airbus - Boeing - Annuaire AeroRef - Forum

27/01/2008

Un rapport accable Flash Airlines et son pilote pour le crash de 2004

decoration

Un rapport de quatre experts indépendants désigne le pilote et la mauvaise formation du personnel de la compagnie Flash Airlines comme responsables de l'accident d'avion de Charm el-Cheikh (Egypte) qui avait fait 148 morts en janvier 2004, a-t-on appris ce samedi de source judiciaire.

Le rapport pointe "une déficience humaine liée à une absence de compétence du pilote et c'est la responsabilité de la société qui les exploite que de les former", a déclaré l'avocat de certaines parties civiles, Me Gilles-Jean Portejoie.

Ce rapport aurait été remis récemment au juge en charge du dossier au tribunal de Bobigny, en région parisienne, selon un quotidien régional français.

"La catastrophe aurait pu être évitée si le pilote engagé dans une spirale descendante très inclinée à droite avait braqué manuellement et fermement son volant de gauchissement vers la gauche pour ramener rapidement les ailes à l'horizontale, et s'il avait réduit la poussée des moteurs afin d'éviter une augmentation excessive de la vitesse", a ajouté l'avocat, lisant le rapport commandité par la justice française. Les quatre experts indépendants critiquent "la formation, la sélection et la gestion du personnel technique navigant par la compagnie Flash Airlines", a poursuivi l'avocat.

Ce nouveau rapport vient conforter la thèse du Bureau Enquête Accident (BEA) français, qui avait mis en cause le pilote, un ancien militaire, évoquant une "désorientation spatiale". La commission d'enquête égyptienne avait, quant à elle, évoqué une combinaison de facteurs impliquant notamment une défaillance du pilote automatique.

Le 3 janvier 2004, l'accident d'un Boeing 737 de la compagnie égyptienne Flash Airlines au large de Charm el-Cheikh avait fait 148 morts, dont 134 Français.

> Plus de publicité aéro

Publié dans Industrie & actualité aéronautique | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.